CRISE DU TANK MERKAVA : LES SOLDATS ISRAELIENS REFUSENT DE COMBATTRE SUR LE TERRAIN

  • Par
  • Le 06/02/2017
  • Commentaires (1)
  • Dans ISRAËL

A la suite de la crise du Merkava, les soldats israéliens refusent de combattre sur le terrain

Le quotidien sioniste Maariv a révélé, il y a quelques semaines, un phénomène qui a suscité l'inquiétude du commandement de l'armée  israélienne. C'est l'un des défis majeurs que confronte l'institution militaire. Maariv avait indiqué que ce défi résidait dans une solution qui rétablit la confiance en le tank Merkava. Cet engin transformé dans l'esprit collectif des soldats d'une forteresse sécurisée en un cercueil ambulant.

A la suite de la crise du Merkava, les soldats israéliens refusent de combattre sur le terrain

Le quotidien avait précisé que les recrutés préféraient la prison plutôt que de rejoindre les forces blindées, par crainte des combats terrestres.

Dans les derniers jours, les médias israéliens ont braqué l'éclairage de nouveau sur la question précitée. Ils affirment que le refus des recrutés de rejoindre les forces blindées s'est étendu  récemment pour englober toutes les unités militaires de combat sur le terrain. Un fait qui a poussé la commission des Affaires étrangères et de la Sécurité du Knesset à tenir une réunion  urgente pour plancher sur ce phénomène, dans une tentative de trouver des solutions.

Dans ce contexte, des sources militaires israéliennes ont révélé  au site hébreu «Al-Masdar», qu'en contrepartie du nombre des jeunes recrutés dans l'armée, le taux des jeunes hommes est en train de diminuer. On ajoute qu'en 2004, le taux de recrutés avait atteint les 77%, alors qu'en 2016, ce nombre a atteint les 72%. Un fait qui signifie que le quart des jeunes hommes israéliens renoncent au service militaire.

A ces données qui suscitent l'inquiétude  s'ajoutent d'autres encore plus inquiétantes pour le commandement militaire. De fait, les jeunes recrutés sont de moins en moins motivés pour participer à des missions offensives.

Selon les sources militaires, un grand nombre de candidats au service militaire ont exprimé le désir de limiter leurs fonctions dans le domaine administratif, derrière les écrans des ordinateurs, loin du front, comme celles relatives aux renseignements.

De même, plusieurs soldats compétents, surtout en provenance des villes jouissant d'un bon niveau économique, ont préféré faire leur service militaire dans les unités de technologie, plutôt que dans les unités de combat.

Le site israélien précise que les données en question sont significatives. Elles montrent l'éloignement des recrutés du service dans les unités de combat, y compris ceux bien habilités à  ces missions, tout en préférant les unités cyber, la défense aérienne et la télécommande des drones.

Concernant les solutions, «Al-Masdar» indique que l'armée propose, pour affronter ce phénomène, d'intégrer les recrutés dans les unités de combat. Un fait qui pourrait inciter les jeunes hommes à rejoindre les unités en question. Les propositions comprennent de même la formation d'un troisième contingent mixte, et la réduction  de la durée du service militaire.

Source : al-Akhbar, traduit par l'équipe du site

06-02-2017 | 10:23

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21943&cid=293#.WJjMZ_nhA2w


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

mireille constance
  • 1. mireille constance | 10/02/2017
Bonsoir Monsieur ou Madame ,
Plus de soucis pour vous maintenant car je suis là pour vous aider. Savez vous que beaucoup de personnes dans le monde veulent réaliser beaucoup de projets pouvant créer des milliers d'emplois mais n'ont pas de moyens financiers pour débuter leurs projets. Je pense vous aider avec un financement rapide et fiable.Je dispose d'un capital qui servira à octroyer des prêts particuliers à courts et longs termes allant de 5000 à 2.000.000€ à toutes personnes sérieuses voulant de ce prêt. avec 3% d'intérêt selon la somme prêtée car je suis une femme française vivant en France donc étant particulière je ne veux pas violer la loi sur l'usure. Vous pouvez rembourser sur 6 à 20 ans maximum selon la somme prêtée. c'est à vous de voir pour les mensualités. Je ne demande qu'une reconnaissance de dette certifiée manuscrite et aussi quelques pièces à fournis Contactez- moi uniquement par mail:
mireilleconstancesimonegutgsel@gmail.com

://PRET+PERSONNEL+EN+LIGNE+SANS+FRAIS,+V IRE MENT+EN+48H.centerblog.net"
NB: sachez que je vérifie les pièces a la préfecture. Pas de sérieux s'abstenir

Ajouter un commentaire