MEGACYBERATTAQUE IRANIENNE CONTRE "ISRAËL"

tourtaux-jacques Par Le 27/11/2020 0

Dans IRAN

L’armée cybernétique iranienne dupe un colonel israélien   

Thursday, 26 November 2020 3:49 PM  [ Last Update: Thursday, 26 November 2020 3:49 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un lieutenant-colonel israélien a fait l’objet d’une cyber-opération iranienne. (Photo d'illustration)

Un lieutenant-colonel israélien a fait l’objet d’une cyber-opération iranienne.

Les hackers iraniens se sont fait passer pour l’ancien chef du renseignement militaire israélien et son assistant afin d’avoir accès aux analyses faites par un chercheur d’un groupe de réflexion, a rapporté vendredi dernier Channel 13.

Lire aussi : Comment l’Iran a-t-il brisé le cyber-bouclier israélien pour en faire une passoire tout comme Dôme de fer

Selon le rapport, un e-mail a été envoyé le 1er novembre, apparemment à partir d’un compte Gmail appartenant à Deborah Oppenheimer, directrice des relations extérieures et secrétaire d’Amos Yadlin, chef de l’Institut israélien d’études sur la sécurité nationale (INSS) à Alma Research & Education Centre.

Un e-mail a été envoyé le 1er novembre, apparemment à partir d’un compte Gmail appartenant à Deborah Oppenheimer. (Capture d’écran de Channel 13)

Le lieutenant-colonel (à la retraite) Sarit Zehavi, fondatrice du Centre Alma, a déclaré avoir reçu un e-mail les informant que Yadlin souhaitait parler à l’un de leurs chercheurs.

« Nous ne savions pas de quoi il s’agissait, mais quand quelqu’un de cette importance nous contacte, nous répondons immédiatement et lui envoyons le numéro de téléphone », a déclaré Zehavi.

Lire aussi : Données confidentielles de l’armée israélienne « piratées » : le plan d’attaque anti-Israël en préparation ?

Le lendemain, le chercheur a reçu une série de messages WhatsApp d’un compte qui semblait être celui de Yadlin, en utilisant une photo de profil de l’ancien chef de l’Unité de renseignement militaire de l’armée.

Le lieutenant-colonel Sarit Zehavi, fondatrice du Centre Alma. (Capture d’écran de Channel 13)

« Avant de parler, je veux que vous lisiez ce document et que vous exprimiez votre opinion », dit le message contenant également un lien vers un rapport qui rédigé par quatre chercheurs de l’INSS, n’avait pas encore été publié. Le rapport, sur la situation au Liban, n’aurait pu être obtenu que par le piratage », a déclaré Channel 13.

Lire aussi : 1ère cyber-offensive iranienne ou le jour où l’Iran s’est exercé à mettre Israël sens dessus dessous

Le chercheur n’a pas tardé à envoyer sa réponse au même numéro en décryptant le rapport sur le Liban. On ignore ce qu’a éveillé les soupçons, mais ces derniers ont conduit à l’ouverture d’une enquête de cybersécurité ayant révélé que les échanges étaient effectués avec des hackers iraniens.

Israël, cyberattaqué!

Israël, cyberattaqué !

Une cyberattaque vient de toucher deux installations hydrauliques du régime israélien.

« C’est un excellent moyen de comprendre ce que la communauté des chercheurs universitaires et militaires pense de toutes sortes de développements au Moyen-Orient », a déclaré Ram Levy, fondateur de la société de recherche en cybersécurité Konfidas. « De cette manière, ils peuvent avoir leur opinion, ce qu’ils n’écrivent pas vraiment dans les articles universitaires, de manière informelle. »

L’INSS est un institut important dans le domaine de la recherche stratégique.

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/26/639419/Israel-espionnage-piratage-Iran-hackers-Sarit-Zehavi

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire