DES S-300 BIENTOT AUX MAINS DU HEZBOLLAH LIBANAIS

Coup de fil paniqué de Netnayahu à Poutine : après la frappe US/Israël contre Tartous, Poutine livrera ses S-300 au Hezbollah...

Tuesday, 29 December 2020 9:44 AM  [ Last Update: Tuesday, 29 December 2020 11:22 AM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le S-300 syrien protègera-tèil désormais le ciel du sud et du nord du Liban?(Archives)

Depuis la nuit de Noël 2020 où l'axe US/Israël a eu le souffle coupé de voir les batteries de S-300 russes déployées à Tartous, batteries dont il n'a cessé de se moquer en Syrie, en Libye voire dans le Haut -Karabakh, sortir soudainement de leurs gondes, et ce, contre toute attente, et intercepter puis abattre un à un les missiles de croisière sionistes Delilah et américain Tomahawk et faire ainsi du premier raid aéronaval israélo-américain contre la base de Tartous et les centres de recherches de Masyaf, que d'aucuns disent avoir été une reproduction du raid contre les côtes iraniennes une royale déconfiture, l'état-major sioniste est dans tous ces états.

Israël fuit déja le Golan occupé?

Israël fuit déja le Golan occupé?

Déjà que les alertes ne cessent de se multiplier autant sur le front Nord que sur le front Sud avec un Hezbollah dont le secrétaire général vient d'annoncer la multiplication par deux de ses missiles de précision braqués sur Israël et une Résistance palestinienne dont l'alliance composée de 12 organisations superbement armée organise ce 29 décembre une méga parade à Gaza, voila une Russie qui s'invite, elle aussi, à la fête.

Que Moscou à qui Damas n'a cessé de reprocher son in-activisme pro Israël pendant toutes ces années de frappes aériennes sionistes contre le sol syrien, autorise soudain à faire marcher ses S-300 et à le faire de la manière la plus efficacement que soit, cela ne veut dire qu'une chose : entre la Russie et l'entité sioniste, des accords "aériens" appartiennent bel et bien au passé et qu'en ces temps de pré Grande Guerre e Israël-US/ Résistance, Moscou a déjà choisi son camp : pas de "filtage" donc pour ces milliers de donnés aériens, navals et terrestres que les satellites russes, les stations de radars russes accueillent par heure sur les agissements militaires israéliens dans la région et qui vont, à en croire en ce moment même et de l'aveu des sources militaires fiables, droit dans le centre de commandement de l'axe de la Résistance pour être traités et se transformer en points de ciblage lors du clash final qui s'annonce imminent. 

Syrie : coup de maître S-300/Khordad-3

Syrie : coup de maître S-300/Khordad-3

Pour plus d'un observateur, l'allusion faite le 27 décembre par le secrétaire général du Hezbollah à la rencontre du général martyr  Soleimani et le président Poutine et le rôle qu'a joué cette rencontre dans le changement de cap de la politique syrienne du Kremlin est loin d'être anodine tout comme l'évocation par Nasrallah des missiles Kornet de Gaza qui ont fait des Merkawa sionistes lors de la guerre Israël /Gaza de 2014, un tas de ferraille et que le grand Soleimani avait fait parvenir via la Syrie à la Résistance palestinienne. Dans les heures suivant la diffusion par Al Mayadeen de l'entretien de Nasrallah, la confirmation n'a pas tardé à venir depuis Gaza où Mahmoud al Zuhar, un cadre de la Résistance  islamique de la Palestine a reconnu que "les Kornet constituent effectivement une barrière de feu contre toute infiltration de l'armée de terre sioniste dans la bande Gaza et qu'ils n'attendent qu'un tout petit déclic pour prouver de quel bois ils sont fait.

Zuhar a laissé d'ailleurs entendre que la roquette anti-char en question que la Force Qods a fait venir à Gaza a fait des petits et que l'arsenal antisioniste en est plein. L'ex commandant des brigades Qassam a aussi expliqué qu'en termes d’armements russes de Gaza, il y aurait d'autres surprises à faire découvrir et que les sionistes et leurs avions de combat qui bombardent,détruisent et dévastent gaza feraient mieux de bien ouvrir les yeux ce 29 novembre pour dénicher quelques unes de ces surprises balistiques qui pourraient littéralement barricadé le ciel de Gaza contre l'armée de l'air sioniste".

Kornet, le seul missile russe de Gaza?

Kornet, le seul missile russe de Gaza?

12 ans après la Bataille d’al-Furqan, la Résistance palestinienne impose avec force sa puissance dissuasive.

Avouons que c'est trop pour un Israël littéralement transi de crainte de voir un embrasement synchronique du Nord et du Sud, sur fond des frappes de missiles de croisière d'Ansarallah depuis la mer Rouge contre Israël et de tirs des missiles "Hajj Qassem" ou "Shahab 3",... depuis l'Iran! Dans la nuit de lundi à dimanche, le PM sioniste a appelé urgemment et au téléphone Poutine pour s’entretenir avec lui, suivant la version mainsteram, "du Covid-19" et de "la stabilité au Moyen-Orient". Evidemment, les analystes avertis croiraient  moins la première partie de l'annonce que la seconde : A Tel-Aviv, les "Kornet russes" font peur certes, surtout manipulés et optimisé par la Résistance, mais face aux missiles de haute précision que Nasrallah dit en avoir cette année  un arsenal doublé en quantité par rapport à l'an précédent et dont les éléments sont plantés le long des frontières du Sud du Liban en direction de Haïfa et de Tel-Aviv, le souci "kornetien" pèse moins lourd. Ce qui semble avoir provoqué une belle panique dans le camp sioniste à l'approche de l’impeccable riposte de la Résistance qui s’impatiente pour  venger le sang de ses commandants et scientistes, c'est cette partie des propos de Nasrallah que la presse sioniste a largement censurée .

Israël: plus redoutable que Shahab-3?

Israël: plus redoutable que Shahab-3?

Le missile « Hajj Qassem » peut être considéré comme le premier missile balistique tactique iranien à combustible solide pouvant facilement atteindre Israël.

ce l’espace libanais reflètent l’inquiétude israélienne de la riposte de la Résistance«le Hezbollah demeure fort, vigilant, avec un moral très élevé. Toutes les menaces de l’ennemi découlent de sa connaissance que nous allons riposter à l’assassinat du martyr Ali Mohsen en Syrie. Les drones israéliens qui survolent en permanente. Nous avons lancé les armes convenables en face des drones israéliens sans l’annoncer au public. Sachez que les missiles de haute précision de la Résistance ont dédoublé par rapport à l’an dernier. Nous sommes capables de frapper n’importe quelle cible en Palestine occupée et c’est l’ennemi qui est inquiet, et non la Résistance, surtout avec le départ de Trump et le possible retour à l’accord nucléaire.  La Résistance est aujourd’hui dans ses meilleurs états. Nous avons confiance en l’avenir, et en notre prochaine victoire. Les Israéliens doivent s’inquiéter en mer, sur terre et dans l’air. La Résistance possède des atouts de force qui sont toujours en secret et que l’ennemi ignore totalement ».

Et si par les armes "convenables" que Nasrallah s'est refusé de médiatiser et à l'aide de quoi il a intercepté les drones sophistiqués d’Israël, il entendait un système de DCA made in Russie? Après tout , l'armée sioniste a dû bien en entrevoir des signes, elle qui, dans a nuit de Noel, n'a pas osé envoyer ses F-16 lancer leurs missiles depuis le ciel du Golan ou du sud du Liban, mais bel et bien depuis le ciel de Tripoli au Nord. La Russie ira-t-elle mettre le S-300 à la disposition du Hezbollah de façon à ligoter totalement le ciel du Liban et sur l'aviation sioniste?

Après tout, la colère le dispute à l’indignation au sein de l'armée russe de voir Tel-Aviv s'allier à l'attaque de la flotte de guerre US contre Tartous... Il y a peu, le Hezbollah faisait publier une vidéo où il mettait en scène un système Pantsir russe aux côtés de ses missiles de précision. Mais c'en serait une autre paire de manches si Poutine plaçait le ciel libanais sous la protection de ses S-300 par Hezbollah interposé. Et ce ne serait pas l'armée libanaise ou le président libanais, toujours traumatisés par la trahison occidentale du 4 août qui s'en plaindraient....ni non plus son Excellence Anatoly Victrov, l'ambassadeur de Russie en poste à Tel-Aviv, qui dénonçait début décembre Israël en ces termes :

" ...Israël déstabilise plus le Moyen-Orient que l'Iran.Le problème dans la région ne réside pas dans les activités iraniennes.Israël attaque le Hezbollah, le Hezbollah n'attaque pas Israël".... On croirait presque entendre un Résistance.. 

Syrie: Israël joue sa dernière carte

Syrie: Israël joue sa dernière carte

L’armée syrienne a lancé une nouvelle opération de nettoyage contre les cellules du groupe terroriste Daech dans le triangle Hama-Alep-Raqqa.

https://french.presstv.com/Detail/2020/12/29/641753/Syrie%C2%A0--le-S-O-S-de-Netanyahu-%C3%A0-Poutine

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire