LE MYTHE F-35/B-52 SERA BRISE DANS LE CIEL IRANIEN : A QUOI DEVRONT S'ATTENDRE LES BOMBARDIERS STRATEGIQUES US?

tourtaux-jacques Par Le 28/12/2020 0

Dans IRAN

Mythe F-35/B-52 sera brisé dans le ciel iranien : à quoi devront s'attendre les "bombardiers stratégiques US"?

Monday, 28 December 2020 2:49 PM  [ Last Update: Monday, 28 December 2020 2:49 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

RQ-4 américain abattu en juin 2019 par la DCA iranienne qui attend désormais au tournant les avions ennemis furtifs!(archives)

Et bien la mayonnaise ne semble pas avoir prise : après avoir exposé sous les caméras du monde son couple de B-52, rodant tantôt dans le ciel du golfe Persique tantôt sur les frontières syro-irakienne, puis médiatisé à outrance l'apparition de l'USS Georgia dans le détroit d'Hormuz qui somme toute risque de passer d'ici peu un très mauvais quart d'heure sous les coups de la force marine iranienne, les USA viennent de renvoyer leurs deux B-52 en Europe. Limite comme tentative d'extension du champ de bataille face à l'Iran et à l'axe de la Résistance.

Israël :

Israël :

Selon Al Masdar, au moins deux bombardiers bombardiers stratégiques B-52 de l'US Air Force ont été déployés à travers l'océan Atlantique en Grande-Bretagne sur fond du déploiement des avions ravitailleurs apparaissant régulièrement dans le ciel de la région, conçus, dit-on, pour ravitailler les chasseurs F-35 déployés en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. Le spectacle, on s'en doute, vise à dissuader l'Iran de ne pas apporter le coup fatal à la présence militaire US dans la région et partant à faire éclater en mille morceau l'agonisant "Moyen-Orient élargi". Al Masdar évoque en termes à peine voilé une interconnexion Russie/Iran en termes de données radars, soit un coup de main russe à l'Iran en prévision du clash à venir. Ceci étant, A2/.AD iranien se prépare depuis quarante ans à cette confrontation finale, ce qui fait d'ailleurs le cauchemar des troupes US et Cie. 

C'est en ce sens que le commandant en chef de la base de défense aérienne Khatam al-Anbia ( Centre de commandement de la DCA intégrée iranienne), le général Mohammad Yousefi Khoshqalb, a évoqué en détails les performances récentes de la Défense aérienne iranienne, illustrées lors du récent exercice militaire Défenseur du ciel de Velayat-99

« En plus de tous ces équipements, nous disposons d'un réseau de surveillance et de surveillance entièrement mécanisé et très étendu que nous utilisons largement le long des frontières et à l'intérieur du pays ainsi qu'autour des points de défense. Nous pouvons sérieusement dire que l'espace aérien iranien est un environnement dangereux pour les missiles, les bombes guidées, les chasseurs et les drones furtifs et espions de l'ennemi », a déclaré ce dimanche 27 décembre le général Khoshqalb à l'agence de presse iranienne Fars News.

Syrie : et le Bavar-373 iranien a tiré!

Syrie : et le Bavar-373 iranien a tiré!

La Syrie a les yeux rivés sur les exercices de DCA iranienne : Le système de défense aérienne iranien Bavar-373 testé avec succès

Selon le général, le système de défense aérienne intégré n'a permis jusqu'ici à aucun objet volant hostile de pénétrer dans le ciel iranien, notant que tous les points magistraux du pays sont équipés de systèmes de surveillance et de suivi actifs ou passifs multicouches : "tout agissement, aussi minime qui soit, est surveillé à des centaines de kilomètres des frontières.« Dans les manœuvres « Défenseur du ciel de Velayat-99 » organisées en octobre dernier, nous avons simulé une cible hostile à plusieurs centaines de kilomètres de distance, et nous l'avons allègrement intercepté en RCS (surface équivalente radar) ». Plus loin il est revenu sur l'épine dorsal de la DCA integrée iranienne à savoir les batteries de missiles Bavar 373, dit le S-400 iranien qui ont déjà été testé en Syrie sur les F-+16 israéliens. 

B-52 US : le méga

B-52 US : le méga

Après avoir brisé le concept de "base militaire US

« " Bavar-373 est capable de suivre, d'intercepter et de détruire la cible à guidage électro-optique de l'ennemi. En fait, le processus de détection se déroule en plusieurs couches et il n'y a aucun endroit dans le pays qui ne soit pas surveillé 24 heures sur 24. Nous menons également des surveillances active et passive via un réseau de surveillance entièrement automatique et très large qu’il utilise dans la bande frontalière et dans les profondeurs intérieures, ainsi qu'aux abords des points de défense aérienne. L'espace aérien iraniens dotés des systèmes de leurre et de guerre électroniques est un environnement fort dangereux pour les missiles, les bombes guidées, les drones d’espionnage et les avions furtifs de l’ennemi. Le deuxième jour des gigantesques exercices aériens du 22 octobre, le Bavar- 373 a d'ailleurs et pour la première fois dans le cadre du réseau de défense aérienne intégré de l'Iran, détecté, intercepté, et détruit avec succès une cible de très faible section radar. Avis donc aux parties qui croient leurs F-35 ou encore leur F-+22 échapperaient à nos missiles antimissiles, a dit le commandant avant de poursuivre :

1er combat aérien USA/Iran?!

1er combat aérien USA/Iran?!

"Ce sera d'ailleurs un véritable régal que d'abattre l'un de ces F-35 par notre Bavar 373. Cela marquera la fin de toute une affabulation qui a servi si longtemps de fond de commerce aux Américains et aux Israéliens dans le stricte objectif de faire traire les régimes arabes du golfe Persique. idem pour les vieux bombardiers B-52 qui rodent trop dans la région, a dit le commandant avant de rappeler que la destruction du RQ-4 US en juin 2019 dans le ciel du sud de l'Iran qui a mis un terme au mythe des drones imbattables américains. 

L'Iran a dévoilé le système de défense antimissile sol-air ultramoderne Bavar- 373 en août 2019.

DCA iranienne: l'US Air Force défiée

DCA iranienne: l'US Air Force défiée

Les forces armées iraniennes ont lancé ce mercredi matin 21 octobre une vaste manœuvre de DCA baptisée « Défenseurs du ciel de Velayat 99 ».

Il s'agit d'un système de défense antimissile mobile conçu pour intercepter et détruire les cibles hostiles entrantes. Le système utilise des missiles d'une portée maximale de 350 kilomètres. Le système est capable de détecter simultanément jusqu'à 300 cibles, de suivre 60 cibles à la fois et d'engager six cibles en même temps. 

https://french.presstv.com/Detail/2020/12/28/641689/Un-reseau-de-surveillance-mecanise-verrouille-le-ciel-iranien

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire