IRAN : LE CGRI BRISE LES SANCTIONS US

Comment l'Iran va définitivement enterrer les sanctions ?

Sunday, 07 February 2021 7:14 PM  [ Last Update: Sunday, 07 February 2021 7:14 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le Commandant en chef du CGRI, le général Hossein Salami. ©Al-Alam/Archives

Le commandant en chef du CGRI a affirmé que le peuple iranien est déterminé à surmonter les sanctions et répondre à ses besoins. Le général de division Hossein Salami, commandant en chef du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), a déclaré dimanche matin au Festival virtuel des sciences et des technologies et l’exposition des réalisations scientifique et technologique du Bassij [Forces populaires] : « Malgré les besoins du pays pour progresser, il existe heureusement de bons potentiels dans le pays et les ennemis tentent de bloquer toutes les voies du progrès à notre nation. Pourtant, avec les efforts d’une jeunesse intelligente et travailleuse, qui mènent des efforts scientifiques et technologiques, nous voyons aujourd’hui que bon nombre de produits que nous devions importer auparavant et qui nous rendaient dépendants d’autres pays sont produits par nos jeunes scientifiques. »

Le commandant en chef du CGRI a déclaré : « notre nation s’oriente vers le progrès et nous essayons de nous épargner de toutes dépendances. Malgré avoir causé certains problèmes et pressions à un moment donné, les sanctions sont devenues aujourd’hui l’une des opportunités historiques pour la nation iranienne. »

Le général Salami a également souligné : « Aujourd’hui, les sanctions ont créé une opportunité de stimuler les motivations, les croyances et les convictions du peuple et dans le vrai sens du terme, cette situation a conduit la société à faire un effort pour répondre à ses besoins. »

Il a également ajouté : « Nous ne pouvons pas rester dépendants d’autres pays, notre situation est différente, car nous sommes soumis à des sanctions mondiales et aucune partie n’est en mesure d’aider notre pays à devenir autonome. »

Le commandant en chef du CGRI a déclaré : « Nous ne pouvons pas attendre l’aide des autres. Notre peuple et nos jeunes ont appris à se fier à leur propre esprit et à se tenir debout pour enterrer les souhaits des ennemis. »

Lire aussi : Biden, « du trumpisme en plus Light » ?

Le

Effet de douche froide : le non retentissant du Leader à Biden, à Macron et Cie...

Plutôt, le 19 janvier, le général de division Hossein Salami avait déclaré que l’Iran ne voyait plus la nécessité du PGAC (Plan global d'action conjoint ou accord de 2015 sur le nucléaire iranien).

Dans une autre partie de son discours, évoquant les sanctions globales contre notre pays, le général Salami a déclaré : « L’ennemi a lancé une guerre économique et une pression maximale contre notre pays et n’a épargné aucun effort dans ce sens. Mais notre nation a pu créer un pouvoir qui a marginalisé les efforts de l’ennemi. La pression maximale n’était pas un slogan, mais une stratégie. La nation iranienne a réduit l’impact des sanctions et sait que l’ennemi ne lèvera jamais les sanctions à moins que notre nation n’en réduise les impacts. »

Lire aussi : Biden chercherait à réengager le dialogue avec l'Iran par l'intermédiaire des Européens

Première usine à ICBM iranienne?

Première usine à ICBM iranienne?

Les usines de production du combustible solide pour missile ont ouvert leurs portes.

https://french.presstv.com/Detail/2021/02/07/644764/Iran-sanctions-autosuffisance--nondependance

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire