"ISRAËL" : L'AMERIQUE M'A LARGUE !

tourtaux-jacques Par Le 25/08/2021 0

Dans ISRAËL

Des généraux israéliens à Bennett: dites à Biden que l'ère d'Oslo est révolue

Wednesday, 25 August 2021 2:00 PM  [ Last Update: Wednesday, 25 August 2021 4:40 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les Brigades Ezzeddine al-Qassam, branche militaire du Hamas utilisent un nouveau missile, Ayyash-250 pour frapper n'importe quel site en Israël. ©Al-Alam

Des officiers supérieurs de l'armée israélienne exhortent le Premier ministre Naftali Bennett à exiger un nouvel accord avec l'Iran et à rejeter la poussée américaine pour le consulat palestinien à Qods.

Un groupe de hauts responsables de la sécurité et de réservistes israéliens a appelé, mercredi 25 août, le Premier ministre Naftali Bennett à faire pression sur l'administration Biden pour qu'elle repense ses positions vis-à-vis de l'accord nucléaire iranien et des négociations avec l'Autorité autonome palestinienne.

Dans une lettre ouverte à Bennett, publiée par le Forum israélien HaBithonistim qui est un groupe représentant quelque 2 400 officiers supérieurs, commandants, soldats à la retraite et réservistes, les officiers ont appelé Bennett à réviser la dépendance d'Israël à l'égard de l'hégémonie américaine à la suite de la prise de pouvoir par les talibans en Afghanistan.
La lettre a été publiée à la veille d’une première rencontre entre Naftali Bennett et Joe Biden. 

Un

 

Le ministre du renseignement israélien chez le Hezbollah 

« Au cours des dernières semaines, il y a eu un changement significatif dans le paysage géopolitique du Moyen-Orient avec des implications profondes et des conséquences à long terme pour Israël », ont écrit les officiers.

« Le retrait américain d'Afghanistan et la domination rapide des talibans ont mis en évidence les échecs des approches actuelles de la diplomatie et de la stratégie militaire. En l'absence d'une nouvelle façon de penser, ces factions terroristes radicales ne feront que croître et renforcer les extrémistes au sein des Arabes palestiniens et israéliens ainsi que du peuple iranien », ont écrit les officiers en reprenant leurs accusations infondées contre l’axe de la Résistance. 

Israël menace de bombarder l'Iran!

Israël menace de bombarder l'Iran!

Les autorités israéliennes tentent de rallier Joe Biden à leur plan 

Les officiers ont appelé Bennett à rejeter toute tentative de l'administration Biden de relancer les accords sur le statut final avec l'Autorité autonome sur la base de la formule du processus d'Oslo, et à travailler pour convaincre la Maison-Blanche que l'approche adoptée par les administrations précédentes n'est plus viable.

Lire aussi: "L'armée israélienne perdra en moins de cinq jours" (Brick)

« Israël et les États-Unis doivent arrêter cette approche monolithique démodée envers le Moyen-Orient, et plus particulièrement vis-à-vis du conflit israélo-palestinien. Retrait et départ. Ce sont les options obsolètes que les politiciens adoptent depuis 1967. Elles permettent à des factions comme les talibans de dominer le peuple. Chaque endroit duquel nous nous retirons devient un foyer de terreur. C'est arrivé à Gaza avec le Hamas et c'est arrivé en Afghanistan avec les talibans. »

Israël : Méga piège

Israël : Méga piège

"Le Hezbollah veut entraîner Israël dans une guerre navale en Méditerranée 

La lettre continue : « Lorsque le Premier ministre Yitzhak Rabin a conclu les accords d'Oslo, le monde était un endroit très différent. Nous ne pouvons pas simplement reprendre là où Oslo s'est arrêté. Dans les années 1990, le monde arabe était en crise, surtout avec la défaite de l'Irak, les États-Unis étaient une superpuissance sans précédent et l'URSS s'est effondrée. (…). Ce monde n'existe plus et le rôle des États-Unis au Moyen-Orient n'est plus ce qu'il était. Les États-Unis ne maintiennent plus l'hégémonie d'il y a 30 ans, la Russie et l'Iran dominent la région et les forces islamiques radicales sont coordonnées, entraînées et bien financées. (…) Israël a besoin, et mérite, d'un message à partager avec le président des États-Unis - la formule actuelle pour la paix au Moyen-Orient ne fonctionne pas. Il est temps de penser à de nouvelles solutions. »

Lire aussi: Méga échec aérien d'Israël; un missile syrien perce le ciel d'Israël

Avant sa première rencontre en tant que Premier ministre avec le président américain Joe Biden, Naftali Bennett a déclaré, dans une interview avec le New York Times qu'il n'annexerait ni le territoire de la Cisjordanie ni ne lui permettrait de devenir un État palestinien.

Cela alors que le front intérieur d’Israël vit de profondes évolutions. 

Un militaire de l’armée israélienne a été récemment blessé par des Palestiniens sur la frontière de la bande de Gaza. Ce qui a placé le régime sioniste sous une pression accrue de la part de l’opinion publique israélienne et qui a semé la panique parmi les militaires de l’armée israélienne. 

Dans le même temps, Israël a annoncé sa décision de faire construire un nouveau mur à la frontière avec la bande de Gaza, par crainte d’une explosion de la situation dans cette région sensible. 

La construction d’un mur à la frontière de Gaza avait commencé après 2014 mais elle a été suspendue en raison de problèmes économiques et de l'échec de la formation d’un cabinet israélien. Ce projet a été de nouveau remis à l’ordre du jour en raison des tensions sur les frontières de Gaza. 

http://french.presstv.ir/Detail/2021/08/25/665157/Israel-Iran-USA-Biden-Bennett-lettre-HaBithonistim-Hamas

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire