ASSASSINAT CIBLE : "ISRAËL" S'AUTOMUTILE

tourtaux-jacques Par Le 06/06/2021 0

Dans ISRAËL

Netanyahu liquidera Bennett ( Shabak)

Sunday, 06 June 2021 6:19 PM  [ Last Update: Sunday, 06 June 2021 6:24 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Naftali Bennett, chef du parti Yamina. ©Reuters/Archives

Le Premier ministre potentiel d’Israël a été menacé de meurtre, selon une chaîne de télévision israélienne.

La chaîne 7 de la télévision israélienne a rapporté que Naftali Bennett, chef du parti Yamina et potentiel prochain Premier ministre d’Israël, avait été menacé du meurtre.

Selon le site d’information El-Nashra, « les services de sécurité du régime israélien ont détecté des menaces ouvertes visant Naftali Bennett qu’ils considèrent comme étant “sérieuses” ».

Lire aussi : "La prochaine guerre fera disparaître Israël »

À noter que le numéro un du parti Yamina a reçu plusieurs messages menaçants sur les réseaux sociaux.

L’incapacité de Netanyahu à contrôler les crises internes d’Israël

L’incapacité de Netanyahu à contrôler les crises internes d’Israël

Trois mois après le début de la crise pandémique en Palestine occupée, quelle image Israël présente-t-il de sa lutte contre la pandémie ?

Le général Nadav Argaman, chef du Service de sécurité intérieure israélien, avait déjà mis en garde contre de possibles assassinats des personnalités politiques suite à l’escalade de tension nourrie par la formation d’une coalition composée de partis de gauche, du centre et de droite.

Lire aussi: Israël était au courant avant l’explosion de l’épidémie

L’ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert a récemment averti que Benjamin Netanyahu pourrait provoquer des tensions sécuritaires afin d’éviter un échec.

Apportant son soutien à la nouvelle coalition anti-Netanyahu, Olmert a déclaré que le Premier ministre sortant pourrait créer une situation sécuritaire tendue afin d’éviter son éviction.

Yaïr Lapid, chef du parti Yesh Atid, a annoncé, le 3 juin, la formation d’une coalition, composée de huit partis.

Israël: l'armée de l'air panique!

Israël : l’armée de l’air panique !

La bataille entre les guerres que prône le couple Netanyahu-Bennett risque de tout foutre en l’air en Israël y compris l’armée de l’air.

Dans la foulée, le chef du Services de sécurité intérieure d’Israël a lancé samedi un rare avertissement concernant une possible violence au cours de l’une des périodes les plus politiquement chargées depuis des décennies.

Certains groupes de droite sont en colère contre Naftali Bennett, qui devrait remplacer Netanyahu dans un pacte de partage du pouvoir avec Lapid, recueillant de nombreuses publications l’attaquant sur les réseaux sociaux. Avant les élections, Bennett avait promis qu’il ne rejoindrait pas le centriste Lapid, ni aucun parti arabe dans une coalition.

« Nous avons récemment identifié une augmentation de discours violents et incitatifs de plus en plus extrêmes, en particulier sur les réseaux sociaux », a déclaré Nadav Argaman, chef du Shin Bet, dans un communiqué sans citer de noms.

« Ce discours peut être interprété par certains groupes ou individus, comme un discours autorisant des activités violentes et illégales pouvant même causer des dommages physiques », a-t-il déclaré.

Israël: cinglante révélation du Hamas

Israël : cinglante révélation du Hamas

Le régime sioniste sera éliminé par la Résistance. (Hazem Qassem)

Depuis que Bennett a annoncé qu’il s’associait à Lapid, les services de sécurité ont renforcé sa protection avec des manifestations de droite organisées près des domiciles des membres de son parti, dans l’espoir de les empêcher de rejoindre le gouvernement.

Argaman a appelé les dirigeants politiques et religieux à faire preuve de responsabilité et à atténuer les incitations potentielles.

Son avertissement a rappelé à certains les jours qui ont précédé l’assassinat en 1995 du Premier ministre de l’époque, Yitzhak Rabin, qui a été abattu par un ultranationaliste juif pour avoir conclu un accord avec les Palestiniens.

La gauche israélienne a, pendant des années, pointé du doigt Netanyahu, alors chef de l’opposition, pour avoir joué un rôle dans l’incitation qui a précédé l’assassinat.

Un sondage réalisé samedi par Meet the Press de la télévision israélienne N12 a montré que 46 % des Israéliens soutiennent le gouvernement Bennett-Lapid, 38 % préféreraient une autre élection - la cinquième en environ deux ans - et 15 % n’ont pas exprimé de préférence.

https://french.presstv.com/Detail/2021/06/06/658388/Israel-Netanyahu-Naftali-Bennett-Yair-Lapid-premier-ministre-

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire