IRAN : LES RESERVES FOSSILES S'ELARGISSENT

tourtaux-jacques Par Le 15/01/2021 0

Dans IRAN

Golfe Persique : l’extraction du pétrole iranien en hausse

Friday, 15 January 2021 7:33 PM  [ Last Update: Friday, 15 January 2021 7:33 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L’extraction du pétrole iranien en Hausse. (Illustration)

Plus de 740 millions de barils de pétrole ont été ajoutés aux réserves pétrolières de l’Iran, et ce alors que les pétroliers iraniens s'approchent d'ores et déjà des ports de la Syrie et du Venezuela.

Le directeur des affaires techniques de la société iranienne de pétrole offshore Falat Ghareh a annoncé une augmentation des réserves de pétrole iranien dans les champs pétrolifères du golfe Persique.

Les études effectuées sur quatre champs prolifères de Bahregan Sar, Hendijan, Nowruz et Abuzar, tous situés dans les eaux du golfe Persique, montrent que plus de 740 millions de barils de pétrole ont été ajoutés aux réserves pétrolières de l’Iran, a affirmé le responsable.

«Goodbye Party» du CGRI pour Trump?!

«Goodbye Party» du CGRI pour Trump?!

Le commandant de la base de Khatam al-Anbiya a fait part de la construction du deuxième pétrolier océanique iranien, capable de transporter 750 000 barils de pétrole.

Selon le facteur de récupération de ces champs, 217 millions de barils de pétrole peuvent être extraits soit l’équivalent de 10 milliards de dollars ajoutés à la valeur des ressources extractibles des champs pétroliers offshore iraniens, si l'on considère le prix de baril à 45 dollars.

Lui de poursuivre : L’extraction de ce pétrole -faisable avec les technologies dont disposent l’Iran- nécessite de nouveaux forages; selon la planification prévue, les travaux de production seront effectués à partir de ces réservoirs dans les prochains mois. 

Avec l'extraction des nouvelles réserves, ajoute-t-il, la capacité de production pétrolière de l'Iran dans les champs situés dans le golfe Persique atteindra plus de 420 000 barils par jour.

Les études devaient être achevées en 6 mois, mais en raison des restrictions imposées en raison de l'épidémie de Covid-19, elles ont mis 9 mois pour être achevées.

Notant que c'est la première fois que ce type d'opération d'études de réservoir est effectué par l'Iran et à l'aide des moyens domestiques, le responsable s’est félicité : “La mise en œuvre de cette idée montre que le pays a la capacité d’actualiser les données sur ses champs en moins de 9 mois et à l’aide des entreprises nationales.”

Par ailleurs, Téhéran et Pékin ont trouvé un accord pour forer ensemble leurs premiers puits dans le Golfe persique pour exploiter le titanesque gisement iranien South Pars. Ils continuent ainsi de développer leur partenariat stratégique autour des ressources énergétiques et de braver les sanctions américaines.

La nouvelle intervient alors que le président iranien Hassan Rohani a déclaré début décembre dernier que « la production et les conditions de vente du pétrole iranien seront complètement différentes en 2021 et l’année prochaine, nous pourrons produire 2,3 millions de barils de pétrole par jour, nous aurons également la capacité de les vendre. »

À cet égard, Francis Perrin, directeur de recherche à l'IRIS, explique que sur le plan technique l’Iran est parfaitement capable d'augmenter ses exportations et sa production pour une raison très simple ; c'est ce qu’il l'a déjà fait dans le passé en 2016 après l’accord sur le programme nucléaire iranien de juillet 2015 à Vienne; c'était l'époque où l’Iran a montré sa capacité à monter fortement en puissance en termes d’exportation et de production.

Selon lui, l’Iran n’a jamais quitté le marché pétrolier mondial, sauf que depuis 2018, les exportations pétrolières de l’Iran ont baissé en raison des sanctions économiques américaines. 

undefined

undefined

undefined

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/15/643101/Iran-p%C3%A9trole-golfe-Persique

 

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire