L’ENTITE SIONISTE ET LES TERRORISTES SUR ORBITE POUR UNE PROGRESSION RAPIDE VERS LA DEFAITE

  • Par
  • Le 18/12/2016
  • Commentaires (0)
  • Dans ISRAËL

L’entité sioniste et les groupes terroristes: «Progression rapide» … Vers la défaite!

  Par Akil Cheikh Hussein

Il n’est plus un secret que la sécurité de l’entité sioniste -et cela est reconnu par les responsables occidentaux eux-mêmes, est la priorité des priorités pour les gouvernements partout en Occident.

L’entité sioniste et les groupes terroristes: «Progression rapide» … Vers la défaite!

Ceux-ci l’ont toujours exprimé par les diverses formes de soutien diplomatique dans les instances internationales. Par le soutien économique et financier sous la forme de juteuses et perpétuelles indemnisations pour ce qu’on appelle les «victime de la Shoa», des aides directes, des accords commerciaux préférentiels, des facilités accordées aux associations juives pour assurer la continuité du flux des dons et des subventions vers l’entité sioniste. Et enfin, par le biais du soutien militaire qui, plus d’une fois, a pris la forme d’intervention directe au profit de «Tel-Aviv», et ce en plus du soutien par l’armement visant à assurer à l’armée de cette entité une suprématie militaire par rapport à tous les armées arabes réunies.

Pourtant, tout cela ne suffit plus pour atteindre le but escompté depuis le moment où le mythe d’une armée israélienne invincible avait été ruiné par les mains de la Résistance au Sud-Liban et à Gaza, grâce à l’amour du martyre par les Résistants et au généreux soutien provenant de la République Islamique d’Iran et de la Syrie.

Tout cela ne suffit plus non plus même dans les conditions de l’engagement de plusieurs dirigeants arabes, placés dans leurs postes par les Etasuniens et les Israéliens, de politiques dont les contours sont tracés par les Etasuniens et les Israéliens dans le seul but de sauvegarder la sécurité israélienne et les intérêts israéliens et étasuniens.

Il s’est avéré aussi que, dans les conditions de la hantise d’un engagement militaire direct contre l’Iran et la Syrie, un tel engagement ne suffisait plus non plus.

Et c’est là que l’intelligence talmudique a inventé un nouveau moyen satanique pour assurer la protection de la sécurité israélienne. Ce moyen a consisté à former des armées  arabes et musulmanes dont la tâche est de frapper l’axe de la Résistance dans la région.

L’opulente richesse des pays du Golfe a permis de former ces armées en fournissant les fonds nécessaires pour les armer et les entraîner à l’aide d’entraîneurs de l’Otan, de l’entité sioniste et de certains régimes arabes.

De leur côté, l’ignorance (tout particulièrement en matière de religion et d’histoire de l’Islam), l’abrutissement, l’immoralité et le chômage sévissant dans le monde arabe et musulman en raison des politiques de corruption systématiquement adoptées par les gouverneurs, ont permis de mobiliser des centaines de milliers d’individus jeunes, ignares et victimes de perdition dans la mesure où tous les horizons sont fermés devant eux.

Ces armées qui sont formées sur le modèle des forces spéciales dans les armées de l’entité sioniste et des pays de l’Otan ne sont rien d’autre que les groupes terroristes qu’on connait sous les noms de «Daech», de «Front al-Nosra» et de «Jaysh al-Islam» et leurs semblables. Des groupes auxquels est assignée la tâche de s’attaquer à l’axe de la Résistance à commencer par le Syrie  dont le but est d’assurer la sécurité de l’entité sioniste.

Il n’est pas nécessaire d’avancer ici des preuves et des arguments car tout cela a été reconnu par de grands responsables étasuniens et européens. Ils l’ont reconnu non par loyauté ou fidélité à la vérité et à l’histoire, mais pour s’attirer les faveurs de l’entité sioniste et des puissantes associations juives en Occident car ces faveurs sont indispensables pour la promotion électorale et politique.

La guerre mondiale lancée contre la Syrie depuis plus de cinq ans, puis contre l’Irak, notamment avec l’invasion de Mossoul par «Daech», et en même temps contre le Liban, mais sous des formes quelque peu différentes et sans succès, ne sont donc rien d’autre qu’un prolongement des guerres historiquement lancées contre les Arabes.

Mais il existe quand-même des différences: Cette nouvelle guerre israélienne est plus vigoureuse et beaucoup plus apte aux massacres, aux destructions et au terrorisme. Et cela n’entache en rien les méthodes brutales et inhumaines semblables et communes chez les terroristes israéliens et takfiris.

Elle a porté un grand préjudice à l’image de l’Islam et des musulmans tellement elle leur a collé des idées ignobles et des pratiques ignominieuses.

Elle est la première guerre impérialiste qui ne coute rien à leurs prometteurs israéliens et occidentaux en termes de frais humains et matériels. Car son financement est extirpé des Arabes et des Musulmans, et les tueurs et les victimes y sont des Arabes et des Musulmans.

Une autre particularité: Un grand nombre de combattants dans les groupes terroristes, et même de hauts gradés parmi eux  ne savent pas que les mains qui les manipulent sont des mains israéliennes.

On arrive enfin à la question qu’il faut poser: Cette guerre venue directement des zones sombres du Talmud suffit-elle pour assurer la sécurité israélienne?

Beaucoup d’optimisme règne dans les milieux de l’axe de la trahison arabe due à la chute, encore une fois et momentanément, de Tadmor (Palmyre) aux mains de «Daech». Cet optimisme se reflète  abondamment dans les déclarations et les analyses. On trouve parmi les optimistes ceux qui jubilent en considérant que l’arrivée de «Daech» à Tadmor n’est qu’un pas sur le chemin qui mène «Daech» et beaucoup d’autres groupes terroristes qui changent facilement de noms, vers le sud de la Syrie. C’et-à-dire vers le Golan occupé et la région adjacente aux frontières israéliennes et jordaniennes.

Ainsi adossés à l’armée israélienne, et peut-être également à la Jordanie, lieu de passage obligatoire du soutien saoudien et golfique, les groupes terroristes espèrent trouver plus d’opportunités pour atteindre leur objectif.  

Stupidité stratégique flagrante! Et un état de honte dans lequel patauge l’honneur de ceux qui prétendent être des Arabes: Ils cherchent refuge et protection auprès de l’entité sioniste qui, elle-même les a créés afin d’être protégée par eux !!!

Un paradoxe qui donne à rire mais qui est en même temps un révélateur de l’entrée, depuis la libération d’Alep, de la région et du monde dans l’ère de la grande victoire.

La Syrie est en train de traverser la plus dure étape sur la voie du salut de l’humanité.    

Source: french.alahednews

17-12-2016 | 15:37

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21324&cid=324#.WFb5NvnhA2w


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire