ISRAËL

ISRAËL

COVID-19 : "ISRAËL" EN PLEINE PSYCHOSE. SON ARMÉE DE SOLDATS D’OPÉRETTE EN COUCHES-CULOTTES CREVE DE TROUILLE

Une armée de terre mise au pas, une armée de l'air qui tremble

Sun Mar 8, 2020 2:3PM

Des Israéliens portant des masques de protection votent dans l’un des bureaux de vote spéciaux érigés pour les 5600 électeurs en quarantaine lors des élections législatives du 2 mars 2020 à Tel-Aviv. ©AFP

Des Israéliens portant des masques de protection votent dans l’un des bureaux de vote spéciaux érigés pour les 5600 électeurs en quarantaine lors des élections législatives du 2 mars 2020 à Tel-Aviv. ©AFP

Décidément, le coronavirus n’a rien à cirer du « peuple élu » ! Alors que quelque 2 000 militaires israéliens sont placés en quarantaine, rendant l’armée sioniste totalement inapte aux combats au sol, et que les exercices aériens d’envergure avec les États-Unis viennent d’être annulés, les agences d’information font état des pillages dans de grands espaces et magasins. Le numéro deux de la Santé israélienne prévoit même quelque 10 000 positifs d’ici les semaines à venir.

Plus de 5 000 personnes sont en quarantaine en Israël et le bilan officiel et évidemment « édulcoré » fait état de 12 personnes atteintes. Mais vu la panique des Israéliens, la réalité devrait être bien différente. À preuve, par crainte de la propagation du coronavirus les États-Unis ont, selon une autorité du Pentagone cité par la CNN, annulé leurs manœuvres conjointes avec Israël. Pour la même raison, les États-Unis avaient auparavant annulé leurs manœuvres militaires avec la Corée du Sud. Un parallélisme qui ne devrait guère plaire à Tel-Aviv.

Craignant la propagation du coronavirus, les Israéliens ont pris d’assaut les magasins et dévalisé les étagères, a annoncé le journal Times of Israel.

Covid-19, un

Covid-19, un « virus israélien » ?

Covid-19, un produit de labo « sioniste » qui a dérapé ?

Selon la source israélienne, la peur de la nouvelle maladie a entraîné la pénurie de papier toilette, des désinfectants, des masques et d’autres biens de première nécessité dans les territoires occupés.

La diffusion permanente des informations sur l’épidémie a provoqué la panique chez les gens, et ils se sont donc précipité vers les magasins, ce qui a perturbé la chaîne d’approvisionnement comme ailleurs dans le monde, au Japon à la France ainsi qu’aux États-Unis, a indiqué Times of Israel.

Les chaînes de magasins en Israël ont annoncé la semaine dernière une augmentation spectaculaire des achats de désinfectants ainsi que des aliments en conserve, les pâtes, le riz, la farine, les céréales et l’eau minérale. Le site de l’une des plus grandes chaînes de magasins israéliennes n’était pas disponible mercredi en raison du trafic important des achats en ligne.

Annulation de voyage de nombreux Israéliens à cause de l’épidémie a poussé encore plus les gens à faire plus d’achats.

Le ministère israélien de la Santé a annoncé qu’il s’attendait à ce que des dizaines de milliers d’Israéliens soient infectés par la COVID-19.

Covid-19: ce que cache Israël

Covid-19: ce que cache Israël

Un canal de Télégramme israélien a écrit que « les médias de ce régime, après une période de censure, ont avoué l’existence de 1400 cas de Covid-19 dans les territoires occupés ».

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus dans les territoires occupés devrait atteindre des dizaines de milliers, a indiqué dimanche le directeur général adjoint du ministère israélien de la Santé, Itamar Grotto.

Dans une interview avec la chaîne 12 de la télévision israélienne, il a déclaré : « Nous ne pouvons pas empêcher la propagation du virus, et nous traitons 90 % des personnes affectées par la quarantaine à domicile au lieu de les hospitaliser. »

« Le virus tue la plupart des personnes âgées qui ont été infectées et le taux moyen de mortalité des enfants et des jeunes est très faible », a-t-il déclaré.

Le coronavirus s’est propagé pour la première fois à Wuhan, en Chine, à la fin de l’année dernière. Depuis lors, plus de 106 000 personnes dans le monde ont été infectées par le virus, dont plus de 3600 sont décédées.

http://french.presstv.com/Detail/2020/03/08/620403/Covid19-Isral-en-plein-psychose


 

"ISRAËL" VACILLE...

3ème élection en un an, 5000 Sionistes privés de vote

Mon Mar 2, 2020 3:20PM

Au terme des élections anticipées d'avril, puis du scrutin de septembre, ni Benjamin Netanyahu, ni son rival le centriste Benny Gantz n'ont réussi à obtenir la majorité nécessaire pour former un gouvernement. (Photo d'illustration)

Au terme des élections anticipées d'avril, puis du scrutin de septembre, ni Benjamin Netanyahu, ni son rival le centriste Benny Gantz n'ont réussi à obtenir la majorité nécessaire pour former un gouvernement. (Photo d'illustration)

Alors que les Israéliens se rendent ce lundi dans les bureaux de vote pour participer à la troisième élection de la Knesset en moins d’un an, trois cauchemars pèsent sur eux: le Covid-19, Netanyahu et une quatrième élection.

Comme lors des précédents scrutins, la lutte devrait être serrée entre le Premier ministre extrémiste Benjamin Netanyahu et son rival Benny Gantz.

Le journal israélien Maariv a publié un article sur les derniers commentaires des dirigeants de divers partis israéliens sur la situation avant les élections à la Knesset.

Netanyahu fait payer l'entité sioniste

Netanyahu fait payer l'entité sioniste

Un troisième scrutin en un an coûtera plus de trois milliards de dollars à Tel-Aviv, selon des sources israéliennes.

Amir Peretz, chef du parti travailliste israélien, s’est dit d’accord sur la formation d’un gouvernement minoritaire avec la participation du parti Bleu Blanc, dirigé par l'ancien chef d'état-major des armées, Benny Gantz et de quelques autres petits partis avec la soutien de Lieberman pour que le pays sorte de crise.

Cependant, il a affirmé que si Gantz ou Lieberman devient Premier ministre, Israël se dirigerait vers un cabinet sécuritaire dangereux. Il a dit qu'il espérait qu'après l'échec des deux élections, le régime verrait un cabinet formé pour le sauver du pillage et de la corruption.

Il s'agit de la troisième élection consécutive tenue dans un climat d’impasse politique. Lors du précédent tour des élections de la Knesset, le parti Bleu Blanc dirigé par Gantz a remporté 33 des 120 sièges, tandis que le Likoud a remporté 32 sièges, de sorte qu'aucun des grands partis politiques ne puisse réunir les 61 sièges nécessaires pour la formation d’un nouveau cabinet.

Lire aussi: Les USA ont canalisé les élections israéliennes

D’après les sondages les plus optimistes, Netanyahu ne pourra avoir qu’un maximum de 55 sièges à la Knesset, tandis que l’alliance de Gantz est censée remporter 54 sièges, ce qui signifierait la persistance du cauchemar d’une quatrième élection législative.

Selon les médias israéliens, 29 listes et partis politiques se disputent 120 sièges au Parlement. Les médias israéliens ont également rapporté que 16 urnes ont été transférées dans les quarantaines des patients du Coronavirus pour que les personnes atteintes de maladie puissent également voter.

Bien que les responsables israéliens aient fait tout leur possible pour attirer autant d’électeurs que possible aux urnes, la présence continue de Netanyahu au pouvoir d'une part et, plus important encore, le cauchemar du Coronavirus de l'autre, ont poussé les électeurs à s’abstenir massivement lors de ces législatives.

Pendant ce temps, le journal Israel Hayom a rapporté dans un rapport publié la veille des élections que depuis novembre 2018, lorsque le cabinet de Netanyahu a été dissous, Tel Aviv a dépensé plus de deux milliards et 400 millions de shekels (environ 600 millions de dollars) pour organiser ces trois élections consécutives.

Covid-19: ce que cache Israël

Covid-19: ce que cache Israël

Un canal de Télégramme israélien a écrit que « les médias de ce régime, après une période de censure, ont avoué l’existence de 1400 cas de coronavirus Covid-19 dans les territoires occupés ».

http://french.presstv.com/Detail/2020/03/02/619967/Covid-19-pousse-les-Israeliens--labstention


 

COVID-19 : CE QUE CACHE "ISRAËL" : 1400 CAS DE CORONAVIRUS EN PALESTINE OCCUPÉE !

1400 cas, mais Tel-Aviv joue motus et bouche cousue

Thu Feb 27, 2020 4:8PM

Après une longue période de censure, les médias israéliens ont avoué enfin l'existence de 1400 cas de coronavirus en Palestine occupée. ©Mashregh News

Après une longue période de censure, les médias israéliens ont avoué enfin l'existence de 1400 cas de coronavirus en Palestine occupée. ©Mashregh News

Un réseau Télégramme israélien a écrit que « les médias de ce régime, après une période de censure, ont avoué l’existence de 1400 cas de coronavirus Covid-19 dans les territoires occupés ».

Un canal du réseau Télégramme israélien a écrit que « les médias de ce régime, après une période de censure, ont avoué l’existence de 1400 cas de coronavirus Covid-19 dans les territoires occupés ».

Dans ce contexte, le cabinet du régime israélien a conseillé aux citoyens de ne pas assister aux réunions internationales et aux cérémonies religieuses avec les étrangers pour éviter d’attraper le coronavirus.

Dans une note publiée mercredi soir, le ministère israélien de la Santé a exhorté les Israéliens à ne pas se rendre en Italie, pays méditerranéen qui compte pour l'heure 12 décès sur son sol pour environ les 400 cas recensés.

« Il y a une forte chance que la maladie se soit répandue dans d'autres pays d'Europe et dans de nombreuses autres régions du monde, c'est pourquoi le ministère de la Santé exhorte la population à reconsidérer son besoin de voyager à l'étranger d’une manière générale », a souligné le ministère.

 

E-Press du 24 février 2020

E-Press du 24 février 2020

 

« Aussi, les déplacements dans des conférences internationales et les voyages dans des événements religieux où des personnes de plusieurs pays différents se réunissent doivent être évités », a ajouté le ministère israélien de la Santé.

Le communiqué ministériel n’indique pas quelles sont les cérémonies religieuses à éviter mais étant donné le fait que la plupart des Arabes israéliens sont musulmans, il semble bien qu’il fait allusion aux cérémonies du Hajj en Arabie saoudite. Le régime de Riyad a par ailleurs annoncé qu’il avait interdit le rituel du Hajj aux citoyens des autres pays afin d’éviter la contagion sur le sol saoudien du coronavirus.

Israël a déjà officiellement annoncé 2 cas de coronavirus et la peur plane sur les élections israéliennes et les autorités s’inquiètent du fait que le taux de participation soit très bas.

Tout comme l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, Israël avait jusqu'ici caché le bilan exact des personnes atteintes.

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/27/619637/Isral-Coronavirus-Arabie-saoudite-crmonies-religieuses


 

L'AVION DE COMBAT F-35 D' "ISRAËL" : DE NOUVELLES FAILLES?

Le F-35 compte des centaines de manquements, selon la Défense américaine

Wed Feb 26, 2020 6:36PM

L’avion de combat F-35. ©lesoir.be

L’avion de combat F-35. ©lesoir.be

Le F-35, l’avion de combat qui doit succéder au F16 au sein de l’armée belge, compte encore des centaines de manquements dont 13 jugés critiques, selon le dernier rapport des tests opérationnels et des évaluations menées par le ministère américain de la Défense. Le rapport est évoqué samedi dans De Standaard.

Ces problèmes concernent notamment la cybersécurité et les logiciels. L’installation d’un nouvel ensemble de logiciels a entraîné des conséquences imprévues sur d’autres aspects. Certains défauts concernent aussi l’armement et notamment le canon 25 mm.

Le colonel Harry Van Pee, en charge du programme de remplacement des F16, ne se fait toutefois pas beaucoup de soucis. « Nos F-16 ont en ce moment encore toujours plus de 1 000 manquements.

Pour un appareil complexe comme le nouveau F35, 800, ça va encore. Et puis, c’est bien que de nouvelles choses soient continuellement recherchées et trouvées », a-t-il commenté au De Standaard.

Comment le CGRI a vaincu le F-35?

Comment le CGRI a vaincu le F-35?

Pourquoi le Pentagone n'a-t-il pas riposté à la frappe du 8 janvier contre Aïn al-Asad?

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/26/619594/EtatsUnis-F35-F16-manquement-cyberscurit-logiciel-arme-belge


 

"ISRAËL" : L’ARMÉE DE L'AIR PANIQUE !

540 ex-officiers de l'armée de l'air israélienne exigent la fin de Netanyahu

Tue Feb 25, 2020 6:10PM

Des avions de l'armée de l'air israélienne. (Photo d'archives)

Des avions de l'armée de l'air israélienne. (Photo d'archives)

La bataille entre les guerres que prône le couple Netanyahu-Bennett risque de tout foutre en l’air en Israël y compris l’armée de l’air. Au nom de l’éthique, chose qui n’existe pas en Israël, 540 militaires israéliens demandent que Netanyahu soit écarté avant qu’il ne soit trop tard.

Dimanche 23 février, 540 anciens pilotes de l’armée de l’air israélienne ont envoyé une lettre à destination du chef du régime israélien Reuven Rivlin pour lui demander de ne pas charger le Premier ministre Benjamin Netanyahu de former une coalition s’il venait à gagner les prochaines élections prévues en mars.

En vertu de la loi israélienne, le chef du régime peut décider qui sera être chargé de former une coalition. Bien qu’il existe une tradition selon laquelle le chef du régime nomme le député du Parlement avec le plus grand nombre de sièges en sa faveur, il pourrait en théorie décider que quelqu’un d’autre est plus susceptible de réussir.

« En Israël, il est impossible qu’un homme inculpé de corruption, de fraude et d’abus de confiance qui envoie également l’armée pour s’engager dans les opérations militaires et les guerres forme un gouvernement à moins qu’il ne soit dégagé de tout acte répréhensible par le tribunal », indique la lettre.

Guerre: Israël fait déjà pshiiit!

Guerre: Israël fait déjà pshiiit!

Les groupes de la Résistance palestinienne ont tiré des roquettes en direction des territoires occupés.

Parmi ceux qui ont signé la lettre, on trouve le maire de Tel-Aviv Ron Huldai et l’ancien commandant de l’armée de l’air israélienne Avihu Ben-Nun.

La lettre fait suite à la « Lettre des professeurs » du 11 février dans laquelle 120 professeurs et médecins ont appelé Rivlin et tous les membres de la Knesset à ne pas autoriser Netanyahu à diriger la nation à moins qu’il ne soit innocenté par des actes répréhensibles de la part du tribunal.

Dans un communiqué, le procureur général d’Israël a annoncé, il y a quelques mois, que Benjamin Netanyahu était inculpé de fraude, de corruption financière et d’abus de la confiance publique. La police israélienne a ouvert trois dossiers concernant la corruption d’État et la corruption financière impliquant le Premier ministre.

Selon le quotidien The Jerusalem Post, « une grande majorité à la Knesset s’oppose à l’octroi de l’immunité judiciaire à Benjamin Netanyahu ».

Israël frappé à coup de missiles

Israël frappé à coup de missiles

Une vingtaine de roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers les colonies israéliennes voisines.

Dans la foulée, l’ancien chef d’état-major de l’armée israélienne a reconnu que non seulement Israël avait échoué à Gaza, mais qu’en plus le Hamas bénéficiait d’une bonne puissance de dissuasion.

Gabi Ashkenazi a souligné qu’Israël devrait agir plus puissamment et qu’il devait récupérer « sa force dissuasive ».  

« Il n’est caché à personne que le Hamas ne voudra pas arrêter ses tirs de missiles et que le Jihad islamique fait ce qu’il veut », a déclaré le général israélien, ajoutant qu’Israël devrait trouver des régions où il avait déjà stabilisé sa dissuasion. « Notre front du Sud, à Gaza, souffre de beaucoup de failles », a-t-il reconnu.

Gabi Ashkenazi a déclaré qu’Israël avait seulement proféré des menaces creuses contre Gaza. « C’est une catastrophe pour Israël », a-t-il ajouté.

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/25/619492/Israel-Netanyahu-Gabi-Ashkenazi-Gaza-lettre


 

SELON UNE DÉPUTÉE ISRAÉLIENNE, L’ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS EST LE PRODUIT D'UNE GUERRE BIOLOGIQUE

Une députée israélienne : le coronavirus, « une guerre biologique »

 Depuis 6 heures  24 février 2020

corona_israel

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

Rédaction du site

levyUne députée israélienne a affirmé que le nouveau coronavirus fait partie d’une guerre biologique, sans préciser qui l’a déclenchée.
« Ne soyons pas naïfs, nous savons que l’épidémie du coronavirus est le produit d’une guerre biologique », a tweeté sur sa page Orly Levy, la présidente du parti Gesher qui mène les législatives aux côtés des deux partis Travaillistes et Meretz.

orly_levyL’entité sioniste qui compte depuis le 19 février dernier un cas de Covid-19 en a annoncé un second , le dimanche 23 février. Elle a pris des mesures de prévention sévères.

Il est interdit de débarquer des vols d’Asie du Sud-Est, des centaines ont été mis en quarantaine, dont des pèlerins et des écoliers et pour les prochaines élections prévues le 2 mars prochain, des bureaux de vote spéciaux ont été conçus.

Les autorités israéliennes ont interdit d’entrée de leur territoire les passagers non-israéliens des vols en provenance de Corée du Sud, du Japon, en plus de Chine, Thaïlande, Singapour, Hongkong et Macao.

Le premier ministre a aussi ordonné de rapatrier chez eux au plus vite tous les touristes en provenance de la Corée du Sud.
Un groupe de 200 pèlerins sud-coréens ont été isolés dans une base militaire aux abords d’une colonie proche de Jérusalem al-Quds occupée. Cette décision fait écho aux mesures de quarantaine imposées en Corée du Sud aux membres de l’Eglise de Shincheonji de Jésus, dont plus d’un millier de fidèles présentent des signes de l’épidémie.
Près de 200 écoliers et une vingtaine d’enseignants israéliens qui étaient entrés en contact avec ces pèlerins lors d’excursions ont reçu l’ordre de rester chez eux pour quatorze jours.

Le premier cas de coronavirus en Israël a été confirmé le vendredi 14 fevrier. Il s’agit d’une passagère du paquebot Diamond Princess, plus important foyer de contagion hors de Chine, rapatriée du Japon cette semaine avec onze autres croisiéristes israéliens.

Source: Divers

http://french.almanar.com.lb/1655392


 

SYRIE : LES TROIS FAILLES D' "ISRAËL"...

"Bataille entre les guerres" a fait son temps (Ben Caspit)

Mon Feb 24, 2020 2:12PM

Essai d’un missile iranien.©Sputnik

Essai d’un missile iranien.©Sputnik

Israël avait dépêche le chef du Mossad au Qatar pour obtenir une trêve à Gaza, trêve propre à propulser Netanyahu à la tête de l'exécutif. C'est désormais fichu : la mort en martyr de deux combattants de la Résistance palestinienne, lors d'une frappe dans la nuit de dimanche à samedi en Syrie,  a sonné le glas de ce peu ingénieux projet.  Ce samedi après midi, une nouvelle salve de missiles s'est abattu sur Sderot et Ashkelon, à peine 12 heures après une première salve de 20 missiles du Jihad islamique tirée contre ces mêmes colonies qui a poussé Benni Gantz à annuler ses meetings. Pour l'heure les colons devront réfléchir deux fois avant de glisser leur bulletin de vote en faveur de Netanyahu dans les urnes vu l'ampleur que risque de prendre d'ici quelques heures cette nouvelle escalade.

Ynet reproche à Tel-Aviv cette folie, en se référant à un analyste israélien qui évoque que tout donne à croire que la fin de la stratégie dite "la bataille entre les guerre" est proche. Au fait, " la confiance accrue de l'Iran", ajoutée "au refus de Washington d'assumer son rôle de protecteur d'Israël " et ce, en plus d'une Russie qui ne cesse d'élargir son influence en Syrie" pousserait en tout logique à ce que Tel-Aviv mette une croix sur sa "bataille entre les guerres" qui alimente la campagne électorale des partis, dit l'article paru dans les colonnes d'Al-Monitor.  

F-35 : le barrage de feu

F-35 : le barrage de feu "Russie/Iran"?

La Russie a-t-elle participé à la frappe balistique iranienne contre les USA?

Dans un article publié sur le site web du journal américain, al-Manitor, Ben Caspit,  proche des milieux politico-sécuritaires en Israël a indiqué que la poursuite de la "bataille entre les guerres" revient à provoquer une "confrontation globale" contre l'Iran d’une part et l'armée israélienne d’autre part, conflit d'usure propre à modifier davantage le rapport des forces en faveur de l'Iran .

« Cette bataille, que l'armée israélienne a baptisé  " bataille entre les guerres", a commencé il y a 3 ans. Elle a fixé comme principal objectif d'empêcher la présence iranienne en Syrie et de mettre fin à la présence du Hezbollah. Trois en plus tard, le HEzbollah est inclus dans l'armée syrienne qui se trouve aux portes de la Galilée et qui bénéficie non seulement de la protection russe mais aussi des missiles de haute précision made in Iran. C'est un danger de premier ordre pour  les colons israéliens, surtout quand on sait qu'Israël sans le soutien étranger ne saurait préserver sa profondeur stratégique"

Aïn al-Asad: le coup fatal pour Israël?

Aïn al-Asad: le coup fatal pour Israël?

Les experts israéliens mettent en garde contre le pouvoir balistique de l’axe de la Résistance.

Et Ben Caspit de poursuivre :" Cette bataille entre les guerres passait à ses débuts sous silence jusqu'à ce que le commandant de l'armée de l'air et le chef d'état-major, tout comme le Premier ministre ont décidé de la revendiquer et de faire des annonces publiques presque après chaque attaque. Non seulement en Syrie mais aussi en Irak, ils ont été trop loin, croyant pouvoir toujours compter sur la patience de l'adversaire. Or le statut quo ne peut durer, la "bataille entre les guerres"ayant fait son temps même si Netanyahu continue dangereusement à en tirer un bénéfice électorale. Les informations faisant état d'attaques israéliennes contre des convois d'armes ou des sites iraniens en Syrie tendent à disparaître et Israël en est désormais à se vanter de la liquidation des commandants de Gaza en Syrie, ce qui revient à dire qu'il en est incapable sur le champ de bataille.  

Guerre Israël/Iran

Guerre Israël/Iran "a commencé"!

Une attaque au drone en essaim repoussée au sud du Liban. La DCA des Hachd activée à al-Anbar.

L'analyste israélien a également expliqué que les données sur le terrain ne mentent pas, puisque des sources militaires israéliennes de haut rang croient que la bataille entre les guerre est trop risquée et ce pour plusieurs raisons : " la première réside dans la multiplication et la diversification des opérations iraniennes en Syrie et au Liban, ce qui s'illustre rien qu'à travers la bataille d'Idlib. Avant cette bataille on croyait les pro iraniens actifs à Deir ez-Zor, ils viennent de prouver leur combativité à Alep et à Idlib. Quand au Liban, notre dernière guerre remonte à il y a 14 ans, c'est-à-dire en août 2006 et cette longue période suffit pour nous réserver des surprises. A ceci s'ajoute le comportement russe. La Russie de Poutine est devenus un problème pour Israël car elle le bloque partout en Syrie et sans considération. Mais le plus important de tout, c'est la confiance en soi des Iraniens qui résultant sans doute de la passivité US, du refus de Trump de riposter. Tout cela appelle Israël à renoncer à la poursuite de la politique de la "bataille entre les guerres" avant qu'il ne soit trop tard. Et dire que Tel-Aviv vient de déclencher une nouvelle vague en ciblant le Jihad islamique à Damas"!

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/24/619328/Iranguerre--Isral-marche-sur-les-ufs


 

DES COLONIES ISRAÉLIENNES FRAPPÉES PAR UNE VINGTAINE DE MISSILES TIRES DEPUIS LA BANDE DE GAZA

Une vingtaine de roquettes tirées sur des colonies israéliennes

Sun Feb 23, 2020 6:28PM

Une vingtaine de roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers les colonies israéliennes, le 23 février 2020. (Photo d'archives)

Une vingtaine de roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers les colonies israéliennes, le 23 février 2020. (Photo d'archives)

Une vingtaine de roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers les colonies israéliennes voisines.

Les sirènes d’alerte ont été retenties à Ashkelon et dans d’autres colonies voisines de la bande de Gaza, dimanche 23 février au soir, selon les médias israéliens.

Israël prétend que le système de défense antiaérienne Dôme de fer avait « intercepté » trois Katioucha au-dessus d’Ashkelon.

« Les sirènes d’alerte ont été entendues deux fois à Ashkelon », a-t-on appris des médias israéliens.

Les responsables locaux d’Ashkelon ont ordonné l’ouverture des refuges publics aux habitants.

Lire aussi: le Jihad islamique promet venger le sang de son soldat

Cette attaque à la roquette a été menée en réaction à ce qui s’est passé ce matin à l’est de Khan Younes : les militaires israéliens ont ouvert le feu sur un groupe de jeunes Palestiniens à l’est du village d’al-Farahin, dans le sud de la bande de Gaza. Un Palestinien a été tué.

Une vidéo, postée sur les réseaux sociaux, montre un groupe de militaires israéliens qui transfèrent le corps du Palestinien tué par un excavateur en signe d’insulter le martyr.  

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/23/619361/Gaza-Israel-attaque-roquette-Palestiniens


 

"ISRAËL" RECONNAIT QUE SA STRATÉGIE FACE AU HEZBOLLAH A ÉCHOUÉ

Israël craint les armes sophistiquées du Hezbollah

Thu Feb 13, 2020 3:51PM

Un char du Hezbollah. (Photo d'archives)

Un char du Hezbollah. (Photo d'archives)

Le ministre israélien des Affaires militaires a reconnu l’échec de la stratégie de l'entre-deux-guerres face au Hezbollah.

Naftali Bennett, ministre israélien des Affaires militaires, a reconnu, jeudi 13 février, l’échec de la stratégie de l’entre-deux-guerres de Tel-Aviv vis-à-vis des armes sophistiquées du Hezbollah.

« Malgré les efforts d’Israël pour empêcher le Hezbollah de recevoir des armes sophistiquées, le mouvement reçoit 80% des armes qu’on lui envoie », a souligné Naftali Bennett.

Il a ensuite ajouté que Tel-Aviv entendait changer de stratégie à ce propos afin d’empêcher le Hezbollah de recevoir « les armes que l’Iran lui envoyait ».

Les commentaires de Naftali Bennett font preuve de la grande inquiétude d’Israël face à une possible guerre contre le Hezbollah.

Il y a deux jours, Naftali Bennett a déclaré que les États-Unis et Israël avaient partagé la tâche d’expulser l’Iran de la Syrie et de l’Irak et qu’avec l’assassinat du haut commandant iranien, les deux pays avaient bon espoir d’y parvenir d’ici un an.

En réaction à ces propos, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Moussavi, a déclaré que l’Iran n’hésiterait pas un instant à défendre sa présence en Syrie et à défendre sa sécurité nationale et ses intérêts régionaux.

 

Coup fatal Irano-russe contre Israël?

Coup fatal Irano-russe contre Israël?

Sur fond de l'imminente défaite de la Turquie, l'Iran et la Russie préparent-ils un "coup fatal" contre Israël?

En 2019, le régime israélien a eu l’occasion de découvrir la présence non seulement des missiles de haute précision mais aussi des unités de DCA dans l’arsenal du Hezbollah, découverte assortie par une sévère mise en garde du secrétaire général du Hezbollah qui l’a invité à ne pas mettre à l’épreuve la patience « aérienne » de la Résistance.

En novembre 2019, le secrétaire général du Hezbollah libanais, Seyyed Hassan Nasrallah a surpris les Israéliens en soulignant que le commandement central des opérations de défense au Liban et en Palestine opérait de manière connectée et sans être influencée par la situation régionale ou nationale.

http://french.presstv.com/Detail/2020/02/13/618576/Israel-Iran-Hezbollah-armes-Naftali-Bennett


 

PRES DE 40% DES JEUNES ISRAÉLIENS SONT OPPOSES AU SERVICE MILITAIRE OBLIGATOIRE. LE TAUX DE SUICIDES DANS L’ARMEE ISRAÉLIENNE EST A LA HAUSSE

Yediot : Les jeunes israéliens refusent de porter l’uniforme militaire

 Depuis 12 heures  2 février 2020

soldat-israelien2

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

Les statistiques officielles publiées en ‘Israël’ montrent que près de 40% des jeunes israéliens sont opposés au service militaire obligatoire, ce qui est sans précédent par rapport aux précédents bilans, révèle le journal Yediot Aharonot.

Et d’ajouter: « 33% des jeunes israéliens échappent au service militaire ou ils recourent à divers prétextes pour en être exemptés. 44% des jeunes filles israéliennes ne montrent également aucun intérêt à porter l’uniforme militaire. En 2019, 39% des jeunes israéliens s’opposaient à l’intégration dans l’armée alors que ce chiffre était fixé à 34% en 2015 ».

Dans ce contexte Israël peut-il faire face à une « longue guerre civile »?, s’interroge le Yediot.

« L’armée israélienne a lancé une série de programmes visant à empêcher les jeunes d’échapper au service militaire. L’augmentation des services financiers post-militaires et des bourses est un moyen auquel recourt l’armée pour renforcer la motivation des jeunes à rejoindre l’armée. Mais rien n’y fait. De nombreux Israéliens qui ont refusé le service militaire pour des raisons « morales » sont en prison et on se demande comment faire face à cette nouvelle Intifada où les Palestiniens utilisent des missiles à la place des pierres ».

Yediot Aharonot poursuit: « Le nombre de suicides dans les rangs de l’armée israélienne ne cesse de s’accroître. Déjà avant l’annonce du Deal du siècle les soldats refusaient de faire leur service en Cisjordanie. Que faire maintenant qu’on est en guerre ?! Le nombre de cas de suicide au sein de l’armée ne cesse de s’amplifier, et ce en raison des problèmes psychologiques dont souffrent un grand nombre de soldats. Un taux à la hausse qui figure parmi les informations classifiées dont l’accès n’est pas facile. Et il y a de nombreuses femmes parmi les militaires qui se donnent la mort ».

 

Source: Avec PressTV

http://french.almanar.com.lb/1633953