L’ONCLE SAM NE VA PAS AIMER : L’EGYPTE REMPLACE LE PETROLE SAOUDIEN PAR LE PETROLE IRAKIEN

L’Egypte remplace le pétrole saoudien par le pétrole irakien

 Depuis 5 heures  12 janvier 2017

canal

 Egypte - Moyent-Orient - Spécial notre site

Rédaction du site

Une source au sein du ministère égyptien du Pétrole, a indiqué que  » l’accord entre l’Egypte et l’Irak  reflète les progrès réalisés dans les relations égypto-irakienne, au point que l’Irak s’est imposé comme un remplaçant de l’Arabie Saoudite sachant que cette dernière  a suspendu son contrat avec l’Egypte sur le pétrole, sur la base de positions politiques » a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

La source, qui a requis l’anonymat, a affirmé que  » l’accord qui a eu lieu entre l’Egypte et l’Irak, ne définit  pas une date précise pour son entrée en vigueur. Toutefois , il a précisé que l’accord est le début d’une coopération mutuelle dans tous les domaines, en particulier dans le domaine du pétrole ».

Cette haute source du ministère égyptien du Pétrole, a ajouté que « l’Egypte peut en toute confiance rompre totalement son contrat avec la société saoudienne, « Aramco ». Surtout aprés l’annonce par  des pays arabes et occidentaux  leur volonté de soutenir l’Egypte en lui fournissant tout ce dont elle a besoin dans le domaine du  pétrole. Toutes les offres présentées à l’Egypte comprennent des grandes facilités de paiement ».

Et de poursuivre : « L’accord avec l’Irak ne sera pas le dernier.  Il y a d’autres offres pour aider l’Egypte à surmonter  cette crise . D’ailleurs, la coopération internationale a surpris tout le monde en Egypte, en raison du nombre des offres  et donc son désaccord avec l’Arabie Saoudite n’aura aucun impact sur le pays ».

A noter,  l’ambassadeur de l’Irak au Caire, Habib al-Sadr a confirmé que  » de gros efforts sont déployés par les deux pays afin de développer  les relations bilatérales dans la période à venir ».

Il a annonçé qu' »une délégation d’hommes d’affaires et d’investisseurs irakiens rendront visite au Caire la semaine prochaine pour discuter de la création d’un conseil d’affaires égyptien et déterminer les opportunités et les possibilités d’investissement pour avoir accés au marché égyptien ».

Son excellence a souligné  qu' »il y a une entente entre les deux ministres respectifs du commerce concernant l’échange  la fourniture de certains produits alimenaires . Aussi, les entreprises égyptiennes auront droit de prendre part dans la reconstruction de l’ Irak après la fin de la guerre contre Daech. »

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/190947


 

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire