QUI FINANCE LES MILLIERS DE VOITURES TOYOTA AUX MAINS DE LA MOUVANCE TERRORISTE DAECH ?

Des milliers de voitures Toyota aux mains de Daech: Qui sont les fournisseurs?

 Depuis 4 heures  22 octobre 2016

Daech, voitures, Toyota
Des voitures Toyota aux mains de Daech

 Moyent-Orient - Syrie

Rédaction du site

Une enquête menée par le constructeur d’automobiles japonaisToyota a montré que quatre pays arabes sont derrière la livraison de milliers de voitures de cette marque à Daech.

Cette en quête est survenue suite à la remise par l’armée russe, à la direction de Toyota, de photos de milliers de voitures de cette marque saisies par l’armée syrienne lors de ses combats contre Daech en Syrie.

D’après une source éminente, citée par l’agence de presse turque Sputnik, les deux gouvernements, russe et syrien, ont reçu un rapport préliminaire de la compagnie Toyota, montrant que « 22500 voitures ont été achetées par une compagnie d’importation saoudienne, alors que le Qatar a acheté 32000 voitures, les Emirats Arabes Unis 11650 voitures, et l’armée jordanienne a importé 4500 voitures par le biais d’une ligne de crédit de banques saoudiennes. Toutes ces voitures sont actuellement aux mains de Daech ».

En effet, Daech possède plus de 60000 voitures tout terrain.

Parallèlement, les Etats-Unis ont annoncé l’ouverture d’une enquête pour savoir comment Daech a pu recevoir ce grand nombre de voitures. Mais des observateurs ont souligné que Washington a acheminé des centaines de voitures vers la Syrie.

Pour sa part, Toyota a rappelé avoir suspendu la vente de ses voitures en Syrie depuis 2012.
Sur ce point, l’ancien ambassadeur US aux Nations Unies Mark Wallas, a indiqué que les voitures de type Toyota sont devenues la marque de Daech, et sont surtout utilisées dans les champs de bataille.

L’Irak pour sa part a affirmé que Daech a acheté beaucoup de voitures dans les dernières années.

« Le gouvernement irakien est sûr que Daech s’est procuré de centaines de voitures de type Toyota ces dernières années », a dit l’ambassadeur irakien aux Etats-Unis, Loqman alFilli.

Traduit de l’agence Sputnik

Source: Sputnik

http://french.almanar.com.lb/59948


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire