BRAS D'HONNEUR DE L'IRAN A L'ONCLE SAM

  • Par
  • Le 03/02/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans IRAN

Zarif: « l’Iran se moque des menaces américaines »

 Depuis 1 heure  3 février 2017

zarif

 Iran - Monde islamique - Spécial notre site

Rédaction du site

Le ministre des Affaires étrangères de la République islamique de l’Iran , Mohammad Javad Zarif, a affirmé que  » l’Iran se moque des menaces américaines, en réponse aux récentes menaces exprimées par les responsables américains, selon le site d’information iranien Farsnews.

Zarif qui s’exprimait sur son compte Twitter , a écrit :  « L’Iran n’est pas impressionné par les menaces, car nous tirons notre sécurité de notre peuple ».

Et de poursuivre : « Nous n’utiliserons pas nos armes contre les autres, sauf pour nous défendre, nous allons voir si l’un de ces responsables peut en faire autant « .

Le ministre iranien des Affaires étrangères a joint une  vidéo de son discours à la Conférence sur la sécurité de Munich sur la capacité balistique iranienne.

Ces remarques du chef de la diplomatie iranienne semblent répondre à un autre tweet du président américain Donald Trump affirmant: « L’Iran joue avec le feu – ils ne se rendent pas compte de combien le président Obama était gentil avec eux. Pas moi! ».

Les USA imposent de nouvelles sanctions à l’Iran

Cela dit, les USA ont imposé de nouvelles sanctions à l’Iran et qui concernent 13 personnes physiques et 12 entreprises, selon le ministère américain des Finances.

Les États-Unis ont élargi les sanctions contre l’Iran, indique le ministère américain des Finances. Selon le ministère, les nouvelles sanctions américaines concernent le programme de missiles balistiques et le soutien au Hezbollah. Les nouvelles sanctions ne sont pas liées au programme nucléaire iranien.

Les sanctions imposées impliquent 13 personnes physiques, des citoyens de l’Iran, des Émirats arabes unis, de la Chine, du Koweït et du Liban. 12 entreprises basées en Iran, au Liban, en Chine et aux Emirats arabes unis ont également été inscrites sur la liste.

Washington était dans l’obligation de lever les sanctions imposées à Téhéran en lien avec son programme nucléaire. Néanmoins, il maintient d’autres sanctions contre l’Iran. Les autorités iraniennes déclarent qu’une telle approche viole les principes de l’accord sur le programme nucléaire, mais l’administration américaine ne partage pas cette position.

Cette semaine, le conseiller du président américain sur la sécurité nationale Michael Flynn a indiqué que la Maison Blanche avait officiellement averti l’Iran suite à ses activités dans la région, en particulier les tests de missiles balistiques. Selon le conseiller, procéder à des tirs contredit la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (Onu) qui appelle l’Iran à ne pas tirer de missiles balistiques.

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/230221


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire