APRES LA VICTOIRE DE TRUMP « ISRAËL » VA AUTORISER LA CONSTRUCTION DE 7000 LOGEMENTS A AL-QODS

  • Par
  • Le 13/11/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans ISRAËL

Après la victoire de Trump, «Israël» va autoriser de nouvelles constructions

La mairie des forces d’occupation à al-Qods occupé va autoriser la construction de milliers unités de logement dans les quartiers situés au-dessus de la Ligne Verte à la suite de l'élection de Donald Trump, ont indiqué les responsables.

Après la victoire de Trump, «Israël» va autoriser de nouvelles constructions Près de 7.000 unités d'habitation avaient été gelées à cause de protestations de Washington

Près de 7.000 unités d'habitation avaient été gelées suite aux pressions du gouvernement craignant les protestations de Washington, a déclaré Meir Turgeman, chef du «Comité de planification et de construction de la municipalité de Jérusalem».

Aujourd'hui, quelque 3.000 unités seraient prêtes à être approuvées dans le quartier de Gilo, 2.600 dans le quartier de Givat Hamatos et 1.500 autres dans le quartier de Givat Shlomo.

«Nous avons continué à recevoir des appels, le directeur général du bureau du Premier ministre a dit au maire ne pas évoquer (les constructions) maintenant, et de ne pas les autoriser (car) c'est un moment délicat», a déclaré Turgeman à la radio israélienne.

Une grande partie de la communauté internationale considère ces quartiers comme des implantations, alors pour «Israël» il s'agit de quartiers d’al Qods-Est occupée et annexée et qui feront partie d'«Israël», quel que soit l'accord de paix négocié.

L'administration Obama s'oppose vigoureusement aux constructions israéliennes dans les zones prises par «Israël» après la Guerre des Six Jours en 1967, estimant qu'elle porte atteinte aux perspectives d'une solution à deux États.

Maintenant que Trump, qui a indiqué qu'il reconnaîtrait «Jérusalem» (qui est en fait al-Qods occupée) comme capitale d'«Israël» et songeait à y installer l'ambassade américaine, a été élu, Turgeman s'attend à faire approuver les nouveaux programmes de construction sans entrave.

«Maintenant que Trump [a gagné], j'espère que Jérusalem sera une priorité, j'espère que nous nous dirigeons vers un nouveau départ», a déclaré Turgeman. «Tous les plans de Givat Hamatos, de Gilo et de Ramat Shlomo sont en attente depuis deux ans au moins».

En mars 2010, une visite du vice-président américain Joe Biden avait été entachée par l'annonce israélienne concomitante d'un projet de construction de 1 600 logements dans la colonie de Ramat Shlomo à al Qods-Est occupée.

Cette annonce avait suscité une vive réaction publique de Joe Biden en raison de sa teneur et du choix du moment.

Source : sites web et rédaction

12-11-2016 | 11:00

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=20845&cid=293#.WCjRAPnhA2w


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire