TRUMP VEUT INSCRIRE LES GARDIENS DE LA REVOLUTION SUR LA LISTE DES ORGANISATIONS TERRORISTES

La Maison Blanche compte inscrire les Gardiens sur la liste des organisations terroristes

 Depuis 25 minutes  8 février 2017

maisonblanche3

 Amérique et Europe - Spécial notre site - USA

Rédaction du site

Selon le New York Times ,  la Maison Blanche a l’intention d’inscrire sur sa liste des organisations terroristes, les gardiens de la révolution islamique , alors qu’elle hésite a adopter la même démarche concernant les Frères musulmans, a rapporté la chaine satellitaire arabe alMayadeen.

Le journal explique que  » Les conseillers du président discutent  un décret qualligfiant les Frères musulmans d’organisation terroriste.  Une décision qui vise l’un des plus influent et des plus anciens  mouvement islamique au Moyen-Orient ».

Le quotidien indique que  « les dirigeants des pays alliés des USA au Moyen-Orient tels que les Emirats Arabes Unis et l’Egypte exercent des pressions  sur Trump dans ce sens  afin d’éliminer leurs opposants politiques respectifs « .

Toutefois, le journal souligne qu » inclure ce groupe à  la liste terroriste des États-Unis risquefort de perturber les « relations des USA au Moyen-Orient. »

Parallélement à cette décision à l’égard  des Frères musulmans, d’anciens et actuels responsables discutent d’inclure dans cette liste les gardiens de la révolution islamique en Iran . Sachant que la brigade des alQods- branche exterieure des Gardiens- et des responsables des Gardiens ont déjà été inscrit sur cette liste  . Sans pour autant y inclure les Gardiens de la révolution eux-mêmes. Le quotidien estime que les républicains insistent de qualifier les gardiens de la révolution d’organisation terroriste dans le but d’envoyer un message à l’Iran.

Le NYT note que   « la partie iranienne du nouveau plan américain bénéficie du soutien de la Maison Blanche.Alors que la volonté d’inclure les Frères musulmans  dans la liste des organisations terroristes s’est nettement affaibli, suite aux  objections  du Département d’Etat et du Conseil de sécurité nationale qui estiment qu’une telle décision n’a pas de fondement  juridique et que surtout elle porterait préjudice aux relations des USA avec certains de leurs  alliés dans la région « .

Toujours selon New York Times,  la décision à l’égard des Frères et des Gardiens aurait dû être prise ce lundi , mais le débat a été reporté à la semaine prochaine ».

Pour le NYT , « ce report traduit  la volonté de la Maison Blanche de prendre son temps avant de décider, surtout aprés la vague de protestations qui a éclatée contre des décrets présidentiels pris à la hâte. Comme par exemple,  l’affaire de l’interdiction temporaire de citoyens des sept pays à majorité musulmane ».

Le  New York Times conclut  que  » certains dans l’équipe de Trump cherchent à créer une base juridique pour toute mesure qui sera prise contre  les organisations caritatives islamiques, les mosquées et d’autres groupes religieux aux États-Unis . Car, en classant  les Frères sur la liste terroriste , les autorités américaines pourront geler  tous les avoirs   du mouvement des Frères et de ses membres , elles pourront les interdire d’obtenir des visas pour les  États-Unis voire  d’interdire toute transaction financière des Frères ».

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/239666


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire