UNE CYBERATTAQUE CONTRE UNE ENTREPRISE D'ARMEMENTS ISRAELIENNE

tourtaux-jacques Par Le 20/10/2021 0

Dans ISRAËL

 

Une cyberattaque contre une entreprise d'armements israélienne

Wednesday, 20 October 2021 4:55 PM  [ Last Update: Wednesday, 20 October 2021 4:55 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Cyberattaque contre une entreprise d'armements israélienne. (Illustration)

La misère tissée autour d’Israël semble s’accumuler. Alors que les médias israéliens font état d’une cyberattaque contre une entreprise d’armements israélienne, sans exagération on peut dire qu’Israël a enregistré un bilan accablant dont une hausse du nombre de déserteurs, de suicides, de drogues et de trafics au sein de l’armée israélienne, la méfiance des colons sionistes à l’égard des autorités israéliennes surtout après la bataille de Gaza, l’échec à jamais des accords de normalisation arabo-israéliens et le renoncement de Pentagone à son projet d’acheter des systèmes de défense antimissile fabriqués en Israël en raison de cyber-vulnérabilité. 

Après de nombreux rapports de cyberattaques généralisées contre plusieurs entreprises israéliennes, des médias israéliens ont fait part d’une cyberattaque contre une entreprise israélienne spécialisée dans le domaine de la fabrication de drones.

L’entreprise israélienne « UVISION AIR », spécialisée dans le domaine de la fabrication de drones Hero a déclaré avoir subi une cyberattaque.

« À la suite d’une cyberattaque généralisée, certains des systèmes de l’entreprise israélienne UVISION AIR ont été perturbés », a fait savoir ce mercredi 20 octobre le site web Israel Defense.

Cyber-offensive: les impacts?

Cyber-offensive : les impacts ?

La police israélienne a rapporté dimanche 27 décembre qu’elle avait subi 8 377 cas de cyberattaques à ce jour en 2020, la plupart concernant le vol d’ident...

Selon UVISION AIR, la cyberattaque a débouché sur des demandes de rançons auprès de l’entreprise touchée, mais ses directeurs ont refusé de céder au chantage.

Pendant ce temps, les sources sionistes ont confirmée 17 octobre que l’application bancaire israélienne Hapoalim avait fait l’objet d’une cyberattaque.

Au cours de ces derniers mois, des sources médiatiques ont fait état de plusieurs cyberattaques contre de grandes entreprises israéliennes installées dans les territoires occupés.

D’ailleurs le journal israélien Yedioth Ahronoth a rapporté qu’une cyberattaque majeure avait frappé contre les systèmes de communication de Voicenter, l’une des plus grandes sociétés israéliennes.

Israël cible d’une nouvelle cyberattaque

Israël cible d’une nouvelle cyberattaque

Un média israélien a fait part d’une cyberattaque contre les sites Web des plus grands hôpitaux israéliens. Ce n’est pas la première fois ces derniers mois...

L’attaque a paralysé les systèmes de communication d’un certain nombre d’entreprises qui reçoivent des services de l’entreprise Voicenter dont la société informatique américano-sioniste Checkpoint un fournisseur mondial de services de Sécurité du système d’information, la société de communication Partner la société d’Exxon, qui fournit des services mobiles et Internet internationaux, la société de Simillar Web, active dans le domaine de fournir de services d’analyse Web et l’entreprise Jet, un fournisseur de services de transport.

Des sources sionistes ont également rapporté il y a environ deux semaines qu’un groupe de pirates à coups d’une cyberattaque avait volé des données des professeurs et des étudiants de l’Université sioniste Bar Ilan, dont certains étaient des agents de renseignement et de sécurité

Des centaines de milliers de documents et de listes contenant des données personnelles d’étudiants et de professeurs de l’université Bar Ilan ont été divulgués en ligne, après que l’institution a refusé de payer les 2,5 millions de dollars demandés par un pirate informatique.

Deux jours avant l’attaque, des sources sionistes ont également rapporté qu’un groupe de hacker connu sous le nom de Sangkancil en lançant une cyberattaque contre des institutions israéliennes ont piraté des données d’environ sept millions d'Israéliens.

http://french.presstv.ir/Detail/2021/10/20/668899/La-cyber-frappe-contre-Israel

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire