IRAN : POURQUOI LA CIA PANIQUE?

Une attaque anti-US qui fait craindre le pire aux USA

Tuesday, 01 June 2021 4:37 PM  [ Last Update: Tuesday, 01 June 2021 4:37 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L’armée iranienne a mené un exercice à grande échelle de deux jours, impliquant des véhicules aériens sans pilote de combat. Des centaines de drones de fabrication nationale se sont exercés à des missions de combat lors de l’exercice qui s’est tenu les 5 et 6 janvier 2021. ©Mehr News

Dans un reportage, le Washington Post écrit que l'attaque au drone contre un hangar secret de la CIA à Erbil, en Irak, aurait été l'oeuvre de l'Iran.

Le reportage du journal américain met en évidence ce qu'il appelle « le plan méticuleux et le savoir-faire opérationnel sophistiqué de l’Iran et de ses “mandataires” opérant en Irak ».   

Cela dit, « l’Iran est arrivé à transférer son drone en Irak à l’aide duquel ont été collectées des informations sur les coordonnées géographiques et la position du centre secret de la CIA au Kurdistan irakien. Le hangar, identifié et frappé par le drone, se trouve à l’intérieur de la base américaine. 

Lire aussi: les F-15, les hélico en ligne de mire par l’attaque de drone contre Aïn al-Asad

Le drone se ressemble à celui par lequel l’Iran a frappé les installations pétrolières de l’Arabie saoudite à Abqaïq ainsi qu’à ceux utilisés par Ansarallah et le Hamas pour attaquer respectivement l’Arabie saoudite et les territoires occupés par Israël ». 

Lire aussi: Grand-Prophète 15 : attaque aux 1000 drones simultanés ou comment faire mieux que les F-35

« L’attaque au drone contre un hangar situé à l’intérieur de la base militaire des États-Unis à Erbil revêt une importance toute particulière, car de telles bases sont équipées d’un bon système de défense antiaérienne, difficile à contourner », écrit le journal.  

Irak: la Résistance sort ses drones?

Irak : la Résistance sort ses drones ?

Les « sittings ducks » américains en Irak se voient de plus en plus menacés par les drones de la Résistance.

« Dans ce droit fil, le général McKenzie, chef du CENTCOM, a déclaré que les États-Unis se verraient toujours exposés à des menaces croissantes de la part des drones ennemis bien qu’ils aient dépensé des milliards de dollars pour construire des systèmes de défense anti-drone.  

 L’attaque au drone contre le hangar américain tire la sonnette d’alarme pour un Washington qui a déjà installé des batteries de Patriot en Irak. L'armée US a également reçu 2 Dômes de fer qu'elle pourrait utiliser pour écarter les attaques au drone. » 

Lire aussi: Ciel irakien libéré :1er essaim de drones frappent la plus grande base aérienne US à Erbil

« La frappe au drone, étant de fabrication iranienne selon les premières estimations, qui a eu lieu le 14 avril, a fait basculer les autorités de la CIA dans un état de panique en raison du caractère “secret” de la cible. 

Le drone ayant frappé le hangar de la CIA pourrait être de type Ababil ou Qassef que le Hamas appelle Shehab. » 

Lire aussi: La Résistance irakienne, prête à frapper et à étendre ses opérations de drones et de missiles au-delà des frontières irakiennes ?!

« Il paraît que le hangar a été choisi comme cible puisqu’il abritait un avion de reconnaissance qui avait collecté des informations importantes; des sources concordantes réaffirment que le hangar a été endommagé », précise le reportage.

Irak: le jeu

Irak : le jeu

« Le hangar se situe à l’intérieur d’une géante base militaire américaine qui est composée des centaines de bâtiments. Il n’est pas encore clair comment le drone a pu identifier sa cible parmi autant de grands et de petits bâtiments. 

Cette attaque pourrait déclencher un nouveau round de batailles au drone au Moyen-Orient, notamment si l’Iran savait que des attaques contre ses forces étaient en cours de préparation à partir de ce hangar ».

Lire aussi: Équipé de 13 bombes Yassin, le drone stratégique « Gaza » bombardera Tel-Aviv

« Maintenant les États-Unis savent bel et bien que l’Iran est en train de collecter des informations à propos de leurs centres et bases secrets en Irak, d’autant plus qu’il a augmenté la précision de ses missiles et qu’il va bientôt optimiser ses drones », écrit le journal américain.

https://french.presstv.com/Detail/2021/06/01/658001/Irak-Erbil-CIA-base-secrete-Iran-drone-attaque

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire