ICBM : LA PORTEE DES MISSILES IRANIENS IRA AU-DELA DE 2000 KM

 

La portée des missiles iraniens ira au-delà de 2000 km

Saturday, 02 January 2021 4:45 PM  [ Last Update: Saturday, 02 January 2021 5:47 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le commandant de la Force aérospatiale du CGRI, le général de brigade Amir-Ali Hajizadeh. ©Tasnim News

Le commandant de la Force aérospatiale du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), le général de brigade Amir-Ali Hajizadeh, a confirmé samedi que « toutes les capacités de missiles de Gaza et du Liban ont été soutenues par l’Iran, et ils sont la ligne de front pour affronter Israël ».

Lors d’un entretien avec la chaîne libanaise Al-Manar, Hajizadeh a déclaré : « Nous apprenons à nos alliés et amis sur le Front de la Résistance à fabriquer des cannes à pêche, au lieu de fournir du poisson. Le Liban et Gaza possèdent la technologie nécessaire pour fabriquer des missiles. »

Il a noté que « les capacités de l’axe de la Résistance ne sont plus ce qu’elles étaient il y a dix ans. Aujourd’hui, les Palestiniens tirent des roquettes au lieu de lancer des pierres ».

Gaza teste un missile antinavire

Gaza teste un missile antinavire

La Résistance islamique de la Palestine a procédé à un tir d’essai de missile balistique en direction de la mer.

Le commandant de la Force aérospatiale du CGRI a souligné qu’« il y a une intersection de feu dans le ciel d’Israël, entre la Syrie, le Liban et la Palestine ». Il a souligné que « les Palestiniens possèdent aujourd’hui la technologie nécessaire pour fabriquer des missiles de précision ».

« Selon les directives du Leader de la Révolution islamique, la République islamique d’Iran soutiendra quiconque se trouve dans la ligne de confrontation avec le régime sioniste », a-t-il ajouté.  

Dans cet entretien avec Al-Manar, le général de brigade Amir Ali Hajizadeh a conseillé aux pays de la région travaillant avec les États-Unis et Israël de rectifier leurs politiques.

« Les États-Unis et le régime sioniste n’ont créé la sécurité nulle part, et si quelque chose se passe ici et qu’une guerre éclate, nous ne ferons aucune distinction entre la base américaine et son pays hôte. Naturellement, ce sont les mêmes pays arabes de la région qui en paieront les frais », a-t-il prévenu.

Missiles antiavions russes à Gaza!

Missiles antiavions russes à Gaza !

Les médias israéliens ont affirmé que la branche militaire du Hamas avait procédé, ce samedi matin, à un nouveau test de missiles.

Le général de brigade Hajizadeh a réaffirmé que la puissance de missiles du CGRI ne ferait jamais l’objet de négociations, ajoutant : « Aucun responsable (iranien) n’est autorisé à négocier sur la puissance des missiles, et c’est notre ligne rouge. »

Il a également noté que l’Iran avait décidé de manière indépendante de limiter la portée de ses missiles à 2 000 kilomètres, mais qu’une telle limitation de la portée des missiles n’a rien d’éternel.

Réaffirmant le soutien de l’Iran à quiconque se bat contre le régime sioniste, le commandant a déclaré que Gaza et le Liban étaient aux avant-postes de la bataille et que toutes leurs capacités de missiles avaient été soutenues par la République islamique.

« Au lieu de donner un poisson ou d’apprendre à attraper un poisson, nous avons appris à nos alliés et amis comment fabriquer un hameçon », a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils étaient désormais en possession de technologies de missiles avancées.

Le régime israélien est actuellement à un « carrefour de tirs » venant de Palestine, du Liban, de Syrie et d’autres pays musulmans, a déclaré le général Hajizadeh, ajoutant que les amis de l’Iran sont désormais équipés de missiles avec une précision extrême au lieu de simples roquettes.

Il a déclaré que des efforts avaient été déployés 24 heures sur 24 depuis des années après que le Leader de la Révolution a averti le régime sioniste que Haïfa et Tel-Aviv seraient rasées si Israël faisait une erreur.

L’Iran a dévoilé le 20 août 2020 deux de ses plus puissants missiles, baptisés du nom de deux hauts commandants-martyr de la Résistance : « Hajj Qassem Soleimani » et « Abou-Mohandes ».

Le missile

Le missile

Le missile sol-sol, appelé « Hajj Qassem », a une portée de 1 400 km et le missile de croisière « Abou Mahdi », dispose d’une portée de plus de 1 000 kilomètres. Le missile Hajj Qassem est un missile balistique à combustible solide avec un lancement oblique et sa vitesse atteint Mach 12 au moment de son entrée dans l’atmosphère. Quant à sa vitesse au moment de l’impact elle est de Mach 5. Avec une vitesse pareille, le missile « Hajj Qassem » est capable de percer n’importe quel système de DCA adverse (Patriot, THAAD et NDLR).

En effet, c’est un engin qui au regard de diverses ogives explosives qu’il peut transporter, est capable de détruire des fortifications en béton ou encore de pénétrer telle les armements anti-bunker des cibles placées en profondeur. Le missile « Hajj Qassem » est une version optimisée de Zolfaghar et fait partie de la gamme Fateh et sa portée pourrait être améliorée jusqu’à 1700 à 1800 km. 

Syrie:

Le pacte militaire Iran/Syrie a aussi un volet offensif... 

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/02/642086/Iran-CGRI-missiles-Gaza-Liban-Hajizadeh

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire