IRAN : MENACES US CONTRE LA CHINE

Menaces et chantages ne feront rien, l'alliance Iran-Chine est en marche

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un marin iranien brandissant les drapeaux iranien et chinois lors d'une cérémonie à Chabahar, dans le golfe d'Oman, alors qu'il participe à un exercice naval conjoint Iran-Russie-Chine, le 27 décembre 2019. ©AFP

Critiquant la rhétorique du gouvernement américain, un journal chinois a écrit que les États-Unis ne s'inquiétaient jamais du retrait des traités internationaux dont l'accord sur le nucléaire iranien ainsi que des attaques au drone contre les musulmans. 

« La rhétorique du président Donald Trump et du secrétaire d'État Mike Pompeo ne fera qu'unir les différentes couches de la société chinoise », a réaffirmé dimanche un correspondant du quotidien chinoisChina Daily.

« Les attaques de Pompeo contre la Chine sur Twitter et les fanfaronnades racistes de Trump ayant imposé des restrictions aux entreprises chinoises unissent plus que jamais plus de 1,4 milliard de Chinois. Plus les Américains persisteront sur cette voie, plus l’unité entre les Chinois sera renforcée », a écrit Chen Weihua, correspondant du China Daily sur son compte Twitter.

Il a ajouté : « Ils (les responsables américains) ne sont pas préoccupés par la mort de 150.000 personnes causées par la Covid-19 aux États-Unis ; pas plus par les sanctions imposées à Cuba et à la Syrie qui ont conduit à la malnutrition des femmes et des enfants dans ces pays ou encore de leurs attaques contre l'Organisation mondiale de la santé, de leur retrait de l'Accord de Paris, de l'UNESCO, du Plan global d’action commun, (PGAC) ; [sans oublier] leurs frappes de drones contre les musulmans ».

Pacte Iran-Chine: les USA menacent de sanctionner Pékin

Pacte Iran-Chine: les USA menacent de sanctionner Pékin

Accord économique sino-iranien : Pompeo s’alarme

Le secrétaire d'État Mike Pompeo a soutenu l'interdiction proposée par le président Trump du média social TikTok, expliquant à "Sunday Morning Futures" de Fox News à quel point l'utilisation de cette application exposerait les Américains à ce que leurs informations personnelles soient envoyées directement au gouvernement chinois.

L'appel de Trump à une interdiction est venu au milieu des préoccupations concernant le risque pour la sécurité nationale posé par la collecte de données personnelles par cette application, alors que Microsoft était en pourparlers pour acquérir les opérations américaines de la plate-forme.

French Presstv

French Presstv

Trump a tout fait pour que la Chine débarque militairement dans le golfe Persique" (Atlantic Council)

Trump a dit qu'il allait interdire Tiktok aux Américains

«Ces éditeurs de logiciels chinois qui font des affaires aux États-Unis fournissent des données directement au Parti communiste chinois, leur appareil de sécurité nationale. Il peut s'agir d'un modèle de reconnaissance faciale [des utilisateurs], d'informations sur leur résidence, leurs numéros de téléphone, leurs amis. Telles sont les questions dont nous allons nous occuper comme l’a clairement dit le président Trump. Ce sont de véritables problèmes de sécurité nationale », a déclaré Pompeo.

Lire plus:L'Iran et la Chine travaillent à chasser militairement les USA des détroits stratégiques?

En ce qui concerne les relations de la Chine avec l'Iran, il a également condamné les informations selon lesquelles Pékin et Téhéran sont sur le point de finaliser un accord économique de 400 milliards de dollars ainsi qu'un accord en matière de sécurité.

Il a ajouté que les sanctions américaines contre l'Iran impliquaient également les entreprises chinoises et a prétendu que l'accès de l'Iran à l'argent et aux armes constituerait une menace pour la région du Moyen-Orient.

Partenariat sino-iranien: la politique anti-iranienne des USA subit des coups durs

Partenariat sino-iranien: la politique anti-iranienne des USA subit des coups durs

L’accord sino-iranien a porté des coups durs à la diplomatie américaine.

Le porte-parole du département d'État Stephen Biegun a déclaré mercredi dernier que le gouvernement américain surveillait de près l'accord de coopération Iran-Chine.

Dans le cadre de l'accord, la Chine est prête à investir 400 milliards de dollars sur 25 ans dans des domaines clés, notamment les infrastructures et l'énergie en l'Iran, ce qui pourrait très bien neutraliser les tentatives américaines destinées à porter gravement atteinte à l'économie iranienne.

http://french.presstv.com/Detail/2020/08/03/630980/Iran-Chine-%C3%89tats-Unis-menace-Accord-Investissement


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire