LE PRESIDENT ROHANI : LES NOVICES EN POLITIQUE AUX USA PORTENT PREJUDICE A EUX-MEMES ET AUX AUTRES

Rohani: les novices en politique aux Etats-Unis, portent préjudice à eux-mêmes et aux autres

 Depuis 25 minutes  1 février 2017

Le président iranien, cheikh Hassan Rohani
Le président iranien Hassan Rohani

 Iran - Monde islamique - Spécial notre site

Rédaction du site

Le président iranien Hassan Rohani a critiqué le décret antimmigration de Trump , concernant  sept pays musulmans, estimant que  » les novices en politique et qui manquent affreusement d’expérience et de sagesse politique nuisent à eux-mêmes avant de nuire aux autres », a rapporté le site d’informations iraniens Farsnews.

S’exprimant au cours dans un discours prononcé ce mercredi à l’occasion de la journée de la technologie de l’espace  à Téhéran, Rohani a déclaré que  » Trump  est un homme atypique,  il a dévoilé l’hypocrisie de la politique américaine et a révelé tout ce qu’il cachait dans son for intérieur ».

Et de poursuivre :  » les prédecesseurs de Trump prétendaient lutter contre le racisem et la discrimination, ils se vantaient de défendre les droits de l’Homme, alors qu’en réalité ils violent les droits de l’homme. Ils affirment  vouloir respecter leurs engagements, mais alors  comment ils  refusent les visas délivrés par leurs ambassades et estampées sur des passeports qu’ils ont eux-mêmes signés.  C’est une violation de toutes les lois internationales ».

Rohani a décrit « le monde comme étant celui de la communication où construire des murs entre  les pays pour séparer les peuples ne peut plus se faire. Il faut travailler pour faire entendre notre appel au monde entier , et cela est possible grâce à l’internet ».

Dans un autre contexte, il a souligné que  » l’Iran a été en mesure de montrer ses capacités dans de nombreux domaines, et ce parce que  la révolution islamique a pris en compte les énergies du peuple pour qu’il puisse se relever. Ainsi, le peuple a pu exposer ses capacités dans les domaines de la défense au cours de la guerre des huit ans contre le régime de Saddam Hussein. Puis, ce même peuple  a pu montrer son énergie au cours de la période de l’injuste embargo ».

Et d’ajouter :  » dans une autre période, nous avons montré notre énergie politique et notre capacité à négocier, certains nous disaient qu’il est impossible de négocier avec de grandes puissances, et donc que nous allons échouer, surtout que nous étions entrain de négocier avec six grandes puissances et non avec une seule grande puissance ».

Et de noter :  » ce genre d’analyses est le même que celui qu’on nous jetait au début de notre révolution. On nous qualifiait de fous et on nous disait qu’il est impossible de réaliser la victoire face à des chars ».

Il a conclu:  » nous croyons et le peuple aussi, que l’Iran jouit de suffisemment de logique, d’experience et de finesse pour s’engager dans des négociations politique ou scientifiques  ou artistique  avec les grandes puissances du monde. Elle est capable de présenter les arguments et les preuves nécessaires pour réaliser la victoire ».

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/226026


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire