L’US ARMY FUIT LE SUD IRAKIEN !

tourtaux-jacques Par Le 26/08/2021 0

Dans IRAK

Débandade à Bassora; militaires US se replient à Aïn al-Asad

Thursday, 26 August 2021 6:07 PM  [ Last Update: Thursday, 26 August 2021 6:08 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des véhicules militaires américains arrivent dans la ville de Bardarach, dans la province kurde irakienne de Dohouk, le 21 octobre 2019. (Archives/AFP)

Un responsable irakien a fait état de l'arrivée suspecte d'un grand convoi militaire américain de la province de Bassora vers celle d'al-Anbar, dans la base aérienne d'Aïn al-Asad.

Le convoi militaire américain, transportant du matériel et des véhicules militaires, se dirige vers la base aérienne d'Aïn al-Asad dans l'ouest de la province d'al-Anbar.

Le convoi militaire américain entrant sur le territoire irakien a été durant tout son trajet escorté par des avions américains jusqu'à ce qu'il atteigne sa destination dans la province d'al-Anbar, a déclaré la source.

Par ailleurs, des troupes américaines se sont rendues à Aïn al-Asad pour être ensuite transférées dans les zones tenues par les États-Unis en Irak.

Pour en savoir plus : L'OTAN, substitut des forces US en Irak ?

Tous les postes-frontières de la province de Bassora, à l'exception de Jarishan, sont contrôlés par Bagdad. 18 ans après la guerre entre l'Irak et le Koweït, le poste de Jarishan est toujours sous le contrôle des forces d'occupation américaines. Il n’y a que des gardes-frontières irakiens qui y sont stationnés. Le gouvernement irakien n’a aucune mainmise sur le point de contrôle. Les forces américaines sont donc libres de faire entrer ou sortir leurs troupes et leurs équipements du territoire.

Il y a dix jours, une source de sécurité bien informée dans la province irakienne d'al-Anbar a révélé que les forces américaines avaient dépensé d'importantes sommes d'argent pour développer des bâtiments dans la base aérienne d'Aïn al-Asad dans le district d'al-Baghdadi de la ville de Heet.

La source a ajouté que les forces américaines ont construit des dizaines de nouveaux halls et bâtiments pour leurs forces à l'intérieur de la base d’Aïn al-Asad, et y ont installé un système de défense anti-missile pour assurer la sécurité.

« Ces aménagements à Aïn al-Asad ne se font pas sous la supervision des commandants de la sécurité en charge du dossier de sécurité d'al-Anbar. La présence des forces américaines sur la base concerne le bureau de Mustafa al-Kadhimi, le commandant en chef des forces armées irakiennes. La base continue de s'étendre, Bagdad et Washington annonçant que les forces américaines se retireront bientôt complètement d'Irak.

Lire aussi : Irak: vrai ou faux retrait des USA ?

La base aérienne d'Aïn al-Asad est située à 160 km à l'ouest de Bagdad, dans la province d'al-Anbar, plus précisément dans la ville de Heet, et à 8 km d'un village appelé Khan al-Baghdadi. Elle s’étend sur une superficie de 10 kilomètres, soit à peu près la taille de la Zone verte de Bagdad. Elle est actuellement la plus grande base militaire américaine en Irak.

Des actions suspectes contre la souveraineté nationale y sont programmées, et selon les observateurs politiques, la base d'Aïn al-Asad est le centre des opérations militaires américaines en Irak.

Malgré les déclarations de responsables américains et irakiens selon lesquelles la mission des troupes étrangères se limitait à former et conseiller les forces irakiennes, les groupes de résistance irakiens ont signalé l'entrée généralisée de convois logistiques américains.

Irak: les USA pris au collet!

Irak: les USA pris au collet!

Des images des opérations US de trafic de Daech à bord des Apache de Syrie en Irak

http://french.presstv.ir/Detail/2021/08/26/665244/Convoi-US-Ain-al-Asad

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire