FACE A FACE B-52 AMERICAINS/BAVAR 373 IRANIENS

"La première erreur américaine sera la dernière"

Saturday, 12 December 2020 6:03 PM  [ Last Update: Saturday, 12 December 2020 6:03 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Tirs de missiles antiaériens par une batterie de Bavar 373. ©Tasnim

Le général de brigade Qader Rahimzadeh, commandant en chef adjoint de la base de la DCA iranienne Khatam al-Anbia, a déclaré lors d’une visite au centre de commandement des opérations de défense aérienne que l’espace aérien du pays fait partie de nos lignes rouges. La DCA iranienne répondra fermement, tout comme elle l’a fait par le passé, à la moindre violation de notre espace aérien, a-t-il martelé. 

Faisant allusion à certaines activités aériennes menées dans la région par les forces transrégionales, le général de brigade Rahimzadeh a déclaré : « Tous les agissements des forces régionales et transrégionales, y compris le vol de bombardiers B52 à une distance de plus de 150 km des frontières aériennes du pays dans le sud du golfe Persique seront examinés. Le système de défense aérienne intégré du pays surveille leurs agissements à chaque instant. »

Israël :

Israël :

Les B-52 US et Cie sauront sauver la tête 

Evoquant la position stratégique de la République islamique d’Iran dans la région et les hostilités successives contre la République islamique d’Iran, le général Rahimzadeh a déclaré : « La base de défense aérienne intégrée du pays surveille et analyse les mouvements de divers types de drones, se renseigne sur les objectifs et les agissements de l’ennemi pour planifier et mettre en œuvre des plans appropriés par la suite. »

Lire aussi : Irak : les troupes US frappées

Selon une source de sécurité irakienne a fait part du vol de plusieurs bombardiers américains B-52 au-dessus de la frontière irako-syrienne.

Selon le site d’information al-Maloomah, la source, évoquant l’enregistrement de vols anormaux au-dessus de différentes régions en Syrie, a déclaré que les B-52 avaient survolé des zones le long de la frontière irako-syrienne.

Plus tôt, des responsables militaires américains avaient annoncé le transfert de bombardiers américains en Asie occidentale.

Lire aussi : Irak : la plus grosse perte US ?

Irak : un drone US abattu

Irak : un drone US abattu

https://french.presstv.com/Detail/2020/12/12/640583/Iran%C2%A0notre-espace-aerien-est-notre-ligne-rouge

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire