"ISRAËL" ENCERCLEE DE L'INTERIEUR !

tourtaux-jacques Par Le 30/09/2021 0

Dans ISRAËL

La Cisjordanie armée, frappera les colonies de peuplement

Thursday, 30 September 2021 7:21 PM  [ Last Update: Thursday, 30 September 2021 7:22 PM ]

 30 

Les combattants du Hamas. (Photo d'archives)

Ce jeudi 30 septembre à l’aube, à peine 72 heures après la première opération commando anti-Israël synchronisée entre la Cisjordanie et Qods occupée, opération qui s’est soldée par la mort de deux effectifs des forces spéciales sionistes, puisque Jénine est depuis l’Épée de Qods non pas un camp de réfugiés, mais une véritable base militaire et que la Cisjordanie pilote désormais avec Gaza les attaques anti-israéliennes à travers tout le territoire occupé, une nouvelle opération a eu lieu toujours en provenance de Jénine.

Les effectifs complètement débordés des forces spéciales sionistes ont été ainsi pris de court avant comme toujours d’ouvrir le feu, trois combattants palestiniens ont été tués ce qui ne fera qu’attiser la lutte. Totalement débordés, les sionistes ont tiré dans toutes les directions ce qui a fait qu’une Palestinienne a également été mortellement touchée. Au fait ces unités soi-disant d’élite voient désormais partout des combattants qui sortent de l’ombre et qui leur tirent dessus, craintifs qu’ils sont à l’idée d’avoir en Cisjordanie et en Palestine historique des réseaux largement interconnectés avec un centre de commandement conjoint qui donne l’ordre d’attaque et qui sont totalement invisibles.

Au fait, depuis l’affaire Gilboa, grande évasion du siècle, cette crainte s’est même attisée surtout que la Cisjordanie tout comme les prisons israéliennes est par définition « non bombardables » ce qui prive les sionistes de leurs composantes aériennes. Même les drones ont une portée totalement limitée quand il s’agit de mener des opérations contre Jénine, Khan Youness ou Qods occupé. Mais les déboires du front intérieur n’en restent pas là. Les tentatives de l’ennemi israélien, qui a récemment essayé d’obtenir des informations sur ses soldats capturés dans les geôles ont échoué.

La tactique qui a tué Israël?

La tactique qui a tué Israël ?

La Résistance palestinienne a déjoué avec vigilance un complot du régime sioniste en envoyant des messages d’unité aux Palestiniens vivant dans les territoires de 1948.

Quatre mois après la bataille de « l’Épée de Qods » en mai dernier, la guerre sécuritaire entre la Résistance palestinienne et les services de renseignement israéliens a de nouveau éclaté, après que les services de sécurité de la Résistance ont découvert d’équipements d’espionnage récemment plantés par l’ennemi israélien dans la bande de Gaza, parallèlement à l’intensification de ses efforts pour constituer une nouvelle cible dans la bande Gaza.

Selon une source de sécurité qui a parlé sous couvert d’anonymat au journal libanais Al-Akhbar, les forces de sécurité de la Résistance ont découvert les appareils d’espionnage audio et vidéo qui surveillaient un certain nombre d’endroits à l’intérieur de Gaza, en plus d’autres dispositifs que l’ennemi a tenté de planter sur le réseau de communication terrestre.

La source souligne que les mesures de sécurité draconiennes adoptées par les Palestiniens, le long des frontières de la bande de Gaza et aux points de passage avec le régime sioniste ont contraint les autorités israéliennes à travailler à l’introduction d’engins de petite taille à Gaza via des drones, à planter par des agents locaux dans des places et des positions de commandement. Cependant, la source confirme que les services de sécurité de la Résistance ont pu récemment contrecarrer une grande partie de ces efforts techniques déployés par le régime usurpateur Qods, ce qui s’inscrit dans le cadre du démantèlement des systèmes d’espionnage mis en place ces dernières années.

Parallèlement aux pourparlers qui ont eu lieu au Caire dernièrement, Israël a intensifié ses efforts visant à obtenir des informations sur le sort des soldats capturés dans les geôles de la Résistance afin de réduire le prix requis pour payer dans tout accord d’échange, et d’éviter de répéter le scénario de l’accord « Wafa al-Ahrar » en 2011, lorsque l’entité sioniste a libéré 24 prisonnières en échange d’une cassette vidéo du soldat Gilad Shalit.

Cependant, la Résistance a en réalité déjoué un certain nombre de tentatives d’enquêter sur des informations sur les quatre soldats en utilisant des moyens techniques et des espions, tout en gardant leur secret et en refusant de fournir des informations à leur sujet avant de libérer les prisonniers arrêtés après leur libération en 2011.

Les affirmations de cette source concorde avec les déclarations d’un membre du bureau politique du mouvement de la Résistance islamique palestinienne, Hamas, Zaher Jabarrin, qui a annoncé que le régime de Tel-Aviv tentait d’avoir accès aux informations sur ses soldats à Gaza sans payer le moindre prix à leurs libérations.

Mossad/ShinBeth/Amman.. ratatinés!

Mossad/ShinBeth/Amman.. ratatinés !

Au cours des dernières années, la Résistance palestinienne a découvert un certain nombre de dispositifs d’espionnage que l’entité sioniste a tenté d’implanter sur son système de communication, y compris le plus grand système, dont la découverte en mai 2018 s’est soldée sur la mort en martyre de 6 membres de la branche militaire du Hamas, les « Brigades Qassam ».

L’année suivante, la Résistance a identifié une force spéciale israélienne de l’unité « Sayeret Matkal », qui effectuait des tâches à l’intérieur de la bande de Gaza, notamment l’installation d’appareils d’espionnage sur le réseau de communication palestinien, ce qui a conduit à la mort du commandant de l’unité spatiale de l’armée israélienne.

Après l’opération la Résistance a annoncé avoir accédé à un trésor de sécurité. Cela a été précédé par la découverte d’une cargaison de bottes militaires équipées de puces électroniques de localisation et d’espionnage, que l’ennemi a tenté d’introduire dans la bande de Gaza par le passage de Karem Abou Salem, et on pensait qu’elles seraient vendues sur les marchés de Gaza et certains groupes de la Résistance en aciéraient.

Une chose est claire : la guerre en Cisjordanie ne peut être menée qu’à la faveur des effectifs spéciaux de l’armée sioniste qui eux ne sont pas à la hauteur

Alaa Nasser Zayud, 22 ans, qui a été tué par les forces spéciales du régime sioniste lors de raids sur des maisons dans le village de Burkin près de Jénine dans la nuit de mercredi à jeudi, 30 septembre a été le huitième Palestinien à avoir été abattu depuis le début de la semaine. Or, c’est en étant consciente des conséquences de ces tueries que l’armée sioniste agit... ou ce qui revient au même : le front intérieur est hors de contrôle, des assauts directs contre les colonies de peuplement sont attendus.  

Cisjordanie,

Cisjordanie

http://french.presstv.ir/Detail/2021/09/30/667572/Hamas-Gaza-Isra%C3%ABl-Renseignement-Prisonniers-

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire