GRAND ORIENT : CHINE, IRAN, COREE DU NORD ET PAKISTAN, LE BLOC QUI FAIT PEUR AUX ENNEMIS DE LA PAIX ET QUI LIQUIDERA L'EMPIRE

Chine-Iran-Coree du Nord-Pakistan, le bloc qui liquidera l'Empire

Tuesday, 17 November 2020 7:14 PM  [ Last Update: Tuesday, 17 November 2020 7:34 PM ]

Les liens Iran/Chine font peur à Israël. (Illustration)

Le Centre d’études stratégiques israélien Begin-Sadat estime dans un récent article que le renforcement des relations entre l’Iran et la Chine pourrait être désastreux pour Israël et les États-Unis. 

Le vaste territoire qui contient la Corée du Nord, la Chine, le Pakistan et l’Iran a aujourd’hui une importance géostratégique plus grande que jamais. Un haut responsable anonyme de l’administration américaine a récemment déclaré que « l’Iran et la Corée du Nord ont repris leur coopération dans le cadre d’un projet sur les missiles à longue portée qui comprend le transfert de composants de base ».

Selon The Begin-Sadat Center for strategic studies, un haut responsable de l’administration américaine qui a préféré garder l’anonymat a récemment déclaré que « l’Iran et la Corée du Nord ont repris leur coopération dans le cadre d’un projet sur les missiles à longue portée qui inclut le transfert de composants essentiels », une entreprise sujette à interprétation. Un « transfert de composants de base » pourrait bien s’étendre au-delà des éléments liés uniquement aux missiles porteurs d’ogives conventionnelles. Peu importe ce qu’il impliquera en fait, le transfert sera probablement insuffisamment surveillé en raison de la capacité des parties à effectuer des transferts introuvables sur des terres à travers leurs territoires contigus. Les vols de transport aérien non commercial le long du même corridor ininterrompu ne sont pas non plus facilement surveillés. »

1er missile

1er client post-levée

L’article de Begin-Sadat souligné que améliore ses capacités balistiques, favorise les relations avec la Corée du Nord et la Chine et maintient sa frontière terrestre avec le Pakistan en sécurité et exploitable pour le transport. De plus, à l’ouest, l’Iran s’efforce de construire un pont terrestre solide vers la Syrie (et le Liban) à travers l’Irak, ce qui allongerait considérablement l’axe de transport du quadruple territoire ininterrompu composé de la Corée du Nord, de la Chine, du Pakistan et de l’Iran, jusqu’en Méditerranée.

Enfin, sur le plan militaire, l’Iran et la Chine se sont mis d’accord récemment d’étendre leur recherche et développement conjoints d’armes, de partage de renseignements et d’entraînement et d’exercices conjoints. Ceci est parallèle à leur intention de former une coopération logistique et économique large et à long terme. La Chine est sur le point d’atteindre un grand nombre de points d’ancrage en Iran.

Les liens de l’Iran avec la Chine pourraient s’avérer désastreux, en particulier dans le contexte du quadruple territoire ininterrompu.

Israël menace-t-il la Chine ?

L’importance géostratégique de la ceinture comprenant les quatre pays contigus augmente. Cette tendance significative est essentiellement indépendante de la nouvelle route de la soie terrestre et de la route maritime de la soie. La quadruple ceinture doit être surveillée de près pour éviter la fusion des quatre pays en un bloc formidable, précise l’article du centre Begin-Sadat.

Alors que le territoire comprenant la Corée du Nord, la Chine, le Pakistan et l’Iran pourrait constituer un facteur unifié fondamental au sein du système géostratégique de l’hémisphère oriental (et au-delà), les interactions de la Chine avec l’Iran et Israël sont significatives. Deux exemples remarquables - s’ils ne sont pas directement liés à ce qui précède - sont la récente cyberattaque iranienne contre l’eau potable d’Israël, et la gestion opérationnelle imminente du port du terminal New Bay de Haïfa - non loin de la base navale de Haïfa, qui abrite des sous-marins, des missiles et d’autres navires israéliens - par le SIPG, propriété du gouvernement de Shanghai, de 2021 à 2046.

Si la Chine estime qu’elle doit établir une priorité entre l’Iran et Israël - un scénario tout à fait envisageable - elle favorisera l’Iran, quel que soit le contexte.

La Chine et l’Iran resserrent-ils déjà l’étau militaire autour des Etats-Unis?

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

IMBERT OLIVIER
  • 1. IMBERT OLIVIER (site web) | 18/11/2020
Jacques il faut vraiment boire un coup à la santé de l'axe du mal, pour se faire du bien, du côté de Reims! Dès que le travail du rail reprend ou les cars disons d'ici janvier il faut que je passe depuis le temps que c'est promis qu'on va avoir le Rosenfeld en Grand maître nipon franco-impérialiste, il va falloir le découper au couteau et le sortir du congelo!

Ajouter un commentaire