POURQUOI "ISRAËL" FERME SON ESPACE AERIEN? DE QUOI A-T-IL PEUR?

Israël ferme son espace aérien ... Est-ce pour cause de Covid-19?

Sunday, 14 February 2021 9:45 AM  [ Last Update: Sunday, 14 February 2021 11:21 AM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le Khordad-3 basé sur la frontière syro-libanaise.(Archives)

Un séisme dans le ciel d’Israël ? Pour la seconde fois depuis le début de l’année en cours, le cabinet « sécuritaire » israélien a ordonné dans la précipitation la fermeture de l’aéroport international de Ben Gorion, et partant de l’espace aérien d’Israël et ce, sous prétexte pandemique : La mesure, prise sur fond d’un, « cocorico sanitaire » visant à faire croire à un miracle « israélien » en termes de contrôle Covid-19, a pris de court des milliers de Sionistes éparpillés à travers le monde. Netanyahu, lui, l’a défendu au nom des « mutations virales » qu’il faut éviter à tout prix . Mais est- ce la vraie raison ?

Le Hezbollah sort ses missiles sol-air!

Le Hezbollah sort ses missiles sol-air!

Un "Hermes 450 israélien lancé depuis la base Palmachim, tombe dans le filet de la DCA du Hezbollah à al-Zahrani 

Le samedi 13 février , à peine quelques heures après des remaniements hâtifs au sein du renseignement de l’armée sioniste, AMAN, lesquels remaniements répondraient, selon des fuites, à une opération commando « hostile », visant la plus grande base aérienne d’Israël, Nevatim et surtout ses hangars de F-35 Adir et alors que l’enquête sur ce mystérieux « braquage » qu’Israël dit être l’œuvre des « bédouin du Néguev » ayant retrouvé soudain « d’extraordinaires capacités de forcer un impressionnant système de surveillance composé d’un double mur, d’un fossé et des barbelés électriques », un « avion » israélien s’est écrasé à Afula, à 80 kilomètres des frontières du territoire occupé avec le Sud Liban. Une première information sur « l’incident » visiblement produit vers midi, et rapporté par la chaîne 13 israélienne est bien vague et refuse d’identifier l’appareil comme civil ou militaire, se contentant uniquement de signaler que ses deux passagers ont été blessés.  C’est quelques heures plus tard que cette même source annonce sans trop de détails la mort de ses deux passagers. Est-ce un incident ? Rien n’est moins sûr …

Galilée: Israël se rend au Hezbollah...

Galilée: Israël se rend au Hezbollah...

Début février, en l’espace d’à peine 4 jours, quatre drones de l’armée sioniste ont été interceptés de façon quasi synchrone à deux extrémités Nord et Sud des territoires occupés sous les yeux ahuris d’une armée sioniste qui s’offre à « protéger le ciel des alliés du Golfe ». La dernière interception, celle d’un drone tactique de type Hermes 450 avec comme souligne la page d’accueil du constructeur Elbit quelque 300000 heures de missions « réussies » a coupé le souffle aux Israéliens.

Le coup signé le Hezbollah a fait sortir l’entité d’une longue et fatale torpeur : le ciel du Liban échappe, après 6 ans de totale emprise à compter du retrait de l’armée syrienne du sud du Liban en 2005 à l’entité et il n’est plus cette base arrière d’où lancer impunément des raids au missile de croisière contre la Syrie ou le Liban. S’il est vrai que l’armée israélienne s’est refusée de reconnaître le coup de Jarnac « aérien » que le Hezbollah vient de lui infliger, les chroniqueurs militaires israéliens, ne peuvent pas eux, cacher leur tête dans la sable : Dans un article daté de ce dimanche 13 février, Yuav Limor qui écrit pour Israel Hayoum affirme que Nasrallah vient de tenir la parole et ce, de la « pire des façons qui soit pour Israël » : «  Une promesse faite il y a deux ans quand un drone israélien s’en est pris à Zahiya au sud du Liban, ayant fait dire au Hezbollah que le mouvement « fermera définitivement le ciel libanais à Israël ». 

F-35 d'Israël piraté : les têtes tombent !

F-35 d'Israël piraté : les têtes tombent !

«Certes, ce n’est pas la première fois que le Hezbollah abat un appareil israélien en plein mission mais à la différence des fois précédentes, l’appareil a été visé à 60 kilomètres à l’intérieur du Liban, tout comme l’avait promis Nasrallah, c’est-à-dire dans le ciel libanais. Cela veut dire que le mouvement chiite fait monter un palier dans son bras de fer aérien avec Israël en cherchant à fermer le ciel du sud du Liban à Israël. Certains croient que c’est un message à l’adresse de Biden à qui le Hezbollah exige, sur le dos d’Israël de lever l’embargo contre l’Iran. D’autres estiment que la Russie n’est pas non plus étrangère à cet avertissement ,le Hermes 450 ayant été visiblement abattu par une DCA russe de type BUK. Jusqu’ici la réticence moscovite était de rigueur mais désormais le Hezbollah semble avoir aussi le feu vert de la Russie dans son face-à-face avec Israël. Mais quoi qu’il en soit, le refus de l’armée israélienne de détruire cette batterie de DCA, tueuse de Hermes 450 , revient à dire qu’Israël a accepté de facto une nouvelle équation de force que le Hezbollah a fini par imposer et ce, pour éviter le pire qui consiste à voir, des centaines de missiles du Hezbollah s’abattre sur Haïfa et d’autres villes israéliennes ».
Et Limor d’ajouter : « Mais à ce rythme, Israël est perdant. »

Et perdant, le régime sioniste l’est car imaginons que la DCA que Limor croit être de type BUK, soit son équivalent iranien, Oghab qui mélange les vertus de Pantsir S et de TOR à la fois, une DCA  qui selon l’armée iranienne est née de l’expérience de la guerre en Syrie et capable de détecter les missiles de croisière et toute autre menace aérienne à basse altitude et de brouiller les radars et lancer des ondes de suppression électronique, à provoquer le crash des drones évidemment mais encore des avions.

Ce

Pourquoi Israël regrettera le coup de bluff 

Et bien une telle DCA « inter-Résistance » n’aurait  pas besoin du blanc- seing de Moscou pour agir et prendre de court Israël, ce qui, au demeurant, est sur le point de se produire étape par étape : en octobre 2020 , l’exercice militaire général israélien "Lethal Arrow" a tourné au fiasco quand le Hezbollah a publié les images tournées par un de ses drones en pleine zone de l’exercice en Galilée, images mettant en scène le QG de la division 91 de l’armée sioniste ; Début février la chasse-croisée aux drones israéliens s’est étendue du front Nord au front Sud avec en toile de fond l’interception de trois Matrice 100 et un Hermès 450 au sud Liban. Mais cette capacité de DCA pourrait avoir culminé ce 13 février avec le crash en plein Afula d’un avion dont le C2 aurait été piraté, crash sur quoi les médias sionistes maintiennent le black-out total. Du coup les choses deviennent claires: si Netanyahu a décidé pour la seconde fois d'affilée depuis le début de l’année en cours de fermer l’espace aérien d’Israël, au risque de se mettre à dos toute entité qui exige sa tête, c’est parce que le jeu aérien au Moyen-Orient a changé et que l'espace aérien sioniste s'est fissuré.. D'ailleurs Tel-Aviv nous avait promis des raids anti-Hezbollah, anti-Force Qods tous les dix jours en Syrie... Depuis le coup de Hermes- 450 ... plus rien. 

Et dire que Sa Majesté Elizabeth vient de livrer aux Forces armées libanaises (FAL) ce vendredi 12 février "100 véhicules de patrouille blindés pour lutter contre la menace terroriste à sa frontière avec la Syrie" (!!), ou que l'armée US s'est ridiculisée le lendemain à savoir ce samedi en faisant un don de 3 hélicoptères militaires Huey II d'occasion à cette même armée. Pour la petite histoire, les trois appareils avaient été utilisés par les USA à l’époque de la guerre du Vietnam! 

https://french.presstv.com/Detail/2021/02/14/645220/Liban-Arm%C3%A9e-Grande-Bretagne-V%C3%A9hicules-Etats-Unis-H%C3%A9licopt%C3%A8re-Hezbollah-R%C3%A9sistance

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire