IRAN : LE CGRI AU LARGE DES COTES US!

tourtaux-jacques Par Le 31/05/2021 0

Dans IRAN

Deux navires de guerre iraniens en route pour le Venezuela....

Monday, 31 May 2021 12:06 PM  [ Last Update: Monday, 31 May 2021 12:06 PM ]

 30 

Les missiles balistiques antinavire "Khalij Fars" en route pour le Venezuela? (Illustration)

En mai 2020, au plus fort des tensions militaires USA/Iran dans le golfe Persique et alors même que les Yankee criaient qu'ils allaient tuer de faim les Iraniens, tout en vantant de leur avoir imposé "plus de 6000 cas de sanctions", 5 pétroliers, Forest, Fortune, Petunia, Faxon et Clavel, tous sous drapeau iranien ont atteint l'un après l'autre les côtes vénézuéliennes pour livrer aux raffineries sous sanction de la République bolivarienne quelques 1,53 million de barils d'essence iranienne,  chargés dans une raffinerie d'essence près de Bandar Abbas. Fortune a été le premier pétrolier à arriver sur le territoire vénézuélien des eaux le 24 mai. Le 26 mai, le deuxième pétrolier iranien, Forest, est arrivé dans le port vénézuélien d'El Palito. Le quatrième pétrolier, Faxon, est arrivé au Venezuela le 29 mai. Tous les pétroliers étant escortés par les forces navales et aériennes du Venezuela qui ont fait là royalement fi de la supposée omnipotence militaire de la IVe flotte US chargé de punir, suivant la doctrine autoproclamée de Monroe, quiconque oserait violer l'oukase US.

L'Iran barricade le ciel vénézuélien!

L'Iran barricade le ciel vénézuélien!

Coopération militaire irano-vénézuélienne 

Dans la foulée, le corridor maritime anti sanction golfe Persique-Caraïbes s'est élargi à l'intérieur du Venezuela donnant lieu à une remise en état des raffineries du pays et à l'extérieur en incluant de grands Etats africains comme le Sénégal, et tout ceci sans que l'US Army n'ose lever le petit doigts. Car c'est une chose que de prétendre pouvoir faire pluie et beau temps en Atlantique, c'en est une autre que de se comporter comme de vulgaires pirates de mer et s'emparer de quelques cargaisons pétrolières  loin des côtes vénézuéliennes et les faire vendre avec fracas, histoire de ne pas perdre la face. Et en 2021, la Résistance latinos a-t-elle réservé une autre surprise de taille aux Yankée? 

 

Vidéo: l'interception du Georgia dans le détroit d'Hormuz par le CGRI, mai 2021/Tasnim 

A peine quelques jours après l'annonce par l'Iran de l'interception prolongée lors de son passage via le détroit d'Hormuz de l'USS Georgia, le sous-marin nucléaire a l'aide de quoi l’Amérique de Trump comptait au mois de décembre de plier l'échine à l'Iran, la revue US Politico s'inquiète dans son récent numéro des "agissements navals iraniens en direction des Etats-Unis". Selon le site web qui se réfère à des sources anonymes, "la communauté de sécurité nationale américaine surveille deux navires de guerre iraniens dont la destination ultime pourrait être le Venezuela" : Une frégate iranienne  ( le nom n'est pas indiqué, NDLR) et le porte-hélicoptère Makran, un méga navire logistique que les Iraniens ont fabriqué en reconvertissant un super pétrolier,  se dirigent vers le sud le long de la côte est de l'Afrique.  Les responsables américains pensent qu'ils pourraient finalement se diriger vers le Venezuela.  Mais pourquoi?

Aegis US :

Aegis US :

Une semaine après la déroute "balistique" 

 L’intention de l’Iran d’envoyer les navires en direction de l’hémisphère occidental reste un mystère, selon ces responsables bien que les deux pays, tous deux confrontés à de sévères sanctions américaines, aient développé des liens très étroits au cours des dernières années, avec une coopération allant des expéditions d'essence aux projets communs de voitures et d'usines de ciment. Au fait ce qui inquiète surtout Washington, c'est de voir Iran et Venezuela, s'engager pleinement dans une étroite coopération militaire qui serait évidemment un plus pour leurs liens croissants pétroliers. L'axe Téhéran-Caracas a appris contourner les sanctions et surtout à s'en vanter et il se pourrait que cette attitude devienne encore plus agressive. En 2020, le président Maduro a inauguré une usine de fabrication de drone Mohajer-6 au Venezuela tout en reconnaissant la présence des conseillers militaires iraniens qui auraient aidé l'armée de l'air du pays à s'être mieux formés aux combats"

Venezuela-Iran, à l'heure des missiles!

Venezuela-Iran, à l'heure des missiles!

Les USA ont peur que les missiles iraniens frappent leurs bases aux Caraïbes" (The National Interest)

En effet, des responsables américains et ceux du Pentagone suivent d'un œil inquiète une possible prolifération balistique aux Caraïbes à la faveur d'une coopération irano-vénézuélienne que rien ne semble pouvoir arrêter. En effet, le navire Makran d’une capacité de 121 000 tonnes, est  le plus grand navire militaire d’Iran mesurant 228 mètres de long, 42 mètres de large et 21,5 mètres de haut.  c'est un navire logistique qui soutient les navires de combat de la flotte, tout comme une base navale flottante. Mais il peut voyager pendant près de trois ans -933 jours- sans amarrage et transporter du matériel de collecte et de traitement d'informations. 

C'est donc un appui permanent à un front de combat naval permanent et sans relâche. Outre, ses sept hélicoptères qui servent au transport des forces commandos et au nombre desquels figurent aussi des hélico de combat, le Makran est aussi doté de deux rampes de lancement de missiles de croisière Qadir ou Nour d'une portée de 130 à 300 kilomètres et là on pourrait soupçonner les Iraniens de vouloir doter le Venezuela de missiles de croisière de façon à ce que le corridor maritime golfe Persique-Caraïbes soit aussi protégé militairement. Mais ces missiles propres aux combats marines pourraient tout autant être remplacés par des missile de croisière iraniens de plus grosse portée, ceux que l'Iran possède et et qui ont une portée de 1000 kilomètres. Dès lors les choses pourraient être vu d'un angle totalement différent quand on sait que les côtes de la Floride où se trouve de grandes bases navales US serait parfaitement exposées".

Mer Rouge: l'Iran en ordre de bataille...

Mer Rouge: l'Iran en ordre de bataille...

Changement de paradigme : la guerre change d’épicentre du golfe Persique en mer Rouge

Et Politico d'ajouter : " Mais envoyer des navires de guerre pourrait poser un défi plus direct à la position américaine dans son arrière-cour. Des sources ont déclaré à Politico que "de hauts responsables du gouvernement du président Nicolas Maduro à Caracas ont été informés qu'accueillir les navires de guerre iraniens serait une erreur. Mais il n'est pas clair si Maduro a tenu compte de cet avertissement : à un moment donné jeudi, les responsables militaires américains ont compris que les navires iraniens avaient fait demi-tour, mais vendredi matin, ils naviguaient toujours vers le sud, comme si les Iraniens se jouaient de nos moyens de surveillance, selon  l'un des responsables américains. Au fait, le Makran avec une longueur de 755 pieds,  a été commandé cette année, et il peut servir de plate-forme pour la guerre électronique et les missions d'opérations spéciales.

" Plutôt cette semaine, les Iraniens ont annoncé avoir intercepté en plein exercice de guerre électronique " Bouclier du Ciel 1400, le Georgia, sous marine nucléaire américains alors qu'il traversait avec son escorte le détroit d'Hormuz. Ils voulaient faire comprendre que pour la première fois ils avaient usé d'une "cible américaine réelle" pour mettre à l’épreuve leurs capacités de guerre électroniques.

L'USS Georgia

L'USS Georgia

Sous-marin nucléaire américain cible des "drones" hackers iraniens en pleine méga manœuvre des forces armées iraniennes 

Et vu les images qu'ils en ont publié, ils ont plut^t réussi. L'exercice impliquait les drones de guerre électronique iraniens mais aussi de divers type d'armements. L'Iran est-il décidé d'en faire autant aux portes des Etats Unis pour le grand bonheur de l'Etat vénézuélien? Il y a quatre point à tirer : 1- Après avoir accédé ces dernières années à des succès dans la région (au Yémen, en Syrie, en Irak, au Liban et en Palestine), l'Iran cherche à définir sa position au-delà d'une puissance régionale si bien qu’elle dépêche une base militaire flottante appelée "Makran" capable de transporter des missiles, des petits et grands drones, de petits navires de guerre, ainsi que des hélicoptères dans l'arrière-cour des États-Unis ; 2- Il s'agit de la première mission trans-régionale de Makran. La présence de cette embarcation géante mettra en défi la doctrine de "Monroe" des États-Unis. Cette action affaiblira la position de la superpuissance américaine et renforcera le prestige et la position de l'Iran dans les équations mondiales ;

Venezuela/missiles: l'Iran changera la donne?

Venezuela/missiles: l'Iran changera la donne?

3- L'Iran et le Venezuela ont résisté à la plus forte pression américaine ces dernières années. Ils ont élargi leurs échanges stratégiques contre la volonté des dirigeants de la Maison- Blanche. La coopération récente peut servir de modèle à d'autres pays d'Amérique latine où la tendance anticapitaliste s’impose avec cette gauche socialiste qui du Mexique à la Bolivie en passant par l'Equateur est en train de balayer le continent; 4- Le test des systèmes du navire iranien en termes de guerre électronique et de capacité à surveiller les navires et les opérations navales dans des conditions réelles ferait partie de l’une des missions de la présence de ce plus grand navire militaire d'Iran mesurant 225 mètres de long en Atlantique et en mer des Caraïbes. L'Iran s'exercice sur un terrain réel vaste pour mieux s'imposer au domicile".

USS Richard: un

USS Richard: 

L’Amérique pourrait être confrontée à une attaque préventive « style Pearl-Harbor » de la part de la Chine.

Et de conclure : "Il est à rappeler que le président américain Joe Biden a déclaré le 29 mai aux membres du service militaire du pays que le dirigeant chinois Xi Jinping est convaincu que la Chine "possédera l'Amérique" dans les 10 à 15 prochaines années. "Il croit fermement que la Chine, avant les années 30, 35, possédera l'Amérique parce que les ""autocraties""" peuvent prendre des décisions rapides", a noté Biden. Et qu'en dira-t-il maintenant que l'Iran vien lui aussi de s'inviter dans le jeu?". 

https://french.presstv.com/Detail/2021/05/31/657898/La-Chine-disposee-a-conquerir-les-USA

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire