MAGHREB : PREMIER DEBOIRE D' "ISRAËL"

 

Reportée au Maroc, la normalisation interdite en Mauritanie

Tuesday, 05 January 2021 7:21 PM  [ Last Update: Tuesday, 05 January 2021 7:21 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L'Assemblée nationale de la Mauritanie. (Archives)

Trois partis au Parlement mauritanien ont soumis une proposition selon laquelle toute normalisation ou relation avec le régime sioniste est considérée comme un crime et est interdite.

Abdel Salam Ould Harma, chef du parti Al-Sawab et député du Parlement mauritanien, a annoncé que plusieurs partis politiques au Parlement avaient l’intention de faire une proposition contre le régime sioniste.

Le but de la proposition est de criminaliser la normalisation des relations avec le régime sioniste et de déclarer cette question comme une « affaire illicite », a rapporté l’agence de presse Rimtoday, citant Harma.

Casus belli d'Alger à Israël?

Casus belli d’Alger à Israël ?

Le Parlement algérien décide de criminaliser la normalisation avec l’entité sioniste.

Il a annoncé que la proposition serait soumise à l’Assemblée nationale mauritanienne pour approbation « dans les meilleurs délais ».

« Compte tenu de l’élargissement du cercle de normalisation politique et économique avec l’entité sioniste et de l’arrivée de sa vague dans nos régions maghrébines et africaines, il n’est plus caché à personne qu’il y a de nombreuses pressions exercées par ses promoteurs publics et secrets pour rejoindre plus de pays dans son sinistre train », souligne Abdel Salam Ould Harma dans son communiqué.

Le communiqué indique que les partis Al-Sawab, « l’Alliance progressiste du peuple » et « l’Alliance pour la justice et la démocratie » ont appelé les autres partis parlementaires à redoubler d’efforts pour légiférer cette proposition, d’une manière qui reflète la réalité du consensus national historique mauritanien en faveur de la cause palestinienne.

Le communiqué a noté la solidarité de toutes les couches de la société mauritanienne et leur décision de n’accepter aucune relation avec le régime sioniste, ce qui purgerait la Mauritanie de « la sinistre relation que l’ancien régime avait établie » et qui s’est soldé par son effondrement.

Algérie: Israël s'implante en Libye

Algérie : Israël s’implante en Libye

Maghreb Press du 22 août 2020

Selon le communiqué, le crime de normalisation, en plus d’être une rupture avec le consensus des peuples du monde qui aiment la paix, la liberté et qui s’oppose au colonialisme, est une reconnaissance de tous les crimes sur lesquels l’entité usurpatrice sioniste a été fondée et continue de commettre au quotidien.

À cet égard, le mouvement « Attawhid Wal Islah » (Mouvement de l’unicité et de la réforme) affilié au parti marocain « la Justice et le Développement » a souligné hier la nécessité d’annuler la normalisation du Maroc avec le régime sioniste. Le mouvement a averti que la normalisation influencerait le tissu national marocain et aurait des effets négatifs sur l’unité du peuple et la stabilité du Maroc.

Aws al-Ramal, le premier vice-président du mouvement, a déclaré hier que le bureau exécutif Attawhid Wal Islah avait souligné lors de sa réunion de samedi qu’il était opposé à la normalisation avec le régime sioniste.

Il a souligné que certains responsables d’État, des campagnes de propagande culturelle et sportive de diverses manières, ont promu cette normalisation, ce qui a blessé les sentiments du public marocain.

Le Maroc est le sixième pays arabe à normaliser ses relations avec le régime sioniste, après la Jordanie, l’Égypte, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan, mais le processus de normalisation a été reporté au Maroc. Les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan ont normalisé leurs relations avec le régime sioniste ces derniers mois avec la médiation américaine.

Le Maghreb en danger d'annexion?

Le Maghreb en danger d'annexion?

Les États-Unis cherchent à provoquer une guerre entre les pays du Maghreb, sous prétexte des différends autour du Sahara occidental.

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/05/642341/Mauritanie-Maroc-Isra%C3%ABl-Normalisation-Parlement-

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire