L'IRAN S'IMPOSE COMME UNE SUPERPUISSANCE

Tir de missile Azarakhsh depuis le drone Karrar

Wednesday, 06 January 2021 6:15 PM  [ Last Update: Wednesday, 06 January 2021 6:15 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le drone iranien "Karrar". ©Al-Alam

Au deuxième jour d’une opération conjointe et à grande échelle impliquant plusieurs unités militaires à Semnan, au centre de l’Iran, le drone intercepteur Karrar de l'armée de l'air de la RII a mené avec succès des opérations d'interception aérienne et détruit avec succès des cibles hostiles.

Lors des exercices, l'armée iranienne a mené avec succès ce mercredi 6 janvier, le tir du missile air-air Azarakhsh monté sur le drone Karrar qui a détecté et détruit avec succès une cible de faible observabilité radar et depuis une haute altitude. 

La destruction de cibles de surface, des fortifications et des positions ennemies avec des drones « Karrar » équipés de bombes MK-82 d'environ 227 kg ont également été menées avec succès à ce stade des manœuvres.

L'amiral Seyed Mahmoud Mousavi, chef adjoint des opérations et porte-parole des exercices a déclaré à cette occasion que la surveillance continue des frontières à l'aide de drones de combat fait également partie des entraînements à grande échelle de drones de fabrication nationale. La surveillance des frontières du pays se fait aujourd'hui de manière très précise à l'aide des systèmes de drones équipés d'une variété de caméras de surveillance, de systèmes de reconnaissance et de collecte de données électroniques.

« A ce stade des exercices, un certain nombre de drones de l'armée ont effectué avec succès des opérations de reconnaissance détectant des cibles fixes et mobiles le long des frontières terrestres », a-t-il dit.

Le chef adjoint des opérations de l'armée a poursuivi : « Aujourd'hui, l'armée de la République islamique d'Iran est en mesure de répondre à toute agression de l'ennemi en utilisant divers types de drones de combat à longue portée et de viser les cibles dans un rayon de 2000 kilomètres. »

Des centaines de drones attaquent!

Des centaines de drones attaquent!

Méga exercice de drones iranien : Karrar, Mohajer, Ababil, Kian... fusent de partout.

L’Iran est équipé des derniers missiles air-surface et bombes ponctuelles

Le commandant de l'armée de l'Air, s’exprimant en marge des premiers grands exercices de drones de combat de l'armée de la République islamique d'Iran, se félicite de la technologie avancée des drones iraniens et du savoir-faire national au sein des armées dans ce secteur avant d’ajouter : « Nous aurons de bonnes nouvelles à ce sujet dans un proche avenir ».

Le général de brigade Amir Nasirzadeh, déclarant que « nous attachons une importance particulière aux drones dans les batailles aériennes », a déclaré : « Nous avons acquis de très bonnes connaissances dans ce domaine et à l'avenir nous aurons de bonnes nouvelles sur le savoir-faire iranien. »

Attaquer des cibles éloignées est l'un des objectifs des drones 

L'amiral Moussavi expliquant par ailleurs les différentes dimensions de cette opération conjointe et à grande échelle a déclaré : « Attaquer des cibles éloignées et l’action offensive contre des cibles fixes et mobiles sur terre, air et mer sont les principaux objectifs de ces manœuvres. »

Soulignant l'inefficacité des sanctions oppressives de l'ennemi et les restrictions qu'elles ont imposées à l'importation et à l'exportation d'équipements de défense, cette autorité militaire iranienne a ajouté : « La capacité, le talent et l'engagement de braves experts militaires nationaux ont conduit à la création des derniers missiles air-sol ainsi que des bombes ponctuelles et intelligentes. Une fois montées sur les drones, ces bombes peuvent détruire des cibles fixes et mobiles sur terre et en mer. »

Le chef adjoint des opérations de l'armée a souligné qu’équiper les drones de l’armée de systèmes de guerre électronique permettait à ces aéronefs de passer facilement à travers les systèmes radars et d'attaquer des cibles à longue distance avec le moins d'erreurs possible.

1ers drones à abattre Israël?

1ers drones à abattre Israël?

Le CGRI a révélé la construction d’une nouvelle base maritime dans l’est du détroit d’Hormuz

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/06/642422/Iran-technologie-drone-manoeuvres-exercices

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire