USA-DAECH, MEME COMBAT UNITAIRE CONTRE LE PEUPLE IRAKIEN

La guerre de Daech et des Etats-Unis contre l’Irak se poursuit

 Depuis 17 heures  4 février 2017

avion américain
avion américain

 Irak - Monde arabe - Spécial notre site

Rédaction du site

Depuis juin 2014, date de la chute de Mossoul aux mains du groupe terroriste wahhabite Daech, différentes parties irakiennes confirment l’existence d’une « coopération américaine avec ce groupe ». Certains vont même jusqu’à dire que « les Américains investissent tout effort de renseignements ou logistique au profit de Daech… malgré leurs déclarations publiques sur la guerre contre le terrorisme ».

D’ailleurs, les observateurs sont unanimes à dire que Daech a permis aux Etats-Unis d’étendre leur expansion dans les régions contrôlées par ledit groupe en Irak et en Syrie.

Selon le journal libanais al-Akhbar, citant des sources irakiennes, « des avions américains ont à nouveau atterri ces derniers jours dans des zones sous le contrôle de Daech dans la province de Salahedine au nord du pays ».

« Un hélicoptère de type Shinook de transport lourd a atterri samedi dernier vers 22h15 à Jazeera, aux alentours du village As-Salam, au nord de Salahedine. L’avion est resté une demi-heure avant de décoller, sachant que dans cette région aucune force irakienne ni kurde n’est déployée », affirment-elles.

Des rapports de parties irakiennes suivant cette affaire confirment que « cet incident s’est répété plusieurs fois depuis le début des opérations « Nous viendrons Ninive », et ces derniers jours, un hélicoptère a atterri aux alentours du village Makhoul, au nord de Salahedine, une région contrôlée par Daech ».

Dans ce contexte, « des factions du Hached Chaabi ont empêché l’arrivée d’une force américaine pour entrainer des groupes du service de lutte antiterroriste et du Hached tribal », alors que des avions américains survolaient la région à basse altitude.

Concernant les raisons de cet atterrissage fréquent d’avions américains, ces mêmes sources irakiennes avancent que « Daech souffre d’une pénurie d’armes, d’eau et d’équipements, et ces avions seraient chargés de leur transporter ces matériels. Les renseignements irakiens ont observé ces développements et ont adressé un rapport détaillé au bureau du Premier ministre Haydar Abadi, mais ce dernier a négligé ce rapport ».

Bombardement US du Hached Chaabi

Autre point non moins dangereux se résume par les bombardements américains prémédités des positions du Hached Chaabi. Novembre 2016, le Hached a affirmé que « l’aéroport de Tallafar a été bombardé quelques minutes après une réunion entre Abadi et le Hached Chaabi. Des tirs de missiles américains ont gravement blessé certains effectifs ».

L’enquête du Hached Chaabi a conclu que le missile tiré par un avion de la coalition internationale était guidé au laser, et s’est abattu à un 1,5 mètre de la tente où se tenait la réunion.

Par ailleurs, des sources éminentes irakiennes dans l’armée l’air irakienne ont confirmé au journal al-Akhbar que « des avions américains ont survolé à basse altitude les zones de combat contre Daech à Falloujah, Biji, Ramadi et Khaldiyeh, sans mener un quelconque raid aérien contre les terroristes ».

15000 soldats US en Irak

Rappelons que lors des préparatifs des forces irakiennes pour lancer les opérations « Nous viendrons Ninive », le président américain Barack Obama a annoncé l’envoi de 600 soldats en Irak sous le titre de conseilleurs mais le nombre des soldats US qui ont été envoyés a atteint les 5000 effectifs!

Une source irakienne éminente confirme au journal al-Akhbar que « le nombre actuel des effectifs US dans le pays dépasse les 15000 soldats. Ils opèrent sous le titre de conseillers et sont répartis sur plusieurs bases US dans plusieurs endroits de l’Irak ».

« Certes, ce chiffre ne peut en aucun cas représenter seulement des conseillers », s’exclame cette source, déplorant que son pays est devenu un terrain de course internationale de chevaux »!

Source: site

http://french.almanar.com.lb/230518


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire