L'IRAN DÉVOILE DEUX SUPERS MISSILES

  • Par
  • Le 20/08/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans IRAN

L'Iran dévoile deux super-missiles "Hajj Qassem" , "Abou Mahdi"

Volume 90%

 

Le missile "Hajj Qassem" à combustible solide, 11 mètres de longueur, d'une vitesse de Mach12 et d'une portée de 1700 kilomètres./Fars

L'Iran a dévoilé ce jeudi 20 août deux de ses plus puissants missiles, baptisés du nom de deux hauts commandants-martyr de la Résistance: "Hajj Qassem Soleimani" et "Abou-Mohandes".  « Les développements de la défense iranienne effectués au cours des quatre dernières décennies ne sont comparables à aucune autre période de notre histoire. Étant le pilier de l’indépendance militaire du pays, l’industrie iranienne de la défense ne disposait avant la Révolution islamique que de quelques usines fabriquant somme tout une trentaine de produits, de basse gamme en termes de technologie. Aujourd’hui, notre industrie de la défense fabrique capable de fabriquer 770 produits », a déclaré le général Hatami. Plus loin dans son discours, le ministre de la Défense a évoqué en présence du président Rohani et dans le cadre de cette cérémonie par vidéoconférence, deux nouveaux missiles balistiques, baptisés du nom de deux commandants de la Résistance tués le 4 janvier par le régime criminel US en Irak.

French Presstv

French Presstv

 

 «Le missile sol-sol, appelé  "Hajj Qassem", a une portée de 1 400 km et le missile de croisière " Abu Mahdi", dispose d'une portée de plus de 1 000 kilomètres. Le missile Hajj Qassem est un missile balistique à combustible solide avec un lancement oblique et sa vitesse atteint Mach 12 au moment de son entrée dans l’atmosphère. Quant à sa vitesse au moment de l’impact elle est de Mach 5, a affirmé le général qui a ajouté : "Avec une vitesse pareille le missile "Hajj Qassem" est capable de percer n’importe quelle système de DCA adverse (Patriot, THAAD et NDLR).

En effet, c’est un engin qui au regard de divers ogives explosives qu’il peut transporter, est capable de détruire des fortifications en béton ou encore de pénétrer telle les armements anti-bunker des cibles placées en profondeur". Le missile  "Hajj Qassem" est une version optimisée de Zolfaghar et fait partie de la gamme Fateh et sa portée pourrait être améliorée jusqu’à 1700 à 1800 km. Ceci dit la gamme des missiles de 2000 km et plus attire toute notre attention". 

L’Iran inaugure un nouveau moteur pour les chasseurs Kowsar et un nouveau moteur turbonfan pour ses drones

L’Iran inaugure un nouveau moteur pour les chasseurs Kowsar et un nouveau moteur turbonfan pour ses drones

Le président Hassan Rohani inaugurera, le 20 août, la ligne de production des moteurs « Owj » conçus pour les avions de chasse Kowsar, ainsi que de nouveaux produits liés aux missiles balistiques.

Plus loin le ministre de la Défense a ajouté : « Les progrès spectaculaires que nous avons faits au cours des sept dernières années et notamment ces trois dernières années nous ont permis de dévoiler le chasseur à réaction Kowsar, de mettre au point une chaine de production qui en a livré trois à l'armée qui en recevra trois autres avant la fin de l'année. Idem Le jet d’entraînement Yassin a été construit, son prototype est en phase de conception. Avec la construction des avions A-90, Yassin et Fajr-3, le cycle complet des avions d’entraînement nationaux sera achevé. Aujourd’hui, la chaîne de production du turboréacteur Owj intégré dans le chasseur Kowsar sera inaugurée tout comme le turboréacteur à double- flux élevé. Ce dernier est doté d’aubes monocristallines qui, faisant partie d’une technologie ultra sophistiquée, marque une évolution majeur dans le domaine de défense aérospatiale. Ce moteur est similaire aux moteurs de drones utilisés aujourd'hui dans les pays développés, y compris le drone  RQ-170, qui a été intercepté par la DCA iranienne par le passé », a-t-il expliqué en détail.

Comment l'Iran a-t-il réussi à briser l'omnipotence US à domicile soit au Conseil de sécurité ?

Comment l'Iran a-t-il réussi à briser l'omnipotence US à domicile soit au Conseil de sécurité ?

 

Le général Hatami est ensuite revenu sur les acquis spatiaux de l'armée iranienne : « Après avoir mis en orbite un satellite de 60 kilogrammes à 250 km d'altitude, nous projetons de lancer des satellites de plus de 250 kilogrammes et de les mettre en orbite de 400 km de la Terre. Nos recherches devront nous rendre capable de mettre en orbite haute de 36 000 km nos futurs satellites".

Lire aussi : Iran: l'arsenal sino-russe s'ouvre!

Quant à la défense aérienne, le ministre iranien a fait allusion les systèmes de défense antimissile "Bavar-373", "Khordad-3 et Khordad-15" ainsi que plusieurs autres. Dans le domaine du combat au sol, des radars, de la guerre électronique, des cyber-attaques, des menaces chimiques, biologiques, nucléaires, l'Iran n'est pas du reste et il avance à grands pas.

« Dès après avoir pris conscience de la propagation de la Covid-19, l’industrie de la défense a mis en place des lignes de production de masques, de virucides et de ventilateurs et de thermomètres tout en aménageant un laboratoire à disposition d’Institut Pasteur de Téhéran pour la production de vaccin », a-t-il rappelé.

https://french.presstv.com/Detail/2020/08/20/632214/iran-nouveau-missile


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire