MOSSOUL : LES FORCES IRAKIENNES REPRENNENT SIX QUARTIERS A DAECH

  • Par
  • Le 06/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans IRAK

Le Hached Chaabi achève la première phase des opérations à Mossoul, reprend six quartiers

 Depuis 19 heures  5 novembre 2016

Des soldats irakiens dans le village Khorta libéré
Des soldats irakiens dans le village Khorta libéré

 Irak - Monde arabe

Rédaction du site

Les forces irakiennes, dont le Hached Chaabi, poursuivent leur mission au nord du pays et continuent de reprendre à Daech des territoires occupés à Mossoul. Ces forces ont progressé rapidement dans les quartiers sud Est de Mossoul, et aux alentours Ouest de la ville où le Hached s’approche de plus en plus de Tallafar et a libéré 2000 km², selon le média militaire.

A trois semaines du début des opérations militaires à Mossoul, les forces irakiennes ont repris le contrôle de six quartiers au sud Est de Mossoul, et s’approchent de la ville de Tallafar.

Selon des sources de la chambre d’opérations de Qayyara, « les progrès réalisés dans les quartiers de Mossoul du sud Est ont eu lieu depuis six brèches seulement, alors que les miliciens s’évertuent désespérément dans leurs combats au front sud de la ville, soit dans la région de Hammam al-Alil, où les forces irakiennes ont atteint ses abords ».

Le colonel Abdel Wahhab Saedi a assuré que ses forces sont aux abords du quartier Zahraa au nord Est de Mossoul.

De son côté, un dirigeant éminent du Hached, Abou Mahdi al-Mohandess, a déclaré que « les prochaines 48 heures marqueront la fin de la deuxième étape des opérations de libération de Mossoul », soulignant que « les factions du Hached avancent largement sur tous les fronts et libèrent de plus en plus de territoires du contrôle de Daech ».

Par ailleurs, le commandement des opérations conjointes a annoncé l’avortement d’une attaque menée par Daech dans la région de Sharqate, au nord de Salahedine.

Guerre d’usure

De mêmes sources on indique que le dernier discours du dirigeant de Daech, Abubakr Bagdadi, est une fatwa qui oblige les miliciens de rester dans les 65 quartiers de la ville, ce qui montre que la bataille est devenue une guerre d’usure pour long terme.
Ces propos ont été confirmés par une source éminente qui a confirmé que « la bataille durera des semaines voire des mois ».

Les Kurdes rejettent la coopération humanitaire

Par ailleurs, Bagdad est confronté à un problème inéluctable, celui du déplacement de la population de la ville. Sachant que les forces kurdes ont limité leur coopération avec Bagdad dans le volet militaire, et ont refusé toute coordination avec le gouvernement d’Abadi sur le plan humanitaire, selon des informations révélées par al-Akhbar.

D’après al-akhbar, « la tension a régné ces deux derniers jours entre Bagdad et Erbil, suite au refus de ce dernier d’accueillir 500 familles déplacées de l’Est de Mossoul, sous prétexte de ne plus pouvoir héberger plus de déplacés.

Selon l’UNICEF, le nombre de déplacés a atteint les 20700 personnes depuis le début des opérations militaires, dont 9700 enfants.

Source: traduit du site al-Akhbar

http://french.almanar.com.lb/83723


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire