EXPLOSION DE BEYROUTH : L'UNESCO ANNONCE DES AIDES POUR LE SECTEUR ÉDUCATIF

Explosion de Beyrouth: l’Unesco annonce des aides pour le secteur éducatif

Explosion de Beyrouth: l’Unesco annonce des aides pour le secteur éducatif

folder_openLiban access_timedepuis un jour

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec sites web

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a annoncé mercredi qu'elle prendrait en charge la réhabilitation des écoles et apporterait son aide au développement de l'enseignement à distance, une semaine après la double explosion meurtrière dans le port de Beyrouth.

Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion avec le ministre démissionnaire de l'Education, Tarek Mazjoub, le directeur du bureau régional de l'Unesco, Hamad ben Saïf al-Hamami, a affirmé que le secteur de l’éducation était «un des plus endommagés» par la catastrophe du 4 août.

Il a annoncé qu'à la demande du ministère, l'Unesco couvrirait les frais de réhabilitation des écoles endommagées et coordonnerait toute initiative entre le secteur de l'éducation et les donateurs.

La réhabilitation de ces écoles est «une condition essentielle pour assurer l'enseignement primaire et secondaire».

L'Unesco a encore annoncé qu'elle allait fournir un soutien technique et matériel au ministère de l'Education afin de développer l'enseignement à distance.

«Des moyens technologiques seront fournis à tous les élèves afin de leur permettre de suivre les leçons à distance», a souligné le responsable onusien.

L'organisation onusienne a affirmé qu'elle soutiendrait matériellement et techniquement le ministère de l'Education pour le développement de l'enseignement à distance.

Les explosions du 4 août ont eu lieu dans le port de Beyrouth, où étaient conservées 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, selon l'explication des autorités. La déflagration a tué plus de 160 personnes, blessé plus de 6.000 autres selon un bilan encore provisoire et détruit des quartiers entiers de la capitale.

Les dégâts matériels se chiffrent en milliards de dollars – une estimation de 15 milliards a été avancé par les autorités, un montant que le Liban ne pourra financer seul.

Aides et solidarité

Depuis cette catastrophe, la communauté internationale s'est mobilisée pour venir en aide au Liban. Des chefs d’État et représentants de pays ayant participé dimanche à la visioconférence sur le Liban, organisée à l’initiative du président français, Emmanuel Macron, se sont engagés à verser à brève échéance un total de 252,7 millions d’euros.

Mardi, l'Egypte, la Jordanie et la Corée du Sud ont également exprimé leur solidarité avec le Liban.

«Nous sommes prêts à nous tenir aux côtés du peuple libanais et nous avons confiance dans le fait que le peuple a la capacité de traverser les défis et la crise», a déclaré le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukry, à l'issue d'un entretien à Baabda avec le président libanais Michel Aoun.

Il a encore souligné que l'Egypte allait «intensifier ses efforts» de soutien au Liban, via notamment le pont aérien et maritime établi entre les deux pays, qui sera utilisé entre autres pour les travaux de reconstruction de la capitale libanaise.

Le chef de la diplomatie égyptienne a annoncé l'intention de son pays de «répondre aux besoins» des Libanais le plus rapidement possible.

Il s'est également entretenu avec le président du Parlement, Nabih Berry, à Aïn el-Tiné, et par téléphone avec le patriarche maronite, Béchara Raï.

Le chef de la diplomatie jordanienne, Ayman Safadi, a également été reçu à Baabda, d'où il a affirmé que «l'hôpital de campagne installé à Beyrouth par les autorités jordaniennes resterait en place autant de temps que cela s'avérerait nécessaire».

«Des avions transportant des aides sont prévus et le premier d'entre eux arrivera jeudi», a-t-il annoncé, ajoutant: «Le Liban ne sera pas seul pour faire face aux répercussions de l'explosion».

Par ailleurs, la Corée du Sud a annoncé le versement de 4 millions de dollars d'aides qui seront réparties entre différentes organisations de la société civile.

https://www.french.alahednews.com.lb/36297/344


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire