SYRIE/IRAK : REDOUTABLE ARME ANTI-US ?

tourtaux-jacques Par Le 18/07/2021 0

Dans IRAK

Guerre US/Résistance: la "mitrailleuse balistique" prête à remplacer les roquettes anti-US...

Sunday, 18 July 2021 6:13 PM  [ Last Update: Sunday, 18 July 2021 6:14 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le système de missile remis à la Force terrestre du CGRI. ©Fars

De quoi parlent les experts occidentaux quand ils associent le développement des capacités balistiques iraniennes à un « changement quantique » ? La nouvelle "mitrailleuse balistique" de la Résistance est-elle prête à remplacera les roquettes anti-US?

Les lanceurs de missile balistique étant équipés de cartouche ont commencé à être largement exploités par les forces armées iraniennes. Mais quels sont les avantages de ce type de lanceurs ?

Lire aussi: Pourquoi la force terrestre du CGRI s’équipe des missiles tactiques de 300 km de portée ?

Le premier avantage d’un lanceur équipé de cartouche est que les missiles sont à l’abri de la pluie, de la poussière, du soleil et d’autres facteurs extérieurs qui risquent de les endommager.

Le deuxième avantage est que plusieurs cartouches peuvent être installées sur un seul lanceur et cela renforcera la puissance et le volume du feu. L’intérêt ? Face à un essaim de missiles qui sont tirés en même temps, les systèmes de défense antiaérienne de l’ennemi perdent une importante partie de leur efficacité. 

Israël paniqué par les capacités militaires iraniennes

Israël paniqué par les capacités militaires iraniennes

Le dévoilement de capacités militaires iraniennes a pris les cercles militaires israéliens au dépourvu.

Le troisième avantage d’un lanceur à cartouche est que les missiles peuvent être déplacés plus facilement.

Quant au quatrième avantage, il est à noter que les missiles installés dans les cartouches peuvent être déplacés en toute catimini, car les camions sur lesquels sont déployés les lanceurs à cartouche peuvent facilement se faire passer par des camions chargés d’une cargaison commerciale tout ordinaire. 

Lire aussi: Le drone qui démocratisera l’attaque à l’essaimage anti-US au Moyen-Orient ?

Comment un lanceur à cartouche peut-il harceler l’ennemi ?

Prenons comme exemple un système de défense antiaérienne de type Patriot ! Chaque batterie de Patriot est en mesure de confronter huit missiles en même temps. Alors, si huit missiles sont tirés en même temps vers une batterie de Patriot, celle-ci sera obligée de se décharger complètement pour pouvoir les intercepter. Dans ce cas-là, même si Patriot réussit à neutraliser tous les huit missiles, un grand problème reste à résoudre ; il ne lui reste plus de missiles à tirer en cas d’une nouvelle attaque et il lui faudrait pas mal de temps pour être chargée de nouveau. Voici un laps de temps duquel la partie adverse pourrait bénéficier pour lancer une nouvelle attaque soit par ses unités balistiques et aériennes soit par ses drones. 

L'US Army fuit les missiles!

L’US Army fuit les missiles !

Sur fond de tensions avec l’Iran, les États-Unis ont évacué leurs bases situées au Qatar, envoyant leurs forces et équipements en direction de la Jordanie.

En Iran, une cérémonie a récemment eu lieu pour remettre de nouveaux équipements militaires et armes à la Force terrestre du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI). À noter que les missiles Fath installés sur des lanceurs à cartouche figuraient parmi les armes qui ont intégré la Force terrestre du CGRI. Les lanceurs qui ont été remis sont chacun équipés de six cartouches. Les lanceurs de ce type avaient été également livrés à la Force navale du CGRI en hiver dernier. 

Lire aussi: DCA : les USA ont perdu le pari radar face à l’Iran ?

Le 7 janvier 2020, après l’attaque au missile menée par l’Iran contre la base militaire américaine d’Aïn al-Asad en Irak, Fabian Hinz, expert du programme balistique iranien chez l’Institut des Études international de Middlebury à Monterey, a écrit, dans un article publié par Washington Post : « Ce que nous avons vu en Iran au cours des dernières années, c’est un changement quantique (…) en matière de capacités balistiques ». 

http://french.presstv.ir/Detail/2021/07/18/662526/Iran-missile-cartouche-lanceur-Patriot-guerre-USA-CGRI

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire