JAVAD ZARIF, MINISTRE IRANIEN DES AE DECLARE QUE LES PROGRÈS DE L'IRAN ET SES CAPACITES PRÉOCCUPENT LES ETATS-UNIS ET "ISRAËL"

Les progrès de l’Iran et ses capacités préoccupent les États-Unis et «Israël» (Zarif)

Les progrès de l’Iran et ses capacités préoccupent les États-Unis et «Israël» (Zarif)

folder_openIran access_timedepuis 6 heures

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec Irna

Le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que les pressions exercées par les États-Unis et «Israël» sur la République islamique prouvent que les deux régimes sont préoccupés par les nouveaux motifs que Téhéran a rompus ces dernières années et ses progrès continus.

S'exprimant lundi lors d'une réunion de hauts responsables du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a déclaré: «Peut-être, aucun autre pays n'a subi une telle pression croissante de la part de certaines puissances [mondiales], en particulier des États-Unis et du régime sioniste.»

Il a ajouté que le ministère iranien des Affaires étrangères a constamment traité avec des pays et des groupes en dehors de l'Iran, qui utilisent tout leur pouvoir pour faire pression sur le peuple iranien.

Zarif a noté que les pressions exercées sur l'Iran par Washington et «Tel Aviv» découlent du fait que les deux régimes «sont préoccupés par la croissance et les capacités de l'Iran, ce qui les a incités à prendre des mesures pour y faire face».

Les propos de Zarif sont survenus juste un jour après que le commandant de la marine du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), le général de brigade Alireza Tangsiri, a annoncé que le pays avait développé des villes souterraines le long de toute la rive sud du pays, y compris le golfe Persique et la mer d'Oman, qui peuvent accueillir à la fois des navires et des missiles.

«Une autre chose que je vais dire [aux ennemis] avec certitude, c'est que nous sommes présents partout dans le golfe Persique et la mer d'Oman et ... dans des endroits que vous ne pouvez même pas imaginer. Nous sommes votre cauchemar», a ajouté Tangsiri.

«Les États-Unis ne doivent pas être autorisés à réintroduire l'Iran comme menace pour la sécurité»

S'adressant à la même réunion, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araqchi, a déclaré que les États-Unis ne devraient pas être autorisés à présenter à nouveau l'Iran comme une «menace pour la sécurité».

«Chaque geste qui présenterait l'Iran comme une menace à la sécurité sur la scène internationale serait joué devant le tribunal américain», a déclaré Araqchi.

Il a ajouté que le président américain Donald Trump fait face à une situation difficile après les récents développements dans le pays et «par conséquent, nous ne devons pas donner un prétexte aux États-Unis pour utiliser l'Iran comme monnaie d'échange dans la campagne électorale [présidentielle] [à venir] américaine».

https://www.french.alahednews.com.lb/35808/337


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire