"FATH", LE MISSILE LE PLUS "PRISE" DE LA RESISTANCE?

"Fath": petit, puissant,déguisable, bonjour les dégâts, Amérique!

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les manœuvres Grand-Prophète 14 du CGRI ont été organisées vers la fin juillet 2020 dans une vaste zone et ont duré plusieurs jours. ©IRNA

Sur les images publiées en rapport avec le dévoilement, jeudi dernier, de missiles balistiques fabriqués par l’Organisation des industries aérospatiales du ministère de la Défense, un nouveau missile se démarque des autres types de missiles à propergol solide et c’est le Fath.

L’agence de presse Fars News a consacré tout un rapport à la description de ce nouveau missile de fabrication indigène.

Des missiles Fath exposés au regard public. ©Mashregh News/Fars News

Les particularités du Missile Fath

Au premier abord, le missile Fath ressemble à la famille des missiles Fateh, en raison, notamment, des ailettes servant d’empennage stabilisateur, et des ailettes de guidage, installées sur les parties postérieure et inférieure de la coque, mais aussi d’une ogive d’assaut ressemblant à celle utilisée dans la famille de missiles Fateh.

Le Fath possède des dimensions presque 50 % plus petites que le Fateh-110 avec une longueur d’environ 4 m et d’un diamètre d’environ 30 cm, et un poids d'environ 1500 kg.

Lire aussi :

Les missiles de classe Ghadr renforcent la puissance balistique de l’Iran

Vers février dernier, le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a dévoilé le missile balistique Raad-500, une version optimisée du Fateh-110. Mais à la différence du Fateh-110, le missile Raad-500 utilise le moteur-fusée Zahir à propergol solide fait d’un matériau composite non-métallique à base de fibre de carbone, ce qui réduit de 50% le poids du missile Raad-500 comparé au missile Fateh-110. Cette légèreté augmente de 200 km la portée du missile Raad-500 par rapport au Fateh-110.

Outre la légèreté due à l’utilisation de fibres de carbone, les experts de l’industrie aérospatiale iranienne ont recouru à une diminution dimensionnelle dans la fabrication du missile Fath, ce qui permet d’installer à la fois 2 ou 3 missiles sur le véhicule se servant de plateforme de lancement.

Les images accompagnant l’actualité sur les manœuvres Grand Prophète-14 du CGRI nous ont fait découvrir d’ailleurs un nouveau type de véhicule lance-missiles utilisé pour la famille des missiles balistiques Fateh, sur lesquels étaient installés des missiles aux dimensions réduites ; l’on sait à présent que c'est du missile Fath dont il s'agissait. Et l’on sait également que le véhicule lance-missiles utilisé au cours des manœuvres du CGRI est capable de tirer en même temps deux missiles Fath.

Champ à missiles : DCA intégrée US visée!

Champ à missiles : DCA intégrée US visée!

Il serait utile d’ajouter que les lance-missiles capables de double tir simultané, utilisés pour les missiles de la famille Fateh ou Zolfaqar, étaient auparavant installés sur des véhicules ou plateformes de lancement aux apparences non-militaires, par souci de fournir une possibilité de déplacement avec un maximum de discrétion.

Toujours est-il que le renforcement de la puissance du feu des unités opérationnelles est une priorité importante sur le terrain de combat. Le missile Fath, grâce à ses dimensions réduites et à la possibilité de double tir simultané fourni par le véhicule qui le transporte, est largement capable d’assurer une plus grande puissance de feu aux unités opérationnelles.

Nour-1: le 1er usage anti-US?

Nour-1: le 1er usage anti-US?

P-3, P-8, RC-135V Rivet Joint et E-8C, les USA ont mobilisé le fleuron de leur flotte aérienne pour espionner les manœuvres Grand Prophète-14. Pourquoi?

https://french.presstv.com/Detail/2020/08/24/632503/missile-CGRI-Fath-puissance-de-feu-propergol-solide


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire