L'IRAN SORTIRA SON ARME ANTI-SATELLITE

tourtaux-jacques Par Le 08/06/2021 0

Dans IRAN

2021: après une pléthore de missiles, l'Iran surprendra encore? (The National Interest)

Tuesday, 08 June 2021 5:30 PM  [ Last Update: Tuesday, 08 June 2021 5:31 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un missile iranien tiré lors de l'exercice Velayat-99 en octobre 2020. ©ANA

Les capacités défensives et balistiques de la République islamique d’Iran font l’objet d’un article de l’analyste Caleb Larson qui a été publié le 21 avril par sur le site web du National Interest.

L’auteur de l’article, analyste des questions militaires et défensives, croit qu’il est nécessaire de prendre en compte les capacités spatiales de l’Iran dans la conjoncture où les attaques aériennes remplacent de plus en plus les attaques terrestres.

Évoquant la frappe au missile des Iraniens contre une base militaire des États-Unis en Irak, Caleb Larson s’interroge si l’Iran est en mesure de prendre pour cible les satellites de l’ennemi.

Un rapport du SCRS réaffirme que « les forces de missiles iraniennes sont un outil puissant et une menace crédible contre les forces militaires américaines et partenaires dans la région ».

L'Iran possède-t-il le missile ICBM ?

L’Iran possède-t-il le missile ICBM ?

« Tout en faisant référence aux capacités de missiles balistiques conventionnels de l’Iran, le rapport ne mentionne pas que l’arsenal de missiles de l’Iran est tout à fait adéquat pour atteindre des satellites d’orbites différentes », indique le National Interest.

Lire aussi : "Nour » ou comment l’Iran a fait sauter l’un des verrous de stratégie de guerre US !

« Transformer une attaque au sol en une attaque spatiale n’est pas nécessairement difficile. Et l’espace est une bonne cible. Les satellites sont pratiquement sans défense vis-à-vis des frappes des engins destructeurs. L’Iran dispose également de certaines capacités, en raison de l’arsenal de missiles balistiques qu’il détient. »

Mis à part les défis, l’Iran pourrait-il détruire les satellites américains ? Un rapport de l’Agence du renseignement de la défense (Defense Intelligence Agency) reconnaît le désir de l’Iran de façonner un champ de bataille spatial.

« L’Iran reconnaît la valeur stratégique des capacités spatiales et de contre-espace et tentera de priver son adversaire de l’espace pendant un conflit. »  

ICBM russe, en Iran?

ICBM russe, en Iran ?

C’est le genre de missile qui pourrait intéresser l’Iran alors même que les satellites-espions US/Israël sont largement présents au Moyen-Orient.

Dévoilé pour la première fois en février 2020, le moteur à propergol solide Salman utilise un ensemble de technologies sophistiquées, notamment un propergol solide, une tuyère mobile pour le contrôle de vol et une enveloppe en fibre de carbone légère.

Lire aussi: L’Iran continuera à élargir sa puissance de frappe (Général Salami)

Malgré ses petites dimensions, Salman semble bien performant dans la construction des lanceurs spatiaux. Mais à bien des égards, il sert de démonstrateur pour les technologies cruciales pour le développement de missiles modernes à longue portée, y compris les ICBM (Missiles intercontinentaux). L’utilisation de cette technologie marque un développement significatif dans le programme spatial régulier de l’Iran, qui repose sur une technologie de combustible liquide relativement ancienne.

Nour-1,  missile

Nour-1, missile

Le réseau de chaînes européen ELN reconnaît la percée remarquable de la RII dans le lancement du satellite Nour.

D’autre part, Washington Institute for Near East Policy (WINEP) estime que l’Iran dispose d’un satellite de lancement efficace, doté d’un lanceur à réaction rapide et partant peut à tout instant avoir une arme ICBM, propre à détruire les satellites US dans la région.

Le 22 avril 2020, le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a lancé son premier satellite, Nour-1, en orbite.

Le lancement s’est effectué depuis une plate-forme désertique près de la ville de Shahroud, à environ 350 km au nord-est de Téhéran, en utilisant un nouveau lanceur iranien appelé Qassed.

https://french.presstv.com/Detail/2021/06/08/658553/satellite-Iran-arme-attaque-Etats-Unis-guerre-spatiale-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire