IRAN : INTRONISATION DE RAÏSSI

tourtaux-jacques Par Le 03/08/2021 0

Dans IRAN

Raïssi intronisé : « Je ferai en sorte que la vie des Iraniens ne soit plus soumise aux caprices des Américains »!

 Depuis 9 heures  3 août 2021

Intronisation du président iranien Ebrahim Raïssi

Intronisation du président iranien Ebrahim Raïssi

 Iran - Monde islamique

 

Rédaction du site

kaed-raissi2

La cérémonie de la validation de la 13ème élection présidentielle iranienne qui a donné lieu à la victoire d’Ebrahim Raïssi vient d’avoir lieu, ce mardi 3 juillet, à Hosseiniyeh de l’imam Khomeini de Téhéran en présence du Leader de la Révolution islamique et du président sortant et du chef du pouvoir judiciaire ainsi que des responsables politiques et militaires du pays.

Au cours de cette cérémonie qui a débuté par un discours du ministre de l’Intérieur sortant, le décret du Leader a été prononcé: « … Je remercie Dieu le Tout-Puissant qui a appuyé une nouvelle fois le peuple iranien pour sortir la tête haute de l’épreuve politique et sociale que fut la présidentielle, une présidentielle qui s’est déroulée dans une situation complexe et difficile, et où les Iraniens ont participé massivement pour élire un homme connu pour son bilan positif, ses capacités de gestion et sa détermination à aller de l’avant sur la voie de la justice sociale, de la liberté et de l’indépendance d’action de la dignité de nation », lit-on dans une partie de ce décret qui ouvre la voie à l’investiture du président Raïssi dans deux jours au Parlement iranien et à laquelle assistent des délégations venues d’au moins 73 pays du monde.

La liste de convives comprend 10 chefs d’État, 20 présidents de parlement, 11 ministres des Affaires étrangères et 10 autres ministres, ainsi que des envoyés spéciaux, des vice-présidents de parlement et des présidents de commissions parlementaires et de délégations parlementaires, a indiqué le législateur.

Et le texte d’ajouter : « Notre pays est aujourd’hui assoiffé de justice, d’action et d’un bon en avant dans tous les domaines et ceci demande une capacité de gestion et un président brave, sage et volontariste, susceptible de mobiliser les capacités latentes et patentes de la nation, surtout celles des jeunes dont les capacités vont au-delà des problèmes avec lesquels le pays est aux prises. Cette présidence devra activer ces potentialités, faire disparaître les obstacles sur la voie de la production nationale, du renforcement de la monnaie nationale, de secourir cette couche démunie qui subit de fortes pressions en ce moment. Il faut une gestion avisée propre à promouvoir le pays dans tous les domaines et lui donner la place qui lui convient. Je déclare M. Raïssi, élu suivant le vote d’une majorité d’Iraniens, président et je prie Dieu pour que cet homme déterminé, issu du peuple, infatigable, président réussisse dans ses marches. »

Le président Raïssi a prononcé son discours suite à quoi le Leader de la Révolution islamique a également pris la parole.

« Cette cérémonie de validation de l’issue de la Présidentielle, se déroule en s’appuyant sur la Constitution et la tradition que l’imam Khomeini a mise sur pied, cérémonie qui s’est déroulée à maintes reprises jusqu’à présent », a souligné dans son discours tenu, lors de cette cérémonie, le Leader de la Révolution islamique.

« En général, dans beaucoup de pays du monde, ce transfert de pouvoir se fait sous des tensions et querelles ; mais Dieu merci, ici en Iran cela se fait dans le calme et en sécurité. C’est aussi le cas pour cette actuelle Présidentielle. Cela témoigne aussi bien de la sagesse qui règne sur tout le pays, peuple et responsable, que de la liberté et de la diversité de tendances politiques. En fait, les gouvernements qui ont transféré le pouvoir aux autres, avaient chacun une tendance politique », a précisé le Leader de la Révolution islamique.

Et de poursuivre : « Un complot avait été tramé pour boycotter les élections, une politique qui avait été suivie par certains milieux politiques ennemis à l’extérieur du pays de même que certains à l’intérieur du pays, parfois par l’ignorance et parfois par de mauvaise foi. Mais le peuple a donné une réponse ferme à tous ces complots, par sa participation massive aux élections. »

Plus loin dans son discours, le Leader a renchéri : « Heureusement le président élu, M. Ebrahim Raïssi a toujours insisté lors de ses campagnes électorales sur les valeurs essentielles de la Révolution. Les valeurs de la Révolution, l’établissement de la justice, la lutte contre la corruption, etc, c’est le chemin juste à parcourir ».

Et le Leader de la Révolution islamique d’insister : « Nous avons d’extraordinaires potentialités dans les domaines de l’eau, du pétrole, des mines, du marché intérieur, relations avec les voisins et chez la jeunesse. Sans aucun doute, s’appuyer sur ces capacités et potentialités pourrait aboutir à la solution des problèmes du pays. »

Pour sa part, le nouveau président iranien a déclaré : « Malgré toutes les hostilités des ennemis, les conditions sanitaires dues à la pandémie de coronavirus et d’autres problèmes, le peuple avait une présence magnifique et a créé une grande épopée lors de cette élection qui a déçu les ennemis et donné de l’espoir aux amis », a-t-il déclaré.

Raïssi a ensuite affirmé que la relation entre la nation et l’administration pourrait servir de clé pour résoudre les problèmes et aider le pays à se dresser contre les inimitiés.

« Nous chercherons certainement à lever les sanctions oppressives, mais nous ne conditionnerons pas les moyens de subsistance du peuple et l’économie [sur les sanctions] et ne les lierons pas à la volonté des étrangers », a-t-il ajouté.

Les chefs de 11 organisations internationales et régionales et le représentant du chef de l’ONU, ainsi que des responsables de l’Union interparlementaire (UIP), de l’Union européenne (UE), de l’Organisation de coopération économique (OCE), de la Conférence sur l’interaction et la confiance -Building Measures in Asia (CICA) et l’Organisation de coopération économique D-8, également connue sous le nom de Developing-8, ont aussi été invités à l’événement.

Le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) Mohammed Sanusi Barkindo, le président de la région semi-autonome du Kurdistan irakien Nechirvan Barzani et le président du Parlement serbe Ivica Dacic seraient parmi les invités à la cérémonie d’inauguration.

Moussavi a déclaré que 170 journalistes nationaux et étrangers ont également reçu des invitations à couvrir l’événement.

Les aéroports de Téhéran resteront fermés pendant deux heures et demie et des restrictions de circulation seront mises en place dans les rues proches du lieu de la cérémonie, a annoncé la police de la circulation de la capitale.

Raïssi, le huitième président de la République islamique d’Iran, a remporté les élections à près de 62 % des voix lors de l’élection présidentielle du 18 juin et succédera au président Hassan Rohani, qui a effectué deux mandats de quatre ans.

 

Source: Avec PressTV

https://french.almanar.com.lb/2121946

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire