IRAN/RUSSIE/CHINE, UN TRIUMVIRAT ANTI-USA/OTAN

tourtaux-jacques Par Le 19/08/2021 0

Dans IRAN

Renforcement des relations avec la Russie, un élément central de la politique étrangère de l'Iran. (Raïssi)

Thursday, 19 August 2021 6:27 PM  [ Last Update: Thursday, 19 August 2021 6:30 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Iran/Russie/Chine, un triumvirat anti-USA/OTAN (Photo à titre d'illustration)

Un triumvirat anti USA/anti-OTAN sur le point de se former à la lumière de la débandade US en Afghanistan ? Une chose est sûre : l’Iran la Russie et la Chine sont déterminés à arracher le peuple des griffes USA/OTAN et les coordinations se poursuivent au plus haut niveau.

Lors d’une conversation téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine mercredi soir, Seyyed Ibrahim Raïssi, président de la République islamique d’Iran, a qualifié le développement et le renforcement des relations avec la Russie de priorités importantes de la République islamique d’Iran. « Nous cherchons des moyens de lever les obstacles au développement des relations et d’ouvrir de nouvelles portes, et nous sommes déterminés à augmenter le volume des échanges bilatéraux avec la Russie », a-t-il également ajouté.

Raïssi a également déclaré : « nous sommes déterminés à renforcer les relations amicales et globales entre les deux pays pour présenter un modèle réussi dans les relations de voisinage. Nous avons une volonté sérieuse de finaliser, dans les plus brefs délais, le document global des coopérations entre l’Iran et la Russie.

Raïssi a salué l’initiative de Moscou de lancer le processus d’adhésion de l’Iran à l’Organisation de coopération de Shanghaï, le qualifiant d’une étape importante vers le renforcement des relations très étroites entre les deux pays.

Le président iranien a remercié la Russie pour sa coopération dans la prévention de l’épidémie de Coronavirus et pour les efforts déployés pour la production conjointe d’un vaccin contre le Coronavirus, ajoutant qu’en raison des circonstances particulières actuelles, l’Iran réclame à recevoir plus de doses de vaccin.

Iran-Chine-Russie : victoire afghane!

Iran-Chine-Russie : victoire afghane !

La Russie et la Chine calibrent leurs calculs pour forger un partenariat stratégique encore plus étroit...

Dans une autre partie de son discours, Raïssi a noté : “La République islamique d’Iran, en tant que partie à des traités internationaux tels que le TNP, tient sérieusement à défendre les droits de son peuple à des activités nucléaires pacifiques et à profiter des avantages et des réalisations de cette technologie dans tous les domaines pacifiques.”

Pour sa part, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que son pays attache une grande importance à la promotion des liens avec l’Iran, citant les remarques du Leader de la Révolution islamique, l’Ayatollah Seyed Ali Khamenei, selon lesquelles un niveau élevé de confiance mutuelle et une capacité économique élevée entre les deux pays peuvent conduire à des résultats tangibles dans les domaines bilatéraux.

Par ailleurs, lors d’une conversation téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping, Raïssi a exprimé la volonté de Téhéran de coopérer avec Pékin pour l’instauration de la sécurité, de la stabilité et du calme en Afghanistan et pour contribuer au développement, au progrès et au bien-être du peuple afghan.

Le président chinois, pour sa part, a déclaré que les relations entre les pays avaient résisté à divers développements internationaux au cours du dernier demi-siècle. Il a évoqué le retrait unilatéral des États-Unis de l’accord nucléaire comme la source des problèmes qui entourent actuellement l’accord, affirmant que la Chine “soutient les demandes logiques et légitimes de l’Iran”.

D’autre part, selon les informations, la flotte russe est entrée dans les eaux iraniennes pour participer à la compétition militaire “Sea Cup”.

Les navires Makhach Qala, Astrakhan et SB-738, de la flotte russe sont entrée dans les eaux iraniennes et ont été accueillis par la marine iranienne dans le port d’Anzali, en tant que dernière flotte participant aux compétitions militaires “Sea Cup”.

Les navires Mangistav et Sary-Aka du Kazakhstan, les navires G122 et G124 de la République d’Azerbaïdjan et les lanceurs de missiles Joshan et Peykan de la République islamique d’Iran participeront au sixième tour des compétitions militaires de “Sea Cup”, qui se dérouleront dans le cadre de la Compétition Militaire Internationale Armia 2021.

Le sixième tour des compétitions de “Sea Cup” centré sur la Russie et accueilli par l’Iran se dérouleront avec la participation des pays du littoral de la mer Caspienne, dont l’Iran, la Russie, le Kazakhstan et la République d’Azerbaïdjan, dans le but de renforcer la paix et l’amitié dans la région.

Le port d’Anzali accueillera les compétitions pendant 10 jours à partir du 24 août.

Alliance sino-russe: le maillon manquant ?

Alliance sino-russe: le maillon manquant ?

L’OSC deviendra une coalition militaire avec l’Iran au centre ?

http://french.presstv.ir/Detail/2021/08/19/664790/Iran-Russie-Chine-triumvirat-anti-Otan

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire