YEMEN : L'IRAN SANCTIONNE LES USA

tourtaux-jacques Par Le 10/12/2020 0

Dans IRAN

Irlou sanctionné, la riposte iranienne tombe

Wednesday, 09 December 2020 7:16 PM  [ Last Update: Wednesday, 09 December 2020 7:27 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le ministère iranien des Affaires étrangères.

L’Iran a boycotté l’ambassadeur des Etats-Unis à Sanaa pour son implication dans la crise humanitaire au Yémen.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a publié, ce mercredi 9 décembre, un communiqué pour annoncer sa décision de placer le nom de Christopher Henzel sur la liste des sanctions de la République islamique d’Iran en raison de son implication dans la crise humanitaire au Yémen.

Le communiqué de la diplomatie iranienne évoque le rôle de l’ambassadeur américain au Yémen dans le déroulement de cette guerre dévastatrice qui a entraîné le massacre des civils innocents, le soutien militaire, financier et politique à la coalition d’agression, le blocus cruel et inhumain imposé au Yémen, la réalisation du scénario du démembrement du Yémen et l’entrave des solutions politiques à la crise qui fait durer la catastrophe humaine dans ce pays.

Lire aussi: L’ambassadeur iranien à Sanaa fait peur aux USA

« Conformément à la première remarque de l’article numéro 4 et à la première remarque de l’article numéro 5 de la "loi de la lutte contre la violation des droits de l’Homme et les actes aventuristes et terroristes des Etats-Unis dans la région", ratifiée le 13 août 2017, la diplomatie iranienne, en coopération avec les organisations concernées et sur fond des informations et des preuves valides (…) a placé Christopher Henzel sur la liste des individus sanctionnés », indique le communiqué.

Et d’ajouter : « Christopher Henzel fera désormais l’objet des conséquences et des obligations stipulées dans la loi "loi de la lutte contre la violation des droits de l’Homme et les actes aventuristes et terroristes des Etats-Unis dans la région" et toutes les organisations concernées entreprendront des mesures nécessaires, conformément à la loi, pour concrétiser les sanctions ».

Le département du Trésor américain a annoncé, mardi 8 décembre, des sanctions contre l’ambassadeur de la République islamique d’Iran au Yémen.

Dans une autre partie de son communiqué, le département d’État a imposé des sanctions contre l’Université internationale d’al-Mustapha pour ce qu’il appelle « favoriser les activités du Corps des gardiens de la Révolution islamique ».

Lire aussi: La nomination de l'ambassadeur iranien brise le siège diplomatique du Yémen

D’autre part, un ressortissant pakistanais du nom de Youssef Ali Meraj a été également boycotté pour « soutenir les activités du Corps des gardiens de la Révolution islamique ».

Le département du Trésor prétend, dans son communiqué, que l’Iran « continue de déstabiliser le Yémen », alors que les États-Unis soutiennent fermement la coalition d’agression saoudienne qui mène une guerre dévastatrice contre le Yémen depuis 2015.

https://french.presstv.com/Detail/2020/12/09/640383/Iran-Yemen-Etats-Unis-ambassadeur-Christopher-Henzel

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire