MESSAGE DE SOLIDARITE DU PARTI TUDEH D’IRAN AU PARTI COMMUNISTE DE GRECE (KKE)

Message de solidarité du Parti Tudeh d'Iran au Parti communiste de Grèce (KKE)

19 Novembre 2020

Message de solidarité du Parti Tudeh d'Iran au Parti communiste de Grèce (KKE)11/19/20 10:09

 

Au Comité central du Parti communiste de Grèce

Le Parti Tudeh d'Iran a été consterné par la nouvelle de l'attaque de la police grecque contre des membres, des alliés et des sympathisants du Parti communiste de Grèce, le PAME, et plusieurs organisations étudiantes et syndicales, dans les rues d'Athènes, alors qu'ils se rassemblaient pour commémorer et protester à l'occasion de l'anniversaire du soulèvement étudiant à l'Université polytechnique d'Athènes en 1973 et contre l'impérialisme.

Malgré l'effort évident des participants à la manifestation pour exercer leur droit démocratique de marquer l'événement de manière responsable et socialement distante, en raison du contexte actuel de la pandémie, il est clair que le gouvernement de la ND a cyniquement exploité la situation pour déployer la police contre les personnes rassemblées pacifiquement en cette occasion importante et envoyer ainsi son propre signal d'intention.  Le gouvernement de la ND s'est comporté de façon déplorable pendant la pandémie, ce qui a conduit à une situation sanitaire précaire en Grèce comme ailleurs, et pourtant le gouvernement a saisi l'occasion, sous le couvert de s'attaquer à une "bombe à retardement" imminente dans le domaine de la santé, pour tenter d'étouffer les droits de l'homme et les droits démocratiques, ainsi que toute tentative de marquer les événements de novembre 1973. Et, ce faisant, leur propre masque a glissé !

Le parti Tudeh d'Iran est bien conscient de l'obscurcissement de l'utilisation des forces de police et de sécurité dans l'histoire contemporaine de la Grèce, ainsi que de la longue ombre jetée par la droite politique dans le pays.  Bien sûr, les scènes de violence policière infligées à des manifestants pacifiques sont des scènes que nous, au sein du Parti de la Doude d'Iran, ne connaissons que trop bien et qui rappellent étrangement le mode par défaut des forces de police et de sécurité de notre propre pays lorsqu'il s'agit de traiter des assemblées et des manifestations - en particulier de la gauche, des travailleurs et des progressistes - au cours des quatre dernières décennies du régime de la République islamique et de celui du Shah auparavant.

Le parti iranien Tudeh condamne sans réserve la violence de la police grecque infligée aux personnes rassemblées pour une manifestation légitime et pacifique, et en commémoration de l'un des événements majeurs de l'histoire et de la politique contemporaines de la Grèce, ainsi que l'arrestation et la détention sans fondement de plusieurs des personnes présentes.  Ce faisant, notre parti saisit également l'occasion pour réaffirmer notre solidarité indéfectible avec le fraternel Parti communiste de Grèce, ses membres et ses partisans, et pour rendre hommage à l'exemple et à la mémoire de ceux qui se sont levés et sont tombés dans la bataille contre la tyrannie et l'impérialisme à l'Université polytechnique d'Athènes en novembre 1973.

 

Amitiés à vous,

Comité central du Parti Tudeh d'Iran

18 novembre 2020

source : https://www.solidnet.org/article/Tudeh-Party-of-Iran-Message-of-Solidarity-of-theTudeh-Party-of-Iran-to-the-fraternal-Communist-Party-of-Greece-KKE/

Tag(s) : #Tudeh, #KKE, #Communiste

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire