L'IRAN EST PRÊT A AIDER LE LIBAN ET A ADOPTER LA LIVRE LIBANAISE DANS LES ECHANGES COMMERCIAUX

L’Iran prêt à aider le Liban et à adopter la livre libanaise dans les échanges commerciaux

 Depuis 5 heures  15 juillet 2020

L'ambassadeur d'Iran au Liban, Mohammad Jawad Feirouznia

L'ambassadeur d'Iran au Liban, Mohammad Jawad Feirouznia
L'ambassadeur d'Iran au Liban, Mohammad Jawad Feirouznia

 Liban - Moyent-Orient - Spécial notre site

 

Rédaction du site

L’ambassadeur d’Iran au Liban, Mohammad Jawad Feirouznia, a affirmé que la République islamique est prête à « adopter la livre libanaise dans les échanges commerciaux avec le Liban, dont à leur tête les dérivés du pétrole ».

Lors d’une interview accordée avec la chaine AlManar, l’ambassadeur iranien a indiqué que son pays est « prêt à subvenir aux besoins du Liban, mais il ne veut pas embarrasser le gouvernement libanais. Il y a des parties qui empêchent la coopération ». Et d’ajouter: « Il existe de nombreux projets avec lesquels nous pouvons soutenir le Liban, à commencer par l’agriculture et l’industrie, puis l’électricité, la médecine et les divers secteurs économiques dont le Liban a besoin ».

M.Feirouznia a souligné que « l’Iran, malgré les sanctions, veille à soutenir le gouvernement et subvenir aux besoins du peuple libanais en pétrole, électricité et autres… ».

Sur un autre plan, le diplomate iranien a regretté le fait que « les Etats Unis ne se contentent pas de ne pas apporter une assistance mais ils interdisent aux gouvernements d’obtenir l’aide nécessaire ».

« L’Iran se tient du côté du Liban et de son peuple, et apportera toujours son soutien politique et économique  à la résistance. Si l’Israélien commet aujourd’hui une erreur contre la résistance, il recevra des frappes plus humiliantes qu’auparavant», a-t-il en outre noté.

Et de conclure : «En réalité, les USA œuvrent avec toutes leurs forces à bénéficier des sanctions sévères imposées à l’Iran à travers les pressions économiques et autres qu’ils pratiquent pour créer un fossé entre l’Iran et l’axe de résistance. Or, nous resterons du côté de l’axe de résistance au Liban et en Palestine. Plus la pression américaine augmente, plus nous soutiendrons l’axe de résistance ».

Source: AlManar

http://french.almanar.com.lb/1814716


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire