L'IRAN REJOINT LE CORRIDOR PAKISTAN-CHINE

Le projet de développement de Chabahar est en plein essor

Saturday, 09 January 2021 5:48 PM  [ Last Update: Saturday, 09 January 2021 5:48 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Passage frontalier commercial de Rimdan, dans la province du Sistan-et-Balouchistan. ©Mashregh News

Le marché du passage frontalier de Rimdan dans le département de Dashtiari (province du Sistan-et-Balouchistan) relie l’Iran au corridor Chine-Pakistan et joue un rôle important dans le développement des échanges commerciaux entre les pays, a déclaré le PDG de l’Organisation de la zone industrielle et de libre-échange de Chabahar dans un entretien avec l’IRNA.

« Des 82 000 hectares attribués à la nouvelle zone de libre-échange de Chabahar, 6 300 hectares de la zone frontalière de Rimdan ont été annexés à la zone libre. C’est une étendue et une zone vitale qui peut relier l’Iran au corridor économique entre la Chine et le Pakistan (CPEC).

Le marché frontalier de Rimdan donnera aux commerçants et producteurs iraniens accès au marché pakistanais, et fera le lien entre l’Iran et le CPEC. Après cinq ans d’efforts permanents et la ratification du plan de développement de la zone, nous en sommes arrivés à un point où les conditions préalables et nécessaires à l’activité de la zone franche sont prêtes », a indiqué Abdol Rahim Kurdi.

Aujourd’hui, les événements à Chabahar montrent que cette ville est sur la voie du développement.

Soulignant l’importance du passage frontalier commercial de Rimdan en tant que zone franche distincte de Chabahar, Kurdi a déclaré que l’un des besoins de cette zone est l’aménagement d’un chemin de fer Chabahar-Gwadar via la frontière de Rimdan.

L’aménagement du passage frontalier commercial de Rimdan s’étend dans une première phase sur 120 hectares.

2 500 milliards de tomans pour le projet d’aménagement de Chabahar

En raison de l’afflux des investisseurs à Chabahar, de vastes projets d’urbanisme et d’aménagement ont débuté dans la zone de libre-échange. Ils s’évaluent au total à 2 500 milliards de tomans.

1 600 milliards de tomans sont consacrés aux projets d’urbanisme qui ont plus ou moins avancé. Le reste, évalué à 937 milliards, sera exploité d’ici la fin du mandat du président actuel Hassan Rohani.

La majorité du projet est consacrée au développement du secteur industriel et touristique.

Ces projets d’envergure sont une aubaine pour Chabahar qui n’attend que progrès et modernisme. Avec l’achèvement des plans nationaux des compagnies d’acier et de pétrochimie, Chabahar deviendra le pôle industriel et économique du pays.

Le développement étant désormais reconnu comme un processus multidimensionnel, M. Kurdi a fait allusion aux activités de son organisation dans le sens du bien-être et de l’amélioration de la vie des habitants de Chabahar. « Le développement de la zone de libre-échange apporte d’innombrables nouvelles opportunités aux habitants. Des mesures urgentes ont été prises pour améliorer l’éducation, le service de santé et autonomiser la communauté locale », a-t-il ajouté.

Pour en savoir plus : 

Iran: la méga erreur de l’Inde?

Iran: la méga erreur de l’Inde?

L’Inde a réfuté l’affirmation des autorités iraniennes selon lesquelles elle ne faisait plus partie du projet ferroviaire Chabahar-Zahedan (sud-est de l’Iran), de hauts responsables indiens affirmant que New Delhi restait «déterminé» à financer et à construire le chemin de fer, qui fait partie intrinsèque du projet portuaire de Chabahar.

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/09/642629/le-projet-de-developpement-de-Chabahar-est-en-plein-essor

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire