VERS UN PARTENARIAT STRATEGIQUE IRAK/CHINE

tourtaux-jacques Par Le 19/04/2021 0

Dans IRAK

L'Irak s'oriente vers une coopération stratégique avec la Chine

Monday, 19 April 2021 5:31 PM  [ Last Update: Monday, 19 April 2021 5:29 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Vers une coopération stratégique Irak/Chine. (Photo à titre d’illustration)

Selon un communiqué officiel publié par le Secrétariat du cabinet irakien, Hamid al-Ghazi a rencontré l'ambassadeur de Chine à Bagdad, Zhang Tao pour passer en revue les étapes en cours pour la mise en œuvre du projet de construction de 1 000 écoles dans toutes les provinces irakiennes.

Au cours de la réunion, al-Ghazi a souligné que l'Irak s'orientait vers un partenariat réel et stratégique avec la Chine dans le processus de reconstruction du pays, et a appelé à l'utilisation des nouvelles technologies chinoises dans ce cadre.

Il a également souligné la nécessité de respecter les normes techniques dans cette affaire.

L'ambassadeur de Chine en Irak a également souligné que les entreprises chinoises se félicitaient de cet important projet irakien et que l'attaché commercial de l'ambassade de Chine en Irak poursuivait sérieusement les coordinations nécessaires avec les entreprises chinoises pour la mise en œuvre du projet.

« Dans ce cadre, les propositions finales des entreprises chinoises seront présentées d'ici la semaine prochaine », a-t-il annoncé.

L'Irak et la Chine ont signé un accord en vertu duquel une partie des sommes de la vente de pétrole irakien à la Chine sera déposée dans un compte conjoint et dépensée dans la mise en œuvre des projets de développement à grande échelle par des entreprises chinoises en Irak.

La première étape de l'accord consiste à la construction par les entreprises chinoises de 1 000 écoles dans toutes les provinces irakiennes.

Ces écoles seront conçues en Irak et construites par des entreprises chinoises.

Lire aussi : Projet du port Faw : l’Irak s’approche de la Chine et repousse les USA

Iran: pourquoi la Chine et pas l'Europe?

Iran: pourquoi la Chine et pas l'Europe?

Accord sino-iranien

En septembre 2019 et dans le cadre du développement des coopérations entre les deux pays, l'ancien Premier ministre irakien, Adel Abdel-Mahdi a signé un important accord pétrolier avec la Chine, ce qui a incité les États-Unis à mettre fin au gouvernement de Mahdi en lançant des manifestations anti-gouvernementales dans ce pays.

La plupart des observateurs estiment que le gouvernement de Mustafa al-Kazemi cherche à créer un équilibre à sa manière dans la diplomatie irakienne afin de concrétiser ses ambitions.

Le Premier ministre irakien montre beaucoup d'intérêts pour s’approcher de l’Est.

Malgré ses prédécesseurs, l’actuel Premier ministre irakien organise des tournées dans les pays de la région et voilà qu'il s’est subitement penché vers l'Est.

L'Irak qui a entretenu des relations politico-économiques avec les États-Unis, l'Arabie saoudite, le Qatar, les Émirats arabes unis, la Jordanie et l'Égypte, a semble-t-il décidé de tourner la page et de se rapprocher de la Chine !

Accord Iran-Chine: l'impact irakien?

Accord Iran-Chine: l'impact irakien?

La décision du Premier ministre irakien sur la mise en œuvre du grand accord Bagdad-Pékin soulève des questions.

https://french.presstv.com/Detail/2021/04/19/649837/Irak-Chine-cooperation-strategique

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire