RIPOSTE IRANIENNE : LA CHINE IMPLIQUEE ?

Riposte anti US/anti Israël de l'Iran : l'accord stratégique sino-iranien déjà activé militairement ?

Wednesday, 23 December 2020 1:08 PM  [ Last Update: Wednesday, 23 December 2020 1:08 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le destroyer USS John S. McCain traverse la mer de Chine méridionale, le 22 décembre 2020. ©U.S. NAVY

Nouvelle démonstration de force navale chinoise à l'iranienne! La marine chinoise a expulsé un destroyer américain ayant pénétré illégalement en mer de Chine méridionale. Mardi 22 décembre, le commandement de l’armée chinoise avait déployé des navires et des avions pour avertir le destroyer américain USS John S. McCain alors qu'il naviguait dans les eaux contestées près des îles Spratleys. Pékin a déclaré mardi que son armée avait « expulsé » un destroyer de la marine américaine naviguant près des îles Nansha - également connues sous le nom des îles Spratleys - dans la mer de Chine méridionale, sur fond d'une nouvelle escalade des tensions entre Pékin et Washington. Ce n'est pas d'ailleurs la première fois que les Chinois pourchassent les agresseurs US de leurs eaux territoriales avant de les expulser.En avril dernier, l'USS Barry s'était déjà aventuré dans les eaux territoriales chinoises croyant pouvoir intimider la marine chinoise et la réaction a été immédiate, un peu comme dans le golfe Persique a été immédiate. 

La Chine frappera les USA...

La Chine frappera les USA...

Mer de Chine : ce que risque les USA

L’incident s’est produit alors que le Shandong, le deuxième porte-avions chinois, a effectué des exercices dans la région après avoir traversé le détroit de Taïwan dimanche

« L’armée chinoise a expulsé mardi le destroyer américain USS John S. McCain après son intrusion dans les eaux territoriales chinoises au large des îles Nansha, dans la mer de Chine méridionale », a déclaré le colonel Tian Junli, porte-parole de l’armée chinoise avant d'ajouter : « La Chine s’oppose fermement à l’intrusion du navire de guerre américain. Les États-Unis ont gravement violé la souveraineté et la sécurité de la Chine et sapé la paix et la stabilité dans la mer de Chine », a déclaré Tian, ​​avertissant que les mesures américaines sapent la paix et la stabilité de la région. Le destroyer américain à missiles guidés avait pratiqué la semaine dernière un exercice anti-sous-marine avec un sous-marin français et un porte-avions japonais dans la mer des Philippines.

Lire plus : Mer de Chine : avions de reconnaissance chinois en manœuvre

En avril, la Chine avait brouillé des avions et déployé des navires pour suivre et expulser un navire de guerre américain de première ligne près d'une autre région chinoise appelée îles Paracels - également connues sous le nom des îles Xisha - et de l'archipel Hoang Sa au Vietnam - dans la mer de Chine méridionale. Or cette course poursuite intéresse particulièrement l'Iran dans un contexte de tension avec les USA dont le navire USS-Georgia vient d'entrer avec trop de fracas dans les eaux du golfe Persique, l'Iran n'ayant jamais caché son intérêt pour le concept A2/AD chinois d'autant plus que l'USS Georgia est un navire nucléaire et que la Chine en est un fabricant et que les relations Iran-Chine en est désormais au stade de concrétisation de l'accord stratégique de 25 ans avec en toile de fond la mise en liaison de deux ports iranien et pakistanais de Chabahar et de Guador, deux ports que les USA comptaient mettre en rivalité par Inde interposé, l'Inde ayant perdu ses projets iraniens pour cause de suivisme envers les Etats-Unis. cette semaine le ministre iranien du Transport a inauguré deux points de passage supplémentaire sur les frontières iraniennes avec le Pakistan en annonçant une liaison marine entre deux ports. Or la fabrication d'un navire nucléaire, élément faisant partie d'un bouclier bien solide sous-marine pourrait bien entrer en ligne de compte d'un partenariat stratégique Iran-Chine qui semble s''étendre de toutes côtés sous les yeux impuissants US/Cie. 

Chine: les navires US ciblés à l'EMP ?

Chine: les navires US ciblés à l'EMP ?

La Chine a mis en orbite neut satellites par la fusée Longue Marche 11.

Le 27 décembre, cela fera un an que l'Iran a tenu un exercice conjoint naval avec la Chine et la Russie, une première qui s'est déroulé dans une zone de 27 000 km2 entre le golfe Persique, la mer d'Oman et l'océan Indien. Un exercice similaire pourra-t-il avoir lieu en pleine tension navales US/Iran? Washington ne semble pas en avoir écarté la possibilité ce qui a même poussé l'un des plus sionistes membres de l'équipe Trump à se défouler sur Israël.  David Schenker a presque menacé lundi Israël en l'avertissant que "les investissements chinois dans les entreprises technologiques en Israël menaçaient la sécurité de l'entité et des États-Unis". C'est significatif quand on sait qu'à l'instigation du chef de l'état-major US récemment de passage à Tel-Aviv, ce dernier a été amené à mentir et à prétendre avoir envoyé un sous-marin dans les eaux de la région. 

« L'administration Trump craint que les investissements chinois dans l'industrie technologique israélienne ne nuisent à la sécurité nationale israélienne et américaine. Nous souhaiterions qu'Israël surveille de près les investissements chinois, principalement dans la haute technologie », a déclaré Schenker, selon le site d’information Axios.

US-Israël: la tempête

US-Israël: la tempête

USS Georgia et Cie, pris de court par des réseaux de tunnels sous-marins iraniens?

« Demandez-vous si vous pensez que la Chine sera un jour attachée à la sécurité d’Israël comme les États-Unis, ou si vous promouvez des accords comme les accords d’Abraham », s’est-il interrogé en allusion trop directe à ce clivage qui se dessine entre l'axe occidental d'une part et la Résistance et ses alliances de l'Est de l'autre. Sur fond de cette tension US/Iran, une importante information a fait état il y a deux jours de l'arrivée discrète en Syrie d'un super avion radar russe un A-50 qui se serait déposé à Hmeimim. Un coup de main russe à l'allié iranien en cas de riposte anti-US et anti-Israël, alors qu' Israël a tué le physicien en chef iranien le 27 novembre et que l'Iran et l'Irak s’apprêtent à célébrer le 1er anniversaire de assassinat à Bagdad par les USA du général Soleimani? Mardi à l'ONU, l'ambassadeur iranien Ravanchi a très clairement cerclé l'enjeu et laissé entendre à une riposte décisive : " Fakhrizadeh a été assassiné par Israël sur l'ordre des Etats-Unis". 

Chine: le choix de la Résistance...

Chine: le choix de la Résistance...

https://french.presstv.com/Detail/2020/12/23/641342/Mer-de-Chine-meridionale-un-destroyer-US-expulse

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire