UNE POSSIBLE CONFRONTATION ENTRE L’IRAN ET LES USA EXISTE DANS LE GOLFE PERSIQUE

  • Par
  • Le 13/12/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans IRAN

Dehgan : La possibilité d’une confrontation entre l’Iran et les Etats-Unis existe encore dans le golfe Persique

 Depuis 7 heures  12 décembre 2016

dehqan

 Iran - Monde islamique - Spécial notre site

Rédaction du site

Le ministre de la Défense, le général Hussein Dehgan a affirmé que  » la possibilité d’une confrontation directe entre l’Iran et les Etats-Unis existe encore dans le golfe Persique et la mer d’Oman » a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Dehghan a mis en garde « contre les répercussions d’une attaque par les Etats-Unis et l’entité sioniste contre l’Iran », soulignant que « l’une des conséquences de cette guerre sera la fin de l’entité sioniste ».

Dehghan a déclaré que « l’Iran est prête à toutes les possibilités concernant une agression américano-sioniste contre elle ».

Il a ajouté que « les fausses estimations des ennemis sur  l’Iran et surtout leur confiance mal placée en leurs capacités militaires, suffisantes selon eux  de conclure une  bataille  peut les inciter à lancer une agression contre l’Iran, mais les répercussions d’une telle guerre serait terrible et désastreuse aux niveaux régional et mondial ».

Et de poursuivre : » le déclenchement d’une telle guerre dans la région effacerait l’entité sioniste, car une telle guerre dans la région imposera un boulversement de toute la région, car elle impliquerait l’entrée de forces internationales dans la région  et pourrait donc conduire à l’éclatement d’une Guerre mondiale qui conduit à l’effondrement des États du  Golfe Persique.. »

Daech est le résultat de 30 ans de plannification de l’Hégemonie mondiale contre l’Iran

Dehghan  a déclaré que « Daech est le résultat de trente années de planification et de complot de la part de l’Arrogance mondilae afin de dominer l’ordre international  et briser  l’Iran et sa révolution islamique et l’axe de la résistance ».

IL a indiqué que  » certains pays s’activent et s’entraident pour lutter l’hégémonie mondiale alors que xette dernière, sous la direction des États-Unis tente par tous les moyens d’ empêcher la formation d’un bloc contre elle ».

Dehghan a souligné que « les États-Unis ne veulent pas la présence en Asie de l’Ouest, une opposition et des politiques qui les rejettent , or, depuis la Seconde Guerre mondiale , ils s’emploient à  dominer totalement les mers avoisinantes de cette région ».

Dehghan a décrit « les récentes déclarations du Premier ministre britannique, Theresa May contre l’Iran devant les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe  » d’ imprudentes et de non-sages et elle est venue pour séduire les les propriétaires des pétrodollars. »

La politique de l’Iran s’oppose toute ingérence étrangère dans les affaires de la région

Dehghan a noté que la  » politique de l’Iran s’oppose à toute ingérence étrangère dans les affaires de la région, en particulier dans le domaine de la sécurité et de la stabilité » ,  soulignant que « l’instabilité régionale au Moyen-Orient est due aux ingérences étrangères dans la région et la présence militaire étrangère sur le territoire de certains de ses pays ».

Il a souligné que « l’Iran continuera à soutenir les pays et les peuples de la région pour lutter contre le terrorisme, afin d’établir la sécurité et la stabilité dans la région via  les peuples de la région,  le soutien de Téhéran pour le gouvernement et le peuple de Syrie et de l’Irak s’inscrit dans ce cadre ».

Le ministre iranien a exclu à que  » l’Arabie saoudite puisse enregistrer une seule victoire dans son agression contre le Yémen », soulignant que « la volonté du peuple est seule garante du réglement  de  tout conflit  violent et meurtrier « .

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/142133


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire