USA : L'IRAK D'EN BAS FAIT PEUR !

tourtaux-jacques Par Le 03/01/2021 0

Dans IRAK

Soleimani: des milliers d'Irakiens prêts à retourner des armes contre les troupes US

Sunday, 03 January 2021 4:36 PM  [ Last Update: Sunday, 03 January 2021 6:58 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La place Tahrir de Bagdad était ce dimanche 3 janvier le théâtre d'une manifestation grandiose pour rendre hommage aux martyrs de la Résistance. ©Fars News

Dans la capitale irakienne, Bagdad, une grande foule de gens s’est précipitée ce matin vers la place Tahrir afin de participer à la cérémonie de commémoration ayant lieu à l’occasion du 1er anniversaire de la mort en martyr du général Soleimani et d’Abou Mahdi al-Mohandes. La place Tahrir ne se vidait pas aujourd’hui des manifestants qui demandaient à haute voix à travers leurs slogans le retrait des occupants américains de leur pays et la mise en application de la résolution du Parlement irakien à ce sujet.

Selon l’agence de presse Fars News, les participants à ce grandiose rassemblement intitulé « Martyr et Souveraineté » ont rendu hommage aux deux commandants martyrs de la Résistance, à savoir, le commandant en chef de la Force Qods du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), le général de corps d’armée Qassem Soleimani, et le chef adjoint Unités de mobilisation populaire d’Irak (Hachd al-Chaabi), Abou Mahdi al-Mohandes, qui étaient lâchement assassinés le 3 janvier 2020 par les forces américaines près de l’aéroport de Bagdad. Parmi les manifestants, Fars News a constaté beaucoup de citoyens irakiens venus d’autres villes du pays, rien que pour participer à la cérémonie et renouveler l’allégeance avec les commandants martyrs et leur cause sublime.

Les chaînes satellitaires et les médias nationaux irakiens ont largement couvert la manifestation.

Dans un communiqué, la police de la capitale a annoncé l’établissement de mesures particulières afin d’assurer la sécurité des rassemblements tenus à Bagdad au premier anniversaire de la mort en martyr du général Soleimani et du numéro 2 des Hachd al-Chaabi, Abou Mahdi al-Mohandes. « Toutes les unités de commandement d’opérations ont été chargées d’assurer la sécurité des cérémonies et rassemblements de commémoration, sous le commandement de Majed al-Moussaoui, chef de police de Bagdad ».

Nouveaux missiles iraniens contre Ain al-Asad?

Nouveaux missiles iraniens contre Ain al-Asad?

« L’échec de l’hégémonie américaine et l’anéantissement du régime sioniste », telle est la vengeance réservée au lâche assassinat du général Soleimani.

Le chef de police de la circulation de Bagdad, Tareq Esmaïl, a fait état samedi de la fermeture de certaines avenues près des régions d’Al-Karkh et d’al-Rasafa dans la capitale. Les médias irakiens ont rapporté un embouteillage et un encombrement sans précédent aux entrées de la capitale, depuis la route internationale et la base Kalsu al-Hilla jusqu’au poste 57 de Bagdad. Ces scènes, on a l’habitude de les voir uniquement aux jours de grandes cérémonies de commémoration religieuses, indiquent les médias irakiens. Bien que ce dimanche 3 janvier ait été annoncé jour férié, un grand embouteillage a été provoqué à l’entrée sud de Bagdad avec l’arrivée de cortèges de manifestants.

La présence des minorités ethniques ou religieuses dans cette manifestation était considérable

Un grand nombre d’habitants d’Amerli, de Tal Afar et de la Plaine de Ninive, étaient venus ce dimanche à Bagdad, place Tahrir, signe de renouveler l’allégeance avec les commandants martyrs de la Résistance. Sur les images montrant les manifestants réunis place Tahrir, se voient ainsi beaucoup de Yézidi, de Turkmènes et de Shabakis de Tal Afar, ainsi que des citoyens chrétiens habitant la Plaine de Ninive. Parmi les manifestants, on constatait surtout un groupe de jeunes irakiens qui est entré de l’est sur la place Tahrir de Bagdad, en scandant des slogans antiaméricains et anti-israéliens, et qui vocalisaient à haute voix « Salawat » (formule spéciale contenant une salutation adressée au Prophète de l’islam). D’autres slogans, comme « Allahu Akbar » (Dieu est grand) et « L’Amérique est le Grand Satan » retentissaient dans les rangs des manifestants.

Des responsables irakiens à la tribune de la cérémonie de commémoration des commandants martyrs de la Résistance

Le chef du quartier général Hachd al-Chaabi, Faleh al-Fayaz, était le premier responsable irakien à prendre le discours ce dimanche place Tahrir de Bagdad. « La manifestation d’aujourd’hui à laquelle ont participé des millions de personnes fait partie de notre riposte, la vengeance du sang de nos commandants martyrs. Nous resterons fidèles au sang de nos martyrs, tout en insistant sur l’exigence du “Qissas” de tous ceux qui ont été impliqués dans l’assassinat criminel des “commandants de la victoire”. » [Le Qissas veut dire dans la loi islamique la punition correspondant au crime de meurtre.]

Riposte: l’Iran frappera le territoire américain?

Riposte: l’Iran frappera le territoire américain?

« La riposte à l’assassinat de Qassem Soleimani pourrait même avoir lieu à l’intérieur des États-Unis ».

Le chef des Hachd al-Chaabi a ajouté : « Nous défendrons tous nos droits et tous nos intérêts avec dignité et souveraineté. Des agissements divisionnistes et des tentatives de fomenter les conflits ethniques et religieux auraient causé une régression en Irak au cours des dernières décennies ; mais le peuple qui se réclame partisan des Hachd al-Chaabi est plus grand que cette organisation même, et nous allons combattre par vous-mêmes [le peuple partisan des Hachd] quiconque se permet de viser les fils de la nation. Le secret du pouvoir de l’Irak résume dans son unité et je vous demande de rester unis sous la bannière de la patrie et de la Marjaiya [source d’imitation religieuse]. »

Ailleurs dans son discours Faleh al-Fayaz a affirmé que la hâte des capitulards pour normaliser leurs relations avec le régime sioniste est le résultat de leur faiblesse.  

L’autre responsable irakien à avoir pris la parole à cette cérémonie était le chef de l’alliance al-Fath au sein du Parlement irakien, Hadi al-Ameri, qui a particulièrement appelé aux « efforts censés expulser les occupants américains d’Irak ».

Irak : 11ème attaque anti-US

Irak : 11ème attaque anti-US

Un convoi de troupes américaines en Irak aurait été visé au cours des 24 dernières heures.

« Les martyrs Soleimani et al-Mohandes ont eu un rôle axial dans la défaite de Daech et du terrorisme en Irak. Le martyr Soleimani était une personne qui pour défendre l’Humanité, allait au-delà de tous les clichés sur des concepts tels que la race et l’ethnie. Sur la voie de la lutte contre la tyrannie, le martyr Soleimani le martyr Al-Mohandes étaient toujours deux fidèles camarades de combat, l’un de l’autre. Et ces deux martyrs avaient certes un objectif commun : venir en aide à tous les peuples opprimés du monde. »

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/03/642165/bagdad-place-tahrir-manifestation-martyr-soleimani-al-mohandes

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire