"L'IRAN PROTEGERA L'IRAK"

Irak: singulier message de l'Iran aux Américains

Sunday, 15 November 2020 6:16 PM  [ Last Update: Sunday, 15 November 2020 7:16 PM ]

Le ministre irakien de la Défense Anad Saadoun rencontre le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale l'amiral Ali Chamkhani , le 15 novembre 2020. @ Tasnim

Le ministre irakien de la Défense en visite à Téhéran a rencontré ce dimanche le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne. Le représentant du Leader de la Révolution islamique affirme la volonté ferme de Téhéran de lutter contre toute menace qui compromet la paix entre les deux nations et la sécurité dans la région. L’amiral Ali Chamkhani a fait allusion implicitement à la récente violation de l’espace aérien du pays voisin contre laquelle a durci le ton l’axe de la Résistance. D’aucuns spéculent que lors de ses rencontres avec les responsables militaires iraniens, le ministre de la Défense de l’Irak évoquerait l’achat du système iranien Bavar 373, batterie de DCA similaire au S400 russe qui est considérée comme étant le système de défense le plus avancé au monde.

Lors d’une réunion avec le ministre irakien de la Défense, le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran a déclaré : « La République islamique d’Iran traitera fermement tout élément d’insécurité qui veut perturber la paix des peuples des deux pays. »

Selon l’agence de presse Tasnim, le ministre irakien de la Défense Anad Saadoun, qui s’est rendu à Téhéran samedi, a rencontré dimanche après-midi l’amiral Ali Chamkhani, représentant du Leader de la Révolution islamique et secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale. Les deux parties ont négocié les questions bilatérales, régionales et internationales.

L’arsenal iranien s’ouvre à l’Irak

Le ministère iranien de la Défense est prêt à répondre aux besoins des forces armées irakiennes pour renforcer la puissance défensive de l’Irak.

L’amiral Chamkhani a souligné la bonne coopération entre Téhéran et Bagdad en matière de défense et de sécurité ainsi que dans la lutte contre le terrorisme organisé par les États-Unis et leurs alliés dans la région, et le soutien indéfectible de la RII pour reprendre les villes irakiennes aux mains des terroristes de Daech. Selon lui, cette coopération bilatérale garantit la stabilité et la sécurité de la région et doit être améliorée et institutionnalisée à des niveaux stratégiques.

Selon le représentant de l’honorable Ayatollah Khamenei, si les États-Unis persistent sur le prolongement de leur présence en Asie de l’Ouest, c’est qu’ils ne réfléchissent qu’à semer les graines de la discorde entre les pays de la région. Il a par ailleurs souligné la nécessité de la vigilance de tous les pays de la région pour faire face à cette conspiration néfaste.

L’amiral Chamkhani a qualifié de très importante la protection des frontières de part et d’autre en déclarant que la RII ferait fi fermement à tout élément d’insécurité qui veut compromettre la paix entre les deux nations.

Irak: Patriot chassé par Bavar-373?

« Les hauts responsables américains ont explicitement avoué que leur présence militaire au Moyen-Orient n’a eu pour conséquence que l’instabilité et la perte de ressources vitales dans la région », a indiqué Chamkhani, en accueillant la décision du Parlement irakien de retirer les troupes américaines d’Irak. Le rétablissement de la paix dans la région ne sera possible qu’avec le retrait complet des troupes américaines », a renchéri l’ancien ministre de la Défense.

Pour sa part, le ministre irakien de la Défense, Anad Saadoun, a salué samedi le soutien tous azimuts de la RII à repousser le terrorisme en Irak. Et de souligner la nécessité de renforcer et d’étendre les relations Iran-Irak, en particulier dans les domaines militaire et sécuritaire.

Le général Saadoun a précisé qu’aucun pays tiers ne pourrait affecter les relations entre les deux pays. Et de souligner : « L’expérience des deux pays dans la lutte contre le groupuscule de Daech a montré que grâce à une coopération conjointe, les crises peuvent être dissipées et des opportunités appropriées de coopération dans d’autres domaines peuvent être créées pour le bien-être et la paix des deux nations. »

Samedi 14 novembre, le ministre irakien de la Défense Anad Saadoun est venu en Iran sur l’invitation officielle de son homologue iranien, le général de brigade Amir Hatami, à la tête d’une délégation de haut niveau de commandants militaires.

Ce matin, il a par ailleurs rencontré le général Mohammad Bagheri, chef d'état-major des forces armées de la République islamique d'Iran.

Cette rencontre avait pour but de négocier les voies susceptibles d'élargir les relations militaires et de défense entre les deux pays et d'aborder des questions telles que la lutte contre le terrorisme, l'établissement de la sécurité dans la région, l'explication des moyens de prévenir l'instabilité dans la région et de bénéficier des expériences précieuses et des capacités technologiques de la République islamique d'Iran en matière de défense. 

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/15/638644/Iran-Irak,-mobilis%C3%A9s-face-aux-menaces-conjointes

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire