ASSASSINAT DU SAVANT IRANIEN : PREMIERE MARCHE ARRIERE D' "ISRAËL"?

Assassinat de Fakhrizadeh : première marche arrière d’Israël

Monday, 30 November 2020 5:40 PM  [ Last Update: Monday, 30 November 2020 5:51 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Une scène des manoeuvres navales et balistiques Grand Prophète 14 organisées en été 2020 par le Corps des gardiens de la Révolution islamique dans la région du golfe Persique et du détroit d'Hormuz. ©Sepah News

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a prétendu que le Premier ministre du régime israélien, Benjamin Netanyahu, n’avait fait, dans son récent discours, aucune allusion à une implication de Tel-Aviv dans l’assassinat du savant iranien, Mohsen Fakhrizadeh, alors que certaines sources relèvent des preuves selon lesquelles le régime sioniste est bel et bien impliqué dans cet assassinat.

D’après Eli Cohen, Netanyahu faisait allusion à ses pourparlers avec des pays avec lesquels Israël n’avait pas de relation auparavant, écrit The Times of Israel.

Ces allégations tombent alors qu’un responsable du régime israélien, interviewé dimanche par le journal New York Times, a reconnu que Tel-Aviv était derrière cet acte criminel. Ce responsable israélien qui, d’après le New York Times, était, pendant des années, responsable du dossier Fakhrizadeh au sein du régime de Tel-Aviv, a également ajouté qu’Israël continuerait de faire tout ce qu’il trouvait nécessaire pour contrer le programme nucléaire iranien.

De même, la chaîne arabophone iranienne Al-Alam a annoncé ce lundi que le pays avait accédé à des documents aptes à prouver l’implication du régime israélien dans l’attentat de Mohsen Fakhrizadeh.

Fakhrizadeh: assassinat guidé par satellite?

Fakhrizadeh: assassinat guidé par satellite?

Nouveaux détails sur l’assassinat du savant iranien : Fakhrizadeh aurait été assassiné par une arme israélienne à guidage satellitaire.

« Le régime sioniste a utilisé des éléments contre-révolutionnaires qui avaient pris en charge la logistique et les préparatifs de l’opération. »

Le rapport d’Al-Alam ajoute que l’arme utilisée dans l’opération de l’attentat du savant atomiste iranien a été une arme israélienne à guidage satellitaire.

Le grand savant atomiste iranien, Mohsen Fakhrizadeh, a été lâchement assassiné le vendredi 27 novembre dans la banlieue de la capitale, Téhéran. Depuis, plusieurs hauts responsables politiques et militaires du pays ont vivement condamné l’attentat et promis une riposte cinglante aux auteurs et commanditaires de ce crime.

Lors des cérémonies de funérailles du martyr Fakhrizadeh, le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Ali Hatami, a affirmé que le peuple iranien ne laisserait sans riposte aucun crime, aucun assassinat et aucune bêtise de l’ennemi.

« Nous allons sans nul doute suivre les criminels jusqu’au bout ; l’ordre du commandant en chef des forces armées sera certes réalisé », a souligné le général Hatami.

Évoquant l’attitude de l’ennemi qui, depuis 40 ans, ne cesse de répéter vouloir recourir à l’option militaire contre l’Iran, le ministre de la Défense a ajouté :

« Nous avons affaire à un ennemi qui a prétendu pendant 40 ans que l’option militaire était encore sur la table, mais n’a jamais trouvé l’audace ni l’occasion d’y recourir ; et finalement il l’a mis “sous table” avec une grande humiliation. Cela a été obtenu grâce aux dévouements de nos combattants et aux efforts de nos scientifiques. Qu’ils [les ennemis] sachent que nous allons continuer de nous renforcer et d’accumuler des progrès. »

Et l'Iran frappera Israël ...

Et l'Iran frappera Israël ...

Fakhri Zadeh lâchement assassiné : le faux-pas de trop 

Le général Hatami a indiqué que les efforts et activités innovants établis par le savant physicien martyr Fakhrizadeh se poursuivraient :

« Cette voie se poursuivra avec force. Hier lors de la réunion du cabinet sur les allocations budgétaires, nous avons décidé de doubler le budget destiné à l'Organisation de recherche et d'innovation du ministère de la Défense qui d’ailleurs avait connu récemment une hausse pour l’année 1400 à venir. 

L’ennemi le sait, et moi je vais lui dire en tant que soldat : le peuple iranien ne laissera sans riposte aucun crime, aucun assassinat, ni la moindre bêtise. Nous allons certes poursuivre jusqu’au bout les criminels ; l’ordre du commandant en chef des forces armées [l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei] sera certainement réalisé. »

Lire aussi : Iran/Israël: la goutte qui fait déborder le vase?

Le ministre de la Défense a tenu à remercier chaleureusement tous les peuples et États qui, avec un « sens de responsabilité et solidarité », ont fait preuve de l’indignation envers cet attentat. Mais les États ou instances internationales qui ont préféré ne pas y réagir - a affirmé le général Hatami- « sont censés savoir qu’en se comportant de la sorte, ils rendront les terroristes plus insolents ». « Et si vous restez attachés à cette attitude ambivalente, vous serez vous-même un jour victime de la terreur », a ajouté le ministre de la Défense.

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/30/639686/assassinat-fakhrizadeh-d%C3%A9menti-isra%C3%ABl-eli-cohen-

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Saya Moufouma
Cette fois ci les occupants isrealmerdes ont trouvé personne pour masquer leur crime comme pour le général souleimani où les américains étaient en première ligne et vous connaissez la suite les occupants isrealmerdes vont prendre un sacré coup de tête bientôt

Ajouter un commentaire