"ISRAËL" EXIGE D'UNE AGENCE DE L'ONU QU'ELLE LICENCIE UN DIRECTEUR D'ECOLE A GAZA

Par Le 27/02/2017 0

Dans ISRAËL

« Israël » appelle une agence de l’ONU à licencier un directeur d’école à Gaza

 Depuis 3 heures  27 février 2017

"Israël" appelle une agence de l'ONU à licencier un directeur d'école à Gaza
"Israël" appelle une agence de l'ONU à licencier un directeur d'école à Gaza

 Moyent-Orient - Palestine

L’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a annoncé dimanche avoir suspendu le directeur palestinien d’une de ses écoles à Gaza.

L’UNRWA a indiqué avoir pris cette décision avant un appel public des autorités israéliennes lui demandant de licencier ce directeur d’une école primaire.

« Avant le message (des autorités d’occupation), nous avons reçu des informations substantielles de plusieurs sources qui nous ont conduit à suspendre Soheil al-Hindi en attendant le résultat de notre enquête » interne, a précisé la porte-parole de l’agence, Chris Gunness, citée par l’AFP.

Les autorités d’occupation israéliennes ont appelé dimanche les Nations unies à renvoyer le directeur palestinien de l’une de ses écoles à Gaza, en l’accusant d’être un membre actif du Hamas.

Selon les prétentions du Cogat, un organe du ministère israélien de la Défense, le directeur d’une école primaire, Soheil al-Hindi, a été nommé à la direction du Hamas lors d’une élection interne le 13 février.

« Lors des élections au bureau politique, Hindi a été désigné comme le haut responsable pour la région de Jabaliya », dans le nord de l’enclave palestinienne, a indiqué le Cogat dans un communiqué.

« Il dirige également l’Association des travailleurs palestiniens au sein de l’UNRWA depuis 2012 ainsi qu’une école primaire à Gaza », gérée par l’Agence, selon la même source. « En raison de la gravité de la situation, le chef du COGAT, le général Yoav Mordechai, a appelé l’UNRWA à licencier Hindi immédiatement ».

Le ministère israélien des Affaires étrangères a lancé ces mêmes accusations jeudi sur son compte Twitter.

L’UNRWA avait démenti ces allégations dans un premier temps, affirmant ne disposer d’aucune preuve les confirmant.

Source: Agences

http://french.almanar.com.lb/271764


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire