LES GARDIENS DE LA REVOLUTION NE PERMETTRONT PAS QUE LA SECURITE IRANIENNE SOIT VISEE

  • Par
  • Le 09/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans IRAN

Gardiens de la Révolution: Barzani a assuré qu’il ne permettra pas que la sécurité iranienne soit visée

 Depuis 2 heures  9 novembre 2016

charif

 Iran - Monde islamique - Spécial notre site

Rédaction du site

Le porte-parole des Gardiens de la révolution , le général Ramadan Charif  a affirmé que  » les tentatives de nos ennemis à nourrir les différences entre l’Iran et le Kurdistan irakien ne  porteront pas leur  fruits », soulignant que « la sécurité nationale iranienne et la sécurité du Kurdistan irakien sont étroitement liées et que Barzani  ne permettra pas que la sécurité de l’Iran soit visée » a rapporté l’agence d’informations iraniennes Farsnews.

Charif a mis en cause  »  les positions de la région du Kurdistan envers la République islamique d’Iran mais aussi les tentatives des médias étrangers pour alimenter les différends dans ce domaine », estimant que  » les mauvaises conclusions concernant les déclarations d’un responsable militaire dans le pays sur cette question ressemblent à un scénario d’échec dont les ennemis ne pourront profiter ».

Il a qualifié les relations entre la République islamique d’Iran et les partis kurdes irakiens, en particulier le parti démocrate ou  l’Union nationale démocratique  d' »anciennes et historiques » et a donné des résultats positifs aux deux parties.

Il a évoqué  » les bonnes relations entre l’Iran et la famille de Barzani surtout avec Massoud Barzani, mais aussi avec la famille Talabani, notamment,  l’ancien président irakien Jalal Talabani.

Et d’ajouter : « les ennemis de l’Islam ont subi de plein fouet des échecs cuisants au niveau de la région, en particulier durant les récentes évolutions dans les villes d’Alep et de Mossoul en Syrie et en Irak , c’est pourquoi ils inventent des excuses creuses afin de couvrir leurs défaites et tentent de couvrir leurs échecs en provoquant des conflits entre les gouvernements de la région et entre ces peuples, y compris les peuples d’Iran et du Kurdistan ».

Charif a assuré que « la relation étroite entre l’Iran et la région du Kurdistan ne sera pas affectée par les opérations psychologiques des  médias occidentaux et sionistes et de certains médias arabes, plus  les deux parties feront preuve d’un certain bon sens plus cela aura un impact négatif sur nos ennemis ».

Et de conclure :  » les intérêts de l’Iran et du  Kurdistan irakien sont  liés au niveau de la sécurité et nos ennemis sans compter ceux qui soutiennent le terrorisme takfiriste-salafiste ne pourront pas perturber les bonnes relations entre les deux côtés « .

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/90495


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire